Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Anoioù lec'hioù * Noms de lieux

Anoioù tud * Noms de personnes

HHHHHHH

pajenn bet digoret e 2001

page ouverte en 2001

Non actif

 

Actif

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière pise à jour 25/05/2016 13:34:19

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z        a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v  w x y z

Habitancum : station britto-romaine : Risingham; Angleterre; Northumberland.

- I.A Richmond : iron-working; coal.

Hadrien : voir le Mur d'Hadrien.

Halkyn

Hallue : affluent droit de la Somme. Il prend sa source à Hédauville, et rejoint la Somme à Daours (10 km est d'Amiens), après un parcours de 23 km.

Halton-Chesters : Angleterre; Northumberland; forteresse romaine Onnum du Mur d'Hadrien

Haltwhistle Burn

Hambledon villa : 

Hanterallen : évolution proposée du nom de la station Saliocan (Cambry, Finistère, p 5).

Harcourt Mill : nom de lieu d'Angleterre, comté de Shropshire; identifiée à l'établissement romain Rutunium.

Hardknott : fort romain Mediobogdum, en Cumberland. 

Harfleur (Caracotinum) : (76700) commune de Seine-Maritime, arrondissement et canton du Havre, au confluent de la Seine et de la Lézarde. (IGN : 1711-O).

Étymologie latine : Caracotinum.

Étymologie moderne : - DR : Harofloth, 1026; du scandinave Har = haut, et saxon fleot = crique.

Histoire. Archéologie : MDSM, de la Gaule à la Normandie, article 87, p 139-140 : ateliers de potiers, fanum, nécropole, cabane celtique ...

On peut voir au musée d'Harfleur (MDSM, planche p 111) une superbe collection de verreries, à la fois d'un classicisme et d'une modernité inouïe, provenant de la nécropole d'Harfleur.

Observations diverses JCE  :

Il existe sur le territoire de cette commune un toponyme Mont Cabert (selon IGN), ou Mont Caubert (selon R. Soulignac). Voir étude spécifique du toponyme Caubert.

Harlow Hill temple :

Harpenden, tomb :

Harpham, villa :   

Hartland Point / Herculis Promontarium : Devon; Angleterre.

Hastings : Angleterre, comté de Sussex. 

Lieu de débarquement de Guillaume le Bâtard, duc de Normandie, le vendredi 29 septembre 1066. Il écrase non loin de là, au lieu-dit Battle, le samedi 14 octobre 1066, les troupes d'Harold II, roi d'Angleterre.

Hasting se trouve à 16 km environ à l'est de l'ancienne ville et port romain de Pevensey / Anderita.

Étymologie : Hastingas 790 BCS 259; Haestingaceaster 1050 ASC (D); Hastinges DB. Dérivé d'un nom de personne Haesta, lui-même issu d'un ethnonyme Haestingas signifiant violent, combat.

Haverfield

Havre (Le) : (76600) chef-lieu d'arrondissement de Seine-Maritime, au cap de la Hève, sur la rive nord de l'embouchure de la Seine. (IGN : 1711-O).

Le port actuel a été créé vers 1515 en remplacement du port de Honfleur envasé, par décision du roi de France François Ier, sous le nom du Havre de Grâce, et sous la protection de Notre Dame de Grâce.

Étymologie :

J.W Lake : Portus-Graciae. DUHG : Havre de Grâce. A. Longnon : du scandinave Hafn = port.

Hawkshaw :

Heathrow :

Hébrides : îles du nord-ouest de l'Écosse; autrefois : Ebudae

Hélesmes : (59171) commune du Nord, arrondissement de Valenciennes, canton de Denain, à 5 km au nord de cette dernière. Altitude 19 mètres.

A. Longnon l'identifie au Vicus Helena, où Clodion, roi des Francs (c.427 - c.448) aurait été battu par Majorien (01.04.457-07.08.461).

Le territoire de cette commune a fait partie du Hainaut et du diocèse d'Arras.

Étymologie :

Abbé de St Amand : Helemna, 847; Hellemmes, 1096; Helemioe, 1111; Helemnae, 1142; Helesmes (H. de Valenciennes, ?);

JCE : voir discussion sur Vicus Helena.

   

Heerlen : ville de Hollande; autrefois *Coriovalium.

