Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Anoioù lec'hioù / Noms de lieux

Anoioù Tud / Noms de personnes

VVVVVVV

pajenn bet digoret an 22.04.2004 page ouverte le 22.04.2004  

Non actif

   

Lien actif

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

 dernière mise à jour 05/05/2017 13:54:28

Vacomagi : peuple celte de l'Ile de Bretagne; stationné dans les environs de la rivière Tay; Ptolémée leur attribue Bannatia, Tameia, Pinnata Castra, Tuesis; mais les arguments sont mis en doute par Rivet & Smith, p 485.

 

Famille du Val : "d'azur au cerf passant d'or / e glazur, e c'harv tremenant en aour"

Famille du Val : "d'argent, à la tour couverte de sable / en arc'hant, e dour toet en sabel"

Famille du Val de Keravéon : "d'argent, à deux fasces de sable; à la bordure de gueules, besantée d'or / en arc'hant, e ziv dreustell en sabel; e vevenn en gwad, bezantet en aour"

Valens (Flavius Valens) : frère de Valentinien Ier. Né à la fin 328, à Cibalae / Swilei en Pannonie.

- nommé Tribun des Écuries par l'empereur Valentinien Ier, son frère, le Ier mars 364;

- proclamé auguste par Valentinien Ier, le dimanche 28 mars 364, à Constantinople.

Valens disparaît dans le désastre militaire d'Hadrianopolis / Andrinople, le jeudi 09 août 378, qui a vu la victoire écrasante des Wisigoths et de leurs alliés Ostrogoths, Alains, et Huns.

Il a été consul en 365, 368, 370, 373, 376, 378,

Il a épousé Domnica, fille du patrice Petronius, préfet de Rome en 345-46, dont il a eu un fils, Galate, décédé subitement au début 372.

Valentinien Ier (Flavius Valentinianus) : Fils de Gratien, un militaire issu du rang, qui sera successivement nommé comte d'Afrique en 327 puis comte de Bretagne. Valentinien est né à Cibalae / Swilei, en Pannonie le 03 juillet (?) 320 ou 321 (?);

- Tribun en 357;

- Tribun de la deuxième schola des scutaires de la Garde, 363;

- proclamé auguste par l'Armée à Nicée le jeudi 26 février 364. Il associe aussitôt son frère Valens au pouvoir impérial, le dimanche 28 mars, en lui confiant l'Orient;

En 367, il confie au comte espagnol Théodose d'aller en Ile de Bretagne pour combattre les Pictes et de rétablir l'ordre romain. En 368, il mène une contre-offensive contre les Alamans qu'il écrase dans la région du Haut Neckar. En 373, il confie à nouveau au comte Théodose de réprimer la proclamation de Firmus en Maurétanie. Il écrase ensuite lui-même les Quades en été 375. Valentinien Ier meurt d'un accès de colère violente contre les ambassadeurs Quades à Aquincum (près de Budapest), le lundi 16 novembre 375 (selon Gruchet et Juteau), le mardi 17 novembre 375 (selon Zosso & Zingg).

Il a été consul en 365, 368, 370, 373.

Il a épousé successivement :

1. Marina Severa dont il a eu Gratien; séparation peu avant 370;

2. l'ex-impératrice Justine, veuve de Magnence, et dont il a eu Valentinien II, Justa, Grata, et Galla.

Valentinien II (Flavius Valentinianus Junior) : fils de Valentinien Ier et de Justine; né à Murocinta, près de Sirmium, le samedi 02 juillet 371.

Proclamé auguste par l'Armée le dimanche 22 novembre 375, il reçoit en apanage l'Italie, berceau de l'Empire romain, qu'il gouverne en fait sous la tutelle de sa mère l'impératrice Justine. Il est âgé de douze ans au moment du débarquement de Maxime en Gaule.

Contraint de fuir l'Italie sous la menace de Maxime, il cherche et trouve refuge près de Théodose, devenu son beau-frère par son mariage avec Galla, sœur de Valentinien II.

Théodose rétablit Valentinien II sur son trône après sa victoire sur Maxime, en 388.

Valentinien est assassiné sur ordre du franc Arbogast, à Vienne sur le Rhône, le samedi 15 mai 392. Il n'avait alors que 20 ans, et n'a pas eu de descendance.

