Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

 

Bro-Sant-Malo

Pays de Saint-Malo

Le Quiou * Ar C'haeoù
pajenn bet digoret ar  22.01.2014 page ouverte le 22.01.2014

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 07/02/2014 20:57:36

Définition : commune de la Bretagne historique, en Bro-Sant-Malo, pays-évêché de Saint-Malo.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département des Côtes d'Armor; arrondissement de Dinan; canton d'Evran; sur la Rance.

Superficie :  506 ha.

Population : 500 'communiants' vers 1780; 528 hab. en 1878; 511 hab. en 1881; 331 hab. en 1968; 319 hab. en 1978; 313 hab. en 1982; 286 hab. en 1990; 305 hab. en 1999;

Armoiries; blason

 

 

Paroisse : église sous le vocable de saint Lunaire.

i

Histoire :

* Ogée (1780) : Le Quejou [Le Quiou]; dans une plaine; à 7 lieues au S. de Saint-Malo, son évêché [aujourd'hui Saint-Brieuc]; à 7 lieues 3/4 de Rennes, et à 3 lieues 1/8 de Montauban, sa subdélégation. Cette paroisse ressortit au siège royal de Dinan, et compte 500 communiants. La cure est présentée par l'évêque. Son territoire, en partie couvert d'arbres à fruits pour le cidre, et borné à l'ouest par la rivière de
Rance, renferme des terres en labour, fertiles en grains et lin, quelques prairies, et des landes dont le sol paraît de bonne qualité. Les maisons nobles et jurisdictions sont : le Hac, moyenne-justice, à N.... Le Champsavoy [Ogée place aussi cette terre en Evran, où elle est réellement} appartenait, en 1560, à Georges Grignard, chevalier, seigneur de Champsavoy; aujourd'hui à M de Champsavoy, de la même famille. La Garde, à N....

* Marteville et Varin (1843) : LE QUIOU; commune formée de l'anc. par. de ce nom; aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Saint-André-des-Eaux, Evran, Saint-Judoce; E. Evran; S. Plouasne; O. Tréfumel, Saint-Juvat. — Princip. vill. : les Mares, la Vicomte, la Hazardière, le Pas-de-Hac, Treveleuc, les Bignons, Mauny, Ville-Mahé, les Recettes, la Busardière, les Bois, les Vieilles-Cours. — Superf. tot. 506 hect. 18 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 399; prés et pat. 45; bois 17; verg. et jard. 5; landes et incultes 14; sup. des prop. bât. 3; cont. non irnp. 20. Const. div. 134; moulin de Monmuisson, à eau. Le château de Hac est encore en partie debout; c'est un monument du XVè ou du XVIè siècle; il n'est habité que par des fermiers. — Géologie : schist talqueux; calcaire coquiller analogue à celui de Saint-Juvat, employé comme amendement et comme engrais; terrain tertiaire. — On parle le français.

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "Au milieu du XIIè siècle, la chapelle Notre-Dame du Quiou (capella Sancte Marie de Cailhou) était en Plouasne, d'après une charte du prieuré Saint-Malo de Dinan (Anc. év. IV, 403). Dès le XVè siècle, le Quiou était devenu paroisse distincte, dans le diocèse de Saint-Malo. La première municipalité y fut élue au début de 1790".

* Bernard Tanguy : 

* Maires du Quiou : 

Archéologie. Patrimoine :

Le bourg Ar bourg
Église saint Lunaire (1865) Iliz sant Luner
Chapelle de Tréveleuc (XVIè) Chapel Treveleug
Château du Hac (XIVè; XVè; XVIIè)

M.H 24 février 1926

restauré entre 1927 et 1936 par Etienne Paillard

Kastell ar C'hag

bet adsavet etre 1927 ha 1936 gant SSteven Paillard

Manoir de Tréveleuc (XVIè)

disparu

Maner Treveleug

bet kollet

Manoir de la Ville-Gohen (XVIIIè)  
Fontaine saint Lunaire

reconstruite en 1938

Feunteun sant Luner

bet adsavet e 1938

Étymologie :

* Ogée (1780) : Le Quejou

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "... chapelle Notre-Dame du Quiou (capella Sancte Marie de Cailhou), milieu XIIè.  Le Quiou (XVè)".

"Pluriel du breton kae "haie", il peut se référer à des retranchements, terme que l'ion rencontre glosant le vieux-breton caiou, voire à un espace forestier enclos, comme le suggère l'équivalence établie par un glossaire du Vè siècle entre les mots gaulois caium et breialum "breuil". Le présence à 1,5 km au sud du château du Hac et, à 800 m au sud-ouest, du village du Pas-du-Hac, toponyme issu du germanique haga "haie", n'est pas pour démentir la seconde hypothèse, le mot ayant fréquemment au Moyen Age le sens de "bois enclos, réservé".

* Jean-Yves Le Moing (1990) : 

* Bernard Tanguy (1992) : "Cap. S. Marie  de Cailhou, v