* Héméroskopeion / Hemeroskopeion : selon F. Lallemand, Pythéas, Glossaire, p 253 : " Ce mot signifie "la Sentinelle de Jour". L'emplacement de ce poste massaliète serait celui d'Ifach, selon Martin Almagro. D'autres le placeraient à Peniscola, près de l'embouchure de l'Ebre".

      * Hemona : capitale de la province romaine d'Illyrie, sur la Save. Aujourd'hui : Ljubljana, en Slovénie (allemand : Laibach).

Hengoat / Hengoad : Commune de la Bretagne historique, en Trégor, évêché de Tréguier. 

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Lannion; canton de La Roche-Derrien.

Henon : commune de la Bretagne historique, évêché de Saint-Brieuc. Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Saint-Brieuc; canton de Moncontour-de-Bretagne; sur l'Evron, le ruisseau du Moulin Roussé, le ruisseau de Catuélan. 

* Heraclea Caccabaria : aujourd'hui Cavalaire, en Provence.

Herbignac. en gallo : Erbeinyac; en breton : Erbiniac

Commune de la Bretagne historique, pays et évêché de Nantes. Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département de Loire Atlantique , arrondissement de 

Heric : 

 

* Herculis Promontarium : le cap Hartland Point; Devon; Angleterre.

Hertfordshire : comté du sud de l'Angleterre.

Lieux de ce comté mis en ligne : Saint-Alban's / Verulamium.

Hesdin : (62140). Chef-lieu de canton du Pas-de-Calais, arrondissement de Montreuil-sur-Mer, au confluent de la Canche et de la Ternoise. (IGN : 2206-E).

Cette ville, située sur un ancien maisnil (ferme), a remplacé en 1554 celle de Vieil-Hesdin, située 5 km en amont, qui venait d'être détruite l'année précédente.

Hesse. Hessen : land d'Allemagne

Hève (Cap de la) : lieu-dit de la commune de Sainte-Adresse (Le Havre). (IGN : 1711 -O).

* (Ad) Ansam : voir Higham, en Stratford-Saint-Mary, en Suffolk

High Cross

High Rochester : Angleterre; comté de Northumberland.

L'ancien fort romain de BREMENIUM, au nord, et donc à l'extérieur du Mur d'Hadrien.  Il s'agissait d'un poste avancé de surveillance, en territoire Votadini.

Hillion : ville des côtes d'Armor; canton de Langueux; arrondissement de Saint-Brieuc. L'ancienne Aregenua citée par Ptolémée, et objet de tant de disputes de la part des historiens; voir page spéciale  

Hod Hill :

Holt : station britto-romain BOVIUM, aujourd'hui en Pays de Galles, comté de Denbighshire.

Holyhead

Honfleur : (14600) chef-lieu de canton du Calvados, arrondissement de Lisieux, à l'embouchure rive gauche de la Seine. (IGN : 1711-O).

Étymologie :

- A. Longnon, n° 755 : Honnefleo, 1198

- J. Renaud, Vikings, p 168 : "Les toponymes en "fleur" semblent issus, pour la plupart, de l'appellatif norrois "flói", qui désigne un golfe, un large estuaire, plutôt que de "flóð", qui désigne flot;"

"Honfleur (Lieuvin), anciennement Honneflo (1198) ou Honflue (1246), a peut-être pour premier élément l'appellatif norrois hùnn, qui désigne soit la hune, soit un ourson ou un jeune enfant."

 

  Hoptoun House (cf. Touvoyages; 1983) : "à 16 km d'Édimbourg, capitale de l'Écosse, domine le Firth of Forth et appartient au Marquis de Linlithgow. Son architecture marie le XVIIè et le XVIIIè siècle et s'orne d'œuvres décoratives d'Adam. Son parc est de toute beauté. C'est l'un des plus imposants chanteaux Écosse, considéré comme l'une des plus belles demeures".

 

Hopetoun House

" ... considéré comme le Versailles écossais, dessiné par Sir William Bruce, le plus grand architecte d'Ecosse, modifié par William Adam".

Horkstow

Horn

Horncastle : Angleterre; Lincolnshire. Peut-être l'antique station romaine Bannovalium, identité qu'elle dispute avec Caistor, sa voisine.

