Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Anoioù lec'hioù / Noms de lieux

Anoioù Tud / Noms de personnes

DDDDD

pajenn bet digoret e miz Mae 2001 page ouverte en Mai 2001

forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière mise à jour : 13/03/2017 12:43:50

Daces

Selon Notitia Dignitatum, étudiée et rectifiée (cf. Rivet & Smith, p 261, sous Banna) : 

- XL 432 : Tribunus cohortis primae Aelia dacorum; Banna.: Tribun de la première cohorte aélienne dace stationnée à Banna / Birdoswald, (forteresse du Mur d'Hadrien, milieu nord-ouest)

Daeg : père d'Ercc, converti par St Patrick; les reliques de Daeg se trouvent à Slane, selon Vie  de Saint Patrick.

Famille de Daen "d'argent, à trois rencontres de daim d'or accornées de même / en arc'hant, e deir arbenn-demm en aour kernielek ivez en aour"

Dagan : "Petit Bon" : surnom irlandais du dieu Dagda : le Bon Dieu.

Dagda : nom irlandais de Lug, le dieu suprême; son nom signifie "le Bon dieu". 

Daiocus : moine dirigeant le monastère de Saint-Gildas, à l'époque des invasions normandes; contraint de fuir son monastère pour s'installer en Berry; avant de partir, il enfouit une partie des reliques du saint patron sous l'autel et emporta le reste en exil.

Daire : chef de clan irlandais des Airgialla; il donna à St Patrick la colline sur laquelle se trouvait sa forteresse afin que celui-ci puisse y bâtir une église, qui est celle d'Armagh.  

Daiteya / Daitya : démons issus de la déesse Diti, co-épouse de Kasyapa.

Dalreody : nom donné à un groupe d'origine scote irlandaise, installé en Écosse de l'ouest, dans le royaume de Dalriada, correspondant au comté d'Argyll. En 603, leur chef Aedan a attaqué le roi de Northumbria Aethelfrid.

Damnonii / Dumnonii : Peuple de la deuxième vague celtique en Ile de Bretagne et en Irlande. Son installation se situe vers -750 / - 500 avant J.C.                                           

On le trouve sous la forme Damnonii dans Écosse actuelle, comté de Dumfries,  sous la forme Dumnonii dans la péninsule du sud-ouest de la (G)Bretagne, comté de Devon (y compris le Cornwall). et sous la forme Dobunni dans la basse vallée de la Sabrina / Severn (Gloucester). Voir aussi Dumnonii et Dobunni.

Damnonii/ Dumnonii : branche de la précédente, installée dans le sud de l'actuelle Écosse. Ptolémée leur attribue : Colonia (Camelon ?), Vindogara (Irvine ou un site voisin), Coria (Brochan Hill ?), Alauna / Ardoch; Lindum (Drumquhassle ?), Victoria (Inchtuthil ?). cf. Rivet & Smith, p 343/344.

* Dana :

Danava : démons issus de la déesse Danu.

Daniel (Ier)  évêque de Saint-Malo, en Petite Bretagne, de 1085 à 1089. Il a succédé à ..... ? et a eu pour successeur Judicaël ou Benoît

Daniel (II)  évêque de Saint-Malo, en Petite Bretagne, de 1118 à 1120. Il a succédé àRivallon, et a eu pour successeur Donoald.

 :  Famille Daniel : "de gueules, à une croix d'or; au bâton d'argent brochant sur le tout / e gul, e groaz en aour; e sourinan en arc'hant balirant en e greiz"

Danno (Fanch) : né à Buhulien (Lannion), le ***** 1899. Fils de *** et de ***. 

Instituteur, puis directeur du collège de Plestin-les-Grèves. 

Membre de Ar Falz, de Strollad Beilhadegou Dreger

Il a traduit en langue bretonne la pièce de théâtre de Tchekhov : La demande en mariage.

Fanch Danno est décédé à ***, le ***, à l'age de 104 ans. Il a été inhumé à ***, le ***

Référence : Al Liamm. N° 341/Kerzu/Décembre 2003..