Il a été consul en 376, 378, 387, 390.

Valera (Eamon de) : Partisan nationaliste irlandais. Il prend part en 1916 au soulèvement de Dublin. Il est gracié. Il fonde en 1925 la Fianna Fail (Soldats du destin) et entre au parlement; Elu premier président de la République d'Irlande = Eire, en 1959. 

    Valeria Maximilla : fille de l'empereur Galère. Epouse de l'empereur Maxence, auquel elle donne deux fils : Romulus, et ***. Romulus meurt en 309. *** est exécuté en 312 sur ordre de Constantin Ier, vainqueur de Maxence.

Valerianus (Marius Valerianus) : gouverneur romain de la province insulaire Britannia Inferior, vers 221 - 223 après J-C.

     

Valerianus : préfet de la Ville (de Rome), attesté 22 février 381 / 08 mai 381.

Valio : voir Balio.

Validire (Jean) : évêque de Vannes, en Petite Bretagne, de 1432 à 1449; Il a succédé à Amaury de la Motte; et a eu pour successeur Yves de Pontsal. 
Valleau (Henrio-Victor) : huitième évêque de Quimper et Léon ( = Finistère), en Petite Bretagne, de 1893 à 1898. Il a succédé à Jacques-Théodore Lamarche, et a eu pour successeur François-Virgile Dubillard.
Vallée (François) : Membre du Gorsedd des Bardes.

Vanauns : divinités honorées à Castlesteads, Cumberland. (cf. I.A Richmond; Roman Britain; p 197)

Vangions (Vangiones) : Peuple germanique, installé sur le Rhin. Cap : Borbetomagus / Worms.

    Angèle Vannier : poétesse aveugle à l'âge de 21 ans. Née à Saint-Servan le 17 août 1917; décédée à Bazouges-la-Pérouse le 2 décembre 1980. Elle sera honorée du Grand Prix du Disque, en 1950, pour sa composition Le Chevalier de Paris, chanté par Edith Piaf.

Vascons : peuple d'Hibérie du nord. (Basques)

Vaunoise (Jean de) : archevêque de Dol de Bretagne, de 1188 à 1191 ?. 

* Vegetius.

* Vegeto(n) : nom de personne celtique; de la racine *bheg- = bourbe, plié, incurvé; Signification : le courbé, le bossu, ... cf Rivet & Smith, PNRB, p 266.

* Vegiso(n) : nom de personne celtique; de la racine *bheg- = bourbe, plié, incurvé; Signification : le courbé, le bossu, ... cf Rivet & Smith, PNRB, p 266.

* Vegisonius : nom de personne celtique; de la racine *bheg- = bourbe, plié, incurvé; Signification : le courbé, le bossu, ... cf Rivet & Smith, PNRB, p 266.

Vellaunus (Mars Ocelus Vellaunus) : divinité honorée à Venta Silurum / Caerwent; identifiée à Mars Lenus, de la vallée mosellane (cf. I.A Richmond; Roman Britain; p 192)

Vellocatus : amant de la reine Cartimandua. Nous ignorons tout de ce personnage à part son nom.

Venedotae :

Vénètes (Veneti) :

Venicones : peuple celte de l'Ile de Bretagne, en Écosse actuelle, dans les parages du Fife, nord de la Tay, dans le Strathmore; Ptolémée leur attribue Orrea / Carpow ?.

Venutius : époux  (prince consort) de Cartimandua, la reine des Brigantes; victime des infidélités de son épouse au profit de son amant Vellocatus, il rallie à lui une partie de la nation brigante et organise la résistance à l'envahisseur romain, lui-même soutenu par le parti de la reine. Nous ignorons les faits et gestes de Venutius, car les écrits de Tacite, qui semblaient en parler, ont disparu. Venutius disparaît de l'Histoire lorsque Petilius Cerialis s'empare de toute la la cité brigante et installe son camp à Eburacum / York, en ***.

Veranius (Quintus Veranius) : gouverneur romain de (G)Bretagne, de 57 à 58 après J-C; il succède à Aulus Didius Gallus, et est remplacé par Gaius Suetonius Paulinus.