* Hornensi : nom de lieu cité par la Notitia Dignitatum.

Plusieurs auteurs l'ont identifié au Cap Hornu, en Saint-Valéry-sur-Somme : - M.J. Vaillant, 1888; - Alphonse Leduque, Ambianie, 1972; p 46, 49, 166. - Roger Agache, Détection aérienne, 1970.

Jean Leroy, Montreuil, p 43, l'identifie à la Pointe de Lornel, à l'embouchure de la Canche, précisant, p 59, à l'origine près d'Étaples, puis déplacé par les mouvances de la côte près de Saint-Gabriel (sur la commune de Camiers), plus en aval vers le nord.

Hornu (Cap) : pointe nord du territoire de Saint-Valéry-sur-Somme. (IGN : 2107-E).

 

* Horrea Classis (1) : l'un des forts d'Agricola en poste avancé du Mur d'Antonin : Non identifié.

* Rivet & Smith, p. 372-73 : 

- Ptolémée, II,3,0 : Orrea ( = ORREA)=, la polis ( = ville principale) des Venicones.

- Ravenna, 10810 : POREO CLASSIS

It has long been recognised that these references are to the same place. Ravenna's initial P reprcsents H- (a unique but by no means incredible miscopying); rr is simplified, and final o for a is a common error.

DERIVATION. The name is entirely Latin : 'granaries of the fleet, storehouses of the fleet', and was presumably given by the Romans to a newly-built base. Ptolemy's statement that it lay in the lands of the Venicones, north of the Antonine Wall, is important, but his expression 'polis of ' the tribe is purely formulaic. Several other Horrea (pl.; the singular is horreum, cf. Spanish dialectal horreo 'raised granary') names are known, mainly coastal; see R&C and Miller's (1916) index, etc.

IDENTIFICATION. Probably an unlocated Roman fort near Monifieth, Angus, on the north side of the Tay estuary; see p. 128.

--------------

Signification : entrepôt de la Marine.

- selon *** : Carpow; Perth; Écosse.

- selon Rivet & Smith : Incertain. Peut-être un fort romain non identifié près de Monifieth, Angus, ou sur le rive nord de l'embouchure de la Tay.

 

* Horrea Classis (2) : idem ci-dessus : site nom identifié, différent de celui cité ci-dessus. Rivet & Smith envisagent seulement une confusion avec Arbeia (South-Shields), sur le Mur d'Hadrien.

SOURCE

- Ravenna 107,46 (= R&C 188) : OLEICLAVIS, vars. OLEA CLAVIS, OLECLAVIS

This entry is here identified as another Horrea name for the first time. R&C took it literally (Olcaclavis on their reading) and provided a meaning 'famous fertile fields'. Yet the new identification is straightforward. It should be noted that one MS has Olea Clavis as two words, correctly, and that Latin horrea is spelled Orea elsewhere in Ravenna (64,48 and 86,45) ; from Olea Clavis we need only two miscopied letters to arrive at Orea Clasis. The simplification of geminated consonants is frequent in the text.

The Ravenna entry is not a mere duplication, but represents a different place from Horrea Classis1. This can be shown by the fact that Ravenna has no discernible repetitions in North Britain other than Cerma-Cermium, by the quite different placings and associations of the two Horrea names, and also by thefact that the two are miscopied in quite different ways. The Cosmographer seems to have had only one map as a source for North Britain, on which the two names were entered in differing forms (one with H-, theother without).

DERIVATION. See HORREA CLASSIS-1.

IDENTIFICATION. As noted above, this should be distinct from the Flavian Horrea Classis1 (last entry) and may refer to a Severan base. From its place in the list it should lie in southern Scotland or Northumberland and both Monifieth and Carpow appear to be too far north, as also does Cramond, but by définition it must be on the coast. Possibly it appeared on the base map as a gloss to South Shields (Arbeia, q.v.) which was certainly used as such a base.

Hourdel (Le) : pointe du territoire de Cayeux sur mer, sur la rive ouest de l'embouchure de la Somme. (IGN : 2107-E).

- J. Leroy, Montreuil, p 59, l'identifie au Cap Hornu de Saint-Valéry-sur-Somme "... le cap Hornu sur la Somme est devenu la pointe du Hourdel à 4 kilomètres".