 

Famille Dantec "d'argent, à trois croissants de sable / en arc'hant, e dri kreskenn e sabel"

* Danu : Epouse de Kasyapa. Mère des démons Danava.

* Darini : Peuple celte d' Hibernie.

 

Famille de David "d'argent, au pin arraché de sinople, chargé de trois pommes d'or / en arc'hant, e binenn diframmet geotet, karget gant teir aval-pin en aour"

 

Famille David de Kerandraon "d'argent, au chêne arraché de sinople, englanté d'or, le tronc accosté de deux harpes d'or / en arc'hant, e wezhenn-derv geotet, meziet en aour, ar c'hef hebiaet gant div delenn en aour"

Augustin David : évêque de Saint-Brieuc et Tréguier du 14 janvier 1862 au 27 juillet 1882

Davitt (Michael) : fondateur de la 'Irish National Land League', en 1879.

Dayo (Armand) : critique littéraire breton, né à Paimpol.  (1851-1934)

* Dea Arnomecte : forme dative du nom d'une divinité des sources, Arnemetia, sur un autel votif au fort romain de Navio / Brough-on-Noe, Derbyshire. 

* Dea Ratis : divinité honorée à Chesters et Birdoswald. Peut-être aussi, sous la forme Dea Latis, à Fallsteads. (cf Rivet & Smith, p 444)

* Dea Syria : autre nom nom donné à la divinité d'origine syrienne : Virgo Caelestis, honorée à Carvoran, sur le Mur d'Hadrien.

* Decantae : Peuple celte de (G)Bretagne; stationné sur la rive nord du fond de l'embouchure du Loc'h Ness, correspondant au district d'Easter Ross.

Deceangli : Peuple celte de (G) Bretagne, stationné dans la zone plombifère de Flint,  Pays de Galles.

Dèce (Cneus Mesius Decius) : voir Empereurs romains

* Decha : forme écrite donnée par Ravenna, 1088. Voir nom de peuple : Decantae, ci-dessus.

Decianus (Catus Decianus) : plénipotentiaire romain oeuvrant pour le compte de Néron après le décès de Prasutagus, roi des Icéniens. C'est sa conduite outrancière vis a vis de la reine Boudicca et de ses deux filles qui a conduit à la tragédie de 61 après J.C.

  * Decuaria : nom donné par Ravenna, 10715; voir Petuaria = Brough-on-Humber, Yorkshire.

Deirdré :

Demetae : Peuple celte de l'Ile de Bretagne; comté de Dyfed, Pays de Galles. Leur capitale est située à Moridunum / Carmarthen; Ptolémée leur attribue aussi Luentium (fort et mines d'or de Pumpsaint, au confluent de l'Afon Twrch et l'Avon Cothi ?).

Demetrius de Tarsus : semble avoir été un officier chargé d'explorations pour le compte d'Agricola.

Denez (Per)  : articl à compléter. 

Per DENEZ est décédé le samedi 30 juillet 2011, dans la nuit du matin

Deniel (Alain) : premier auteur à proposer une histoire de l'Emsav (mouvement politico-culturel breton) : Mouvement breton de 1919 à 1945.

 

* Deo Belisamaro : divinité attestée à Chalon-sur-Saône.

 :  Famille Derrien de Goastilon : "d'argent, à deux lions affrontés de gueules / en arc'hant, e zaou leon penn-ouzh-penn e gul"

 :  Famille Derrien de Pratalan : "d'argent, à une fasce de gueules, accompagnée de six macles d'azur, trois en chef, trois en pointe / en arc'hant, e dreustell e gul, eilet gant c'hwec'h mailhenn e glazur, teir ouzh kab, teir ouzh beg"

Derrien : évêque de Léon, en Petite Bretagne, de 1227 à 1238; il a succédé à Jean, et a été suivi de Guy.

  Derrien (Rémy) : Journaliste et homme de théâtre. Décédé le 29 mars 2009, à l'âge de 63 ans.