Verica : roi des Atrébates de l'Ile de Bretagne; descendant de Commios; dépossédé par les deux frères Caratacos et Togodumnos, rois des Catuvellauni, Verica va demander l'aide de l'empereur Claude. Ce fait précis constitue le point de départ de la conquête de l'Ile de Bretagne par les Romains. Verica avait également deux frères cadets : Eppillos et Tincommios (cf. I.A Richmond, p 15)

(Deo) Vernostonos Cocidio : inscription provenant d'Ebchester, RIB 1102, qui semble un théonyme ou un épithète. (cf Rivet & Smith; The Place-Names of Roman Britain, p 354)

Verturiones : peuple celtique de l'Ile de Bretagne, stationné dans le secteur de Fortrenn (Stratearn et Mentrith, Perthshire); mais attesté seulement au IVè siècle après J-C.

Verus (Gnaeus Julius Verus) : gouverneur de (G)Bretagne, vers 158 après J-C. Il semble qu'il ait succédé à Gneus Papirius Aelianus, et qu'il ait été remplacé par Longinus.

Victoire / Victoria : déesse

Une statue érigée en son nom à Camulodunum / Colchester.(cf. I.A Richmond; Roman Britain; p 190)

 

Victor (Sextius Aurelius Victor) : né en Afrique du nord, vers 327, dans une famille rurale moyennement aisée; de religion païenne.

Cursus :

- nommé gouverneur consulaire de Pannonie IIè par Julien, en 361; il le reste au moins jusqu'en 363;

- (a peut-être été ! ) consul en 369, avec Valentianus Galates;

- préfet de la Ville, 388 - 389;

On ne connaît ni la date exacte, ni les conditions, ni le lieu de son décès, lequel se situe de toute façon après 390.

Oeuvres : - Liber de uiris illustribus Vrbis Romae; - Liber de Caesaribus; (histoire des souverains romains d'Auguste à Constance II); - De vita et moribus imperatorum.

Victor (Flavius Victor) : fils de Maxime et d'Hélène. Né vers 381, peut-être à Seguntium / Caernarvon, peut-être à Trèves. 

Proclamé césar par son père en 384, puis auguste en 387, sous la protection des généraux Quintinus et Nannienus.

Victor est étranglé apparemment à Trèves par Arbogast, sur ordre de Théodose, à la fin de 388 ou au début de 389. Selon les termes de Grégoire de Tours (Histoire des Francs, chapitre 9), il était encore enfant (c'est-à-dire âgé au plus de 7 ans), lors de l'entrée de Maxime en Italie, en 387. (Isidore de Séville précise que le premier âge de l'homme, infantia, va jusqu'à 7 ans. Vient ensuite pueritia, de 7 à 14 ans, puis adolescentia, jusqu'à 21 ans et au-delà).

Victorinus : vicaire de l'Ile de Bretagne, vers 395-406 après J-C.

Victorius : évêque (gallo-romain) de Rennes, en Petite Bretagne. Il a succédé à Fébédiolus II, est décédé vers 586, et a eu pour successeur Durioterus. 

Victrice (Victricius) : évêque de Rouen, attesté en 389.

On sait de lui qu'il était ami et correspondant du pape Innocent (pape de 401 à 417), de Martin de Tours (c. 316-397), et de Paulin de Nole (353-431).

Il a laissé une oeuvre majeure : De Laude Sanctorum.

 

Viducasses : peuple celtique de la Gaule armoricaine; chef-lieu : Vieux. 

Etude de l'ethnonyme

A. *Vidu-

B. -Casses : selon Rivet & Smith, Place-names of Roman Britain, p 302,  cette racine est identique à celle qui a donné en britannique l'ethnonyme *Cassis : " excellent, fin, gracieux, etc."

Vieuville (Charles de la) : évêque de Rennes, en Petite Bretagne, de 1661 à 1676; Il a succédé à Henri de la Motte-Houdancourt; et a eu pour successeur Denis-françois Bouthillier de Chavigny. 

Vinotonus : divinité des courants marins, identifiée à Silvanus, et à qui un commandant du nom de Caesius Frontinus a dédicacé un autel à Eller Beck, au sud de Bowes, Yorkshire. (cf. I.A Richmond; Roman Britain; p 144)

Vipsania : fille d'Agrippa; première épouse par amour de Tibère; ce dernier est contraint par l'empereur Auguste, son beau-père, de se séparer de Vipsania pour épouse Julia, la propre fille d'Auguste, déjà deux fois veuve et sans descendance.

