Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux

Noms de Personnes

France

Provence

 

Arles

Arelate

 
pajenn bet digoret e 2001 page ouverte en 2001 forum de discussion

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière mise à jour 12/02/2016 18:42:16

Définition : 13200) chef-lieu d'arrondissement des Bouches du Rhône. Ville de la tribu gauloise des Salyens, sous le nom d'Arelate. Dernier point de passage du Rhône avant la Méditerranée.

Blason

Paroisses

Histoire :

La fondation d'un lieu habité à Arles remonte a moins à 2000 ans avant J-C. Il semble que la fondation de la ville a été le fait d'une colonie de Doriens de l'île grecque de Rhodes, à l'emplacement de l'actuel faubourg de Trinquetaille, sous le nom de Rhodanousia.

La 'ville' sert ensuite de comptoir aux grecs massaliotes (Marseille), sur le site de Théliné.

Les Celtes, s'installant sur l'endroit, lui donnent le nom d'Arelate.  C'est le nom qui lui est resté.

Le dictateur Jules César, dans le but de contrer Marseille, donne ordre à Tiberius Claudius Nero (père du futur empereur Tibère) de fonder une colonie romaine pour les vétérans de la Legio VI Victrix, sous le nom de Colonia Julia Paterna Sextanorum Arelatensium.

Selon L.A Constant, Arles, p 14, ces vétérans de la Legio VI Victrix, "dont l'emblème était le Taureau zodiacal." étaient "originaires du Haut Latium et du pays des Samnites".

Arelate devient donc colonie romaine en 46 avant J-C, sous le nom de Colonia Julia Paterna Arelate Sextanorum.

Le chef franc Chrocus y est écrasé et exécuté en 257.

L'histoire politique d'Arles reprend de l'importance à la fin du IVè et au début du Vè siècles suite au déclin de Trèves qu'elle remplace en qualité de siège de la Préfecture des Gaules (Gaules, Espagne, (G)Bretagne).

Capitale du comté de Provence, ou comté d'Arles, sous les Mérovingiens. 

Capitale du royaume de Bourgogne cisjurane, sous Boson, en 879; 

Capitale du royaume d'Arles, en 933, sous Rodolphe Welf. 

Ce royaume est cédé en 1032 par Rodolphe III à l'empereur Conrad II, et n'est plus dès lors considéré que comme capitale de la Provence.

Empereurs d'Arles

- Constantin III

Documents historiques

- Une page annexe est en cours d'élaboration, consistant en la publication d'une plaquette éditée par l'office de tourisme d'Arles en 1926. On pourra y accéder en activant le blason ci-contre, qui contient un lien électronique. Des liens internes vous permettront de revenir à la présente page.

Étymologie :

1. Rhodanousia : L.A Constant, Arles p 10 : "Des Doriens de Rhodes débarquèrent aux bouches du Rhône et allèrent fonder, probablement en face de la butte d'Arles, sur l'actuel faubourg de Trinquetaille, un comptoir, Rhodanousia".

JCE : cette étymologie provient de Pline l'Ancien, Histoire Naturelle, III.33.

JCE : cette étymologie à partir de Doriens de Rhodes me paraît tout à fait fantaisiste, et ne pourrait de toute façon s'appliquer qu'à la partie basse du fleuve, le cours supérieur étant situé dans des aires géographiques hors de l'influence grecque.

Il me semble beaucoup plus logique, a contrario, de rattacher ce nom Rhodanousia à celui préexistant du fleuve, le Rhône / Rhodanus, issu selon toute vraisemblance d'une aphérèse de (f)rodan-us = cours d'eau, issu lui-même d'un dérivé en -t-n de l'indo-européen *Bhr.w = flux (mouvement interne) de l'eau = cours d'eau, fleuve, rivière..

2. Theline : d'origine ionienne (L.A Constant. Arles, p 10).

3. Arelate : JCE : du gaulois (p)are = en face de, près de + late = plaine marécageuse.

(L.A Constant. Arles, p 11 : la ville aux marécages)

4. Colonia Julia Paterna : colonie sous le vocable de Julia (Jules César). Concernant l'épithète Paterna, L.A Constant, Arles Antique, p 52, n 4 : "Il est admis, ..., qu'Auguste ajouta le surnom de Paterna à celui de Iulia, pour distinguer les colonies fondées par son père adoptif de celles qu'il avait fondées lui-même".

Sextanorum : déclinaison du numéro de la Legio VI Victrix.

5. Galluna Roma (Rome Gauloise): appellation élogieuse du poète Ausonne.

Évêché

Évêques d'Arles :  

Un concile a été tenu à Arles dès 314 sous l'égide de l'empereur Constantin Ier. Il y fut prononcé une sentence d'absolution en faveur de Cecilien (cf. DUHG). 

Document

Plaquette publiée sous les auspices du syndicat d'Initiatives d'Arles : Arles et ses environs; textes de J. Bourrilly; dessins d'Etienne Laget. 

Document en cours de traitement. Activer le lien ci-contre. Un lien interne vous permettra de revenir à la présente page.

Communes du canton d'Arles  
     

Communes limitrophes d'Arles

Sources : 

- envoi de **

* Syndicat d'Initiatives d'Arles : Arles et ses environs; textes de J. Bourrilly; dessins d'Etienne Laget. La vie en Provence. 4. rue Gambetta. Arles. 1926

Autres liens : 

* Site officiel de la Ville d'Arles : http://www.ville-arles.fr/portail/index.asp?p=1&site=actu&id=342

* Office de tourisme : http://www.tourisme.fr/office-de-tourisme/arles.htm

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page