  Famille de Derval : "d'azur, à la croix d'argent, frettée de gueules / e glazur, e groaz en arc'hant, plezhek e gul"

  Famille des Déserts : "de gueules, au chef vairé de deux tires / e gul, e c'hab brizhet a zaou linenn"

Dervorgilla :

* Diane / Diana : 

 

Diancecht : "Prise rapide"; équivalent irlandais d'Apollon.

Diarmaid : roi d'un pays d'Irlande, qui par jugement ordonna au jeune moine Columba de restituer à Finnian les copies de manuscrits réalisés illégalement au monastère de ce dernier.

Dicaledones

* Rivet & Smith, p. 338 : 

DICALEDONES (?)

SOURCE

- Ammianus Marcellinus XXVIII, 8, 4 : DICALYDONAS (acc. pl.) 

(Also relevant are the names given in Greek for the 'Oceanus Duecaledonius' by Ptolemy and Marcian : see Chapter II, P- 44)

DERIVATION. The basis of the name is as for the Calidonii. The prefix di- (= due- in the ocean name) implies 'two', and points to the name being an artificial Latin désignation, that is, our form is not a latinisation of an original Celtic name and may not have had a basis in native usage. Rhys (1904) 297-98 suggested that the name indicated a 'twin people', perhaps consisting of the Vacomagi and Calidonii proper, but Watson CPNS 20 thinks them more the 'double Caledonians' from their position astride the Grampians.

IDENTIFICATION. One of two divisions of the Picts; since the Verturiones occupied the region later known as *Fortriu (gen. Fortrenn), the Dicaledones were presumably the more northerly group.

------------

L'explication est un peu hésitante, mais s'oriente sur un doublet du nom de peuple CALEDONES, soit pour désigner une partie de ce peuple, soit un peuple voisin ou apparenté. Celui des VACOMAGI  a été proposé.

Rivet et Smith proposent que les DICALEDONES représentaient le groupe le plus septentrional des CALEDONES. 

Didius Gallus (Aulus Didius Gallus) : gouverneur de Bretagne pendant une durée assez courte en 51 après J.C. Il a succédé à Ostorius Scapula, mort soudainement, et a seulement contenu les Silures du sud de l'actuel Pays de Galles. Il a été remplacé en 57 par Véranius, décédé dans l'année, lui même remplacé par Aulus Plautius.

Diogène (saint) : saint fondateur supposé de l'évêché d'Arras

Saint Diogène

et l'établissement du siège épiscopal d'Arras

Les auteurs ont été assez divisés sur la question de la date du siège épiscopal d'Arras. Beaucoup d'anciens catalogues épiscopaux (Geseta Pontificum Cameracensium, MGH, SS, VII, p. 402) et un texte du IXè siècle (11'IGH, Script. merov., III, p. 426) commencent à saint Vaast. Pourtant un texte du XIIè s, (Boulogne, ms 92 [84]) doit être allégué eu faveur de l'existence de saint Diogène. L'histoire générale du IVè siècle incite aussi à regarder l'établissement du siège épiscopal d'Arras comme antérieur au vie siècle. Rien n'est plus probable, au jugement du plus sévère des critiques dont il faut ici reproduire le texte :

« Dans un manuscrit du catalogue épiscopal., et en tête de ce catalogue,. une note, transcrite au XIIè siècle allègue une autre tradition [que celle qui débute à saint Vaast], d'après laquelle, soixante-quatorze ans avant saint Vaast, un évêque, Diogène, envoyé par le pape et consacré par l'archevêque de Reims, aurait prêché l'Évangile à Arras. Le fait se serait passé « au temps de la persécution des Vandales, qui sévit cruellement dans le royaume et les Églises du royaume des Francs ». Le fait n'a rien d'invraisemblable en lui-même ; le temps indiqué par les soixante-quatorze ans (v. 426) est précisément celui où nous voyons le pape Célestin envoyer des missionnaires jusqu'en Irlande. Cependant je ne croirai pas volontiers qu'alors l'église d'Arras fût encore à fonder. J'insisterai plutôt sur la, date qui se déduit de l'évocation des Vandales. Arras est une des villes que s, Jérôme dit avoir souffert de l'invasion vandale en 407. Il est fort possible que son évêque ait péri alors dans le massacre de la population gallo-romaine et que cet évêque fût précisément le Diogène dont le souvenir s'est conservé comme on l'a vu. Dans ces conditions l'église d'Arras aurait été fondée au déclin du IVè siècle. Celle de Cambrai apparaît déjà en 346 ; l'évêque de ce temps-là résidait peut-être à Bavai ». (Duchesne, Fastes épiscopaux de l'ancienne Gaule, III. p. 13).

Icono : Église Saint-Nicolas en Cité d'Arras. Vitrail de Turpin (carton de Charles Hollart). Toute la série des vitraux, fort beaux, reproduit les grandes phases de l'histoire religieuse de l'ancienne cathédrale qui s'élevait précisément en ce lieu.

Extrait de Abbé J. LESCOTOY : Les évêques d'Arras.1942.

*****

Dion Cassius : historien grec, fils de Cassius Apronianus (consul en 191), et descendant de Dion Chrysostôme par sa mère; il est né à Nicée vers 155, et a rempli les plus hauts emplois sous les règnes de Commode, Pertinax, Alexandre-Sévère; sénateur, consul en 229, gouverneur en asie-Mineure et en Afrique. Il se retire en 235 pour se consacrer à ses études. 

Il nous a laissé une Histoire romaine depuis Enée jusqu'à 229 après. J-C; malheureusement une grande partie de son oeuvre a été perdue; il n'en reste que les chapitres 36 à 54, plus quelques fragments.

"Dion Cassius est en général exact; on lui reproche cependant quelque partialité, notamment contre Sénèque".

(cf : Dictionnaire Universel d'Histoire et de Géographie; M.N Bouillet. 1863).

Dis : surnom de Samotes, donné pour quatrième fils de Japhet, et pour premier roi de Gaules. cf. Hierome de Bara, le blason des armoiries, p. 138.

Divona / Dibona : nom de déesse (cf. Rivet & Smith; Place-Names of Roman Britain; p 338)

Dichu : païen irlandais converti par St Patrick.

Didier (saint) : évêque gallo-romain de Rennes, en Petite Bretagne. Il a succédé à Durioterus, est décédé en 687, et a eu pour successeur saint Modéran.

Dihun : en breton : le réveil. Association de parents d'élèves créée en 1990 pour défendre le bilinguisme français-breton. 

Dilès : évêque de Vannes, en Petite Bretagne, de 870 à 878 ?; il a succédé à Courantguen, et a eu pour successeur Kenmonoc.

Diogenes (Verecundius Diogenes) : marchande de vin biturige (originaire de Bourges), dont les activités semblent être attestées à Eburacum / York. cf. I.A Richmond; Roman Britain, p 172.

Diti : co-épouse de Kasyapa., avec Aditi. Mère des démons Daitya / Daiteya.

Diverrès (Paul) : nationaliste breton; barde, membre du Gorsedd de Bretagne;

Doble (Gilbert Hunter) : " Chanoine honoraire de la Cathédrale de Truro, et pendant 20 ans vicaire de Wendron, était né à Penzance en 1880 et est décédé à Helston en 1945. Au cours d'une vie dévouée à la mission pastorale, il trouva le temps de suivre des études celtiques, par lesquelles il acquit une réputation européenne.  Il était particulièrement intéressé par la recherche sur les vies et les légendes des premiers saints et saintes qui ont oeuvré pour le Christ en Cornwall, at aux autres saints qui ont laissé leur trace dans la toponymie et dans les écrits de l'Eglise. Le fruit de ses recherches se trouve essentiellement sans le Cornish Saints Series, qui consiste en 48 plaquettes, publiées par intervalles entre 1923 et 1944. Elles sont les plus érudites, les plus complètes et les plus sûres des travaux écrits sur ce sujet en langue anglaise, mais une grande partie est désormais hors publication et virtuellement indisponibles". 

(traduction de la présentation en langue anglaise de la page 2 de couverture du volume IV consacré aux Saints de la région de la rivière Fal).

 

Dobunni : Peuple celte de l' Ile de Bretagne, faisant partie de la vague des Damnonii (voir ce nom). Les Dobunni en sont un reliquat installé dans la basse vallée de la Severn. Ils ont pour capitale Corinium / Cirencester. Les Dobunni ont été soumis par Vespasien. Les Romains ont créé sur leur territoire la colonie de Glevum / Gloucester. Ils possèderaient aussi, selon Ptolémée : Aquae Calidae / Bath et Ischalis / Charterhouse. Pour ces deux dernières, il y a cependant discussion en ce qui concerne les Belgae. (Rivet & Smith, p 340)

Dodieu (Claude) : évêque de Rennes, en Petite Bretagne, de 1541 à 1558; Il a succédé à Yves Mahyeuc,et a eu pour successeur Bernardin Bochetel..

Dogmael / Dogfael : huitième fils de Cunedda; il est l'éponyme du nom de pays Dogfeiling;

(Les fils de Cunedda : Tybion, Osmael, Rumanus, Dunawd, Ceredig, Aflog, Einion Girth, Dogfael, Edern)

* Dolichenus : l'un des surnoms  de Jupiter.

Dombidau de Crouseilhes : 2ème évêque concordataire de Quimper et Léon (= Finistère), en Petite Bretagne, de 1805 à 1823; il a succédé à Claude André,  et a eu pour successeur Jean-Marie de Poulpiquet de Brescanvel.

Dominus : 2è évêque supposé de Vannes, successeur de saint Paterne. Il est fêté de 8 mai. Il aurait u pour successeur saint Clément.

Domitia Longina : fille du général Corbulon; épouse de Domitien, à qui elle donne successivement deux garçons, l'un en 73, du nom de Vespasien, qui meurt jeune, et l'autre en 90, à nouveau du nom de Vespasien, mais qui meurt à l'âge de cinq ans. Terrorisée par son mari, elle participe au complot qui aboutit à son élimination, le 18 septembre 96.

 

Domitien (Titus Flavius Domitianus) : deuxième fils de l'empereur Vespasien et de l'impératrice Flavia Domitilla;  Domitien est né à Rome, le 24 octobre 51 après J-C; il succède à son frère Titus le 14 septembre 81; plusieurs fois consuls : en 73, 80, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 90, 92, 95.

Domitilla : fille de Vespasien et de Flavia Domitilla, et sœur (aînée ?) de Titus et de Domitien; Domitilla était décédée avant que son père fût empereur.

Domitius (Cneus Domitius Ahenobarbus) : *** romain, qui a soumis les Allobroges en 121 avant J.C.

Domna : voir Julia Domna , impératrice.

Domnainn / Fir Domnann : nom donné par l'historien O'Rahilly à une vague celtique d'Irlande. Ce peuple est identifiable aux Damnonii / Dumnonii de (G) Bretagne.

Domnall : épithète de nom de personne gaélique; voir celtique Dumnovalos et anglais Donald.

Domnica : fille du patrice Petronius, préfet de Rome en 345-346. Épouse de l'empereur Flavius Valens, auquel elle donne un fils, Galate (qui meurt subitement au début de l'année 372).

Donald : nom d'origine gaélique, basé sur une étymologie celtique, *Domn- = monde, et *Val-, pour désigner, de façon emphatique : l'homme (le plus) fort du Monde.. 

Donoald : évêque de Saint-Malo, en Petite Bretagne, de 1120à 1143. Il a succédé à Daniel (II), et a eu pour successeur S. Jean de la Grille.

 

Donatien (Saint) :

 

Dongar : roi d' Écosse, de 449 à 453.

Dotwoion : évêque du Léon, en Petite Bretagne, de 850 à 866. Il a succédé à Liberalis, et a eu pour successeur Hinvoret.

Julien-Jean-François du Dresnay : fils de Louis-Marie-Ambroise-René; né au château de Kerlaudi, en Plouénan, le 2 février 1773; tué le 16 juillet 1795, lors du débarquement royaliste de Quiberon.