Viradechthis : divinité importée en Ile de Bretagne par une unité tongre à Blatobulgium / Birrens, Dumfries. (cf. I.A Richmond; Roman Britain; p 205).

* Virgo Caelestis : identifiée à Dea Hammia ou Dea Syria; voir ces noms. (cf. I.A Richmond; Roman Britain; p 205)

 

Famille de Visdelou : "d'argent, à trois têtes de loup de sable, arrachées et lampassées de gueules / en arc'hant, e dri penn bleiz e sabel, diframmet ha teodet e gul"

Visdelou (François) : évêque de Léon, en Petite Bretagne, de 1665 à 1668. Il a succédé à René de Rieux, et a eu pour successeur François de Visdelou.
  Vistorte (Antoine-Marie-Julien-Noël) : né à La Roche-Derrien le 25 décembre 1758 (ondoyé le 26, avec suppl. de bapt. le 7 mai 1759); avocat (1779); juge du duché de Penthièvre au siège de Guingamp; procureur syndic du district de Guingamp; député du Conseil des Cinq-Cents (17 oct. 1798 / 9 nov. 1799); président du tribunal de Guingamp; député au corps législatif (2 mai 1809 / 1813); mort à Guingamp le 17 décembre 1842. (cf. Régis de Saint-Jouan. Dictionnaire des communes des Côtes d'Armor. 1990. p. 608)

Vitellius (Lucius Vitellius) : chargé d'un gouvernement de Rome par intérim par l'empereur Claude lors du voyage de celui-ci en Ile de Bretagne pour obtenir la victoire sur Caratacos et la prise de Camulodunum.

* Viteres / Vitires : appellation qui désigne apparemment "les Dieux Anciens". Discussion ouverte par I.A Richmond; Roman Britain, p 207. 

Viviane

personnage important des romans arthuriens, connue en tant qu'amoureuse et  maîtresse de Merlin.

Viviane est la fille du vavasseur Dyonas. Nous n'avons malheureusement pas d'indication quant à sa mère. Selon le texte de la Légende, elle est âgée de 12 ans environ lorsqu'elle fait la connaissance de Merlin. 

Compte tenu des recherches historiques et archéologiques, il est possible d'attester de l'historicité du personnage : fille à peine post-pubère de Dyonas, fonctionnaire chargé de la surveillance et de l'entretien de la source de l'aqueduc romain de Carhaix, aujourd'hui connue sous le nom de Saint Symphorien, à quelques centaines de mètres de Bressillien / Brecillien, en Paule.

La datation de la bataille de Carohaise étant faite au Mercredi Ier Mai 474, Viviane serait donc née vers 462 après J.C.

Le Château des Amours, connu aussi sous le nom de Château de Liesse, ou Jardin de Liesse, se trouve précisément à l'endroit de la motte du Haut-Moyen-Age connue aujourd'hui sous le nom de Castel-Laouennan, en Paule.

Voir à ce sujet l'étude : EMGANN KARAEZ; La Bataille de Carohaise

Voltumna : déeesse (étrusque ?), du Bon Conseil.

Volusenus : voir Caius Volusenus Quadratus.

 

Volusianus (Rufius Antoninus Agrypnius Volusianus) : préfet de la Ville de Rome; en 417-418.
Vortigern

* Hutchings (1982) : Vortigern aurait accédé au pouvoir en 425 et serait mort en 461.

Votadini : peuple celte de l'Ile de Bretagne, dans le sud-est de l'Ecosse actuelle.

Ptolémée leur attribue : Alauna / Learchild ? ou Fife, et Bremenium / High Rochester.

Conquis et annexés sous Agricola. Laissés par Hadrien du côté barbare du Mur. Ils renouent avec l'Empire dans le cadre d'un foedus

Ils ont donné leur nom à la tradition des Guotodin / Gododdin / Manau Guotodin.

* Vroica : nom de divinité gauloise, sur une inscription de Rognes, en France, département des Bouches du Rhône.(cf Rivet & Smith, p 283)

Vulcain

Un sanctuaire lui est dédié à Stony Bradford, en Buckingamshire. (cf. I.A Richmond; Roman Britain; p 195)

Retour en tête de page