- L. Sagebien, LP 142 : dépendance de Cayeux sur mer. En bas latin Hordecium, Hurdicium; en vieux-français Hordis, hordois, hourdeis, hort, hurt, hourt, hourde; hourdel est un diminutif de hourde : ouvrage de défense fait de palissades. Mot d'origine nordique.

Housesteads (Borcovicium / Vercovicium) : forteresse romaine du Mur d'Hadrien, en Northumberland.

Huelgoat (Le) / An Uelgoad :  commune de la Bretagne historique, en Cornouaille / Bro-Gernev. Évêché de Quimper.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département du Finistère, arrondissement de Châteaulin; chef-lieu de canton; 

Huchenneville : (80100) commune de la Somme, arrondissement d'Abbeville, canton de Moyenneville. (IGN : 2207-O)

Étymologie :

(envoi de Maurice Lebègue, LP, du 19.04.1998)

- J. Garnier, Dictionnaire topographique de la Somme, tome I, p 494 : Helcenni villa

Louandre, "Topographie du Ponthieu". (commentaire de M. Lebègue : Cette "réfection", sans date, imaginée par Louandre, ne peut, à mon avis, être retenue).

- Huchaineville, 1301, Pouillé.

- Huchenneville, 1646, Histoire ecclésiastique d'Abbeville; 1757, Cassini; 1763, Expilly; 1766, Coutume du Ponthieu; 17 Brumaire An X.

- Huchenville, 1648, Pouillé.

- Huchesneville, 1696, Etat des Armoiries.

- Hucheville, 1710, N. de Fer.

- Hucheneville, 1752, Titres de Corbie.

LP n° 148, 4è trimestre 1998 : - L. Sagebien : Helcenni villa (sans date). Louandre; Huchaineville 1301; Huchenneville, 1646. "Huchenneville serait donc le domaine d'Helcennus".

Propositions étymologiques :

DR : de *Hucanae villa, du nom de femme germanique Huoca, et latin villa, domaine.

M.T. Morlet : Hucha (variante de Huga) = hypocoristique des noms formés avec la racine Hug-.

Maurice Lebègue, LP n° 149, p 4 : "L'hypothèse formulée par D.R, le nom de femme germanique Huoca (d'où la forme restituée *Hucanae villa), n'est guère convaincante".

JCE (Genèse) : " on peut noter que parmi les formes anciennes proposées pour Hubault (éponyme de Château-Hubault), la Vie de Saint Germain l'Écossais donne la forme Chuchubald > *Hu-bault, dont la première partie *Chuch-u- semble être proche de celle de *Huch-enn-. A noter dans ce cas le rapprochement possible avec Jugon-us, (< Chuch°n, < Hug°n ?) nom du père de Jubault, dans la Vie de Saint Riok (Pitre-Chevalier, Bretagne ancienne et moderne, p 64). Le site de Huchenneville n'est en effet éloigné que de 3 km de Caubert, situé du même côté de la Somme, et de 6 km de Talence, de l'autre côté. Cette extrême proximité des lieux est tout à fait favorable à l'idée d'un rapprochement avec le thème de Jugonus, seigneur de Talence."

 Huitrepin : rivière qui prend sa source à Frencq, et se jette dans la Canche à 4 km en amont d'Étaples, après un parcours de 8 km.

* Hukelna / Hukelna : selon F. Lallemand, Pythéas, Glossaire, p 253 : nom celto-ligure du petit fleuve côtier marseillais Huveaune.

      Humac (Bigeste) : ville de Dalmatie; le nom ancien, Bigeste, est peut-être issue de la racine *bheg- = bourbe, plié, incurvé; cf Rivet & Smith, PNRB, p 266.

* Hunno : nom cité par Notitia Dignitatum : XL37. Confusion avec ONNUM / Halton Chesters, Northumberland.. voir ce nom.

  Huveaune : petit fleuve côtier marseillais; le nom serait issu d'un celto-ligure Hukelna. Voir ci-dessus.

Hyères : nom de rivière, voir Yères

* Hypaea / Hupaea : selon F. Lallemand, Pythéas, Glossaire, p 253 : "l'île Dernière (en venant de Grèce); l'actuelle île d'If (en rade de Marseille)".

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page