Louis-Marie-Ambroise-René, marquis du Dresnay : maréchal de camp, chevalier de Saint-Louis; colonel du régiment portant son nom au débarquement royaliste de Quiberon en 1795. Allié à la famille de Coëtlosquet.

    Drogon : duc de Bretagne. Mort en 952.

Dubillard (François-Virgile) : 9è évêque constitutionnel de Quimper et Léon ( = Finistère), en Petite Bretagne, de 1900 à 1908; il a succédé à Henrio-Victor Valleau, et a eu pour successeur Adolphe-Yves-Marie Duparc.

  Dubourg (Auguste-René-Marie) : évêque de Moulins le 15 janvier 1893; archevêque de Rennes le 7 août 1906; cardinal le 4 décembre 1916; décédé le 22 septembre 1921

Dubthach maccu Lugil : poète païen irlandais, converti par St Patrick.

Dubnovellaunos : roi des Trinobantes, battu par Tasciovanos, roi des Catuvellauni, vers 10 avant J.C.

Dubuisson-Aubenay : auteur-chroniqueur itinérant; venu en Bretagne dans la suite de Jean d'Etampes, celui-ci étant le représentant du roi de France aux Etats de Bretagne de 1636. Mr Dubuisson-Aubenay, visitant le pays entre 1636 et 1637, rédige un "Itinéraire de Bretagne". Réédition par les Presses Universitaires de Rennes, UHB Rennes 2, en 2006.

Duffy (Charles) : Fondateur d'une ligue de fermiers-tenanciers en Irlande.

Duguay-Trouin (René) : marin; en 1711, il s'empare de Rio-de-Janeiro;

Duichu : chef irlandais, converti au christianisme par St Patrick, vers 432/433.

Dujardin (Loeiz / Louis) : abonné participant à la revue Arvor, sous le pseudonyme Lok. Auteurs de quelques travaux essentiellement en langue française. Il avait été président de l'association Bleun-Brug. Il est décédé à Saint-Renan / Lokournan-Leon, au printemps 1969. (cf. Al Liamm. N° 133/1969. p 149).

* Dumnonii : peuple celte de la (G)Bretagne qui fait partie de la vague des Damnonii (voir ce nom). A l'époque de Cl. Ptolémée, les Dumnonii sont installés dans la plus grande partie de la péninsule du sud-ouest de l'île, comtés actuels de Devon et Cornwall réunis.  Ils ont pour capitale Isca Dumnoniorum / Exeter. Ils ont été soumis par Vespasien. Ptolémée leur attribue aussi : Voliba, Uxella, Tamara, toutes trois non identifiées. Voir aussi Dobunni.

* Dumnovalos : des racines *dumn- = monde;  et *val- = fort, puissant, valeureux. : "l'homme le plus fort du monde"

 

Dunawd (Donatus) : quatrième fils de Cunedda; il est l'éponyme du nom de pays Dunoding;

(Les fils de Cunedda : Tybion, Osmael, Rumanus, Dunawd, Ceredig, Aflog, Einion Girth, Dogfael, Edern)

Duncan :

Dungal :

Duparc (Adolphe-Yves-Marie) : né à Lorient le 5 février 1857; décédé à Quimper le 08 mai 1946. 10è évêque constitutionnel de Quimper et Léon (= Finistère), en Petite Bretagne, du 11.05.1908 au 08.05.1946; il a succédé à François-Marie Dubillard, et a eu pour successeur André-Pierre-François Fauvel.

Durioterius : évêque gallo-romain de Rennes, en Petite Bretagne. Il a succédé à Victorius, est décédé en 655, et a eu pour successeur saint Didier.

Durotrigues : peuple celtique de (G)Bretagne, issu de la vague belge, à partir de -200 avant J.C; comté de Dorchester, Angleterre, sur la Manche. 

Duval (Anjela) : poétesse de langue bretonne.  Le Vieux-Marché, en Trégor. 1905-1982

Duvoisin (Jean-Baptiste) : Né à Langres le 19.10.1744. Évêque concordataire de Nantes à partir du 5 juillet 1802, et où il est décédé le 9 juillet 1813.

Retour en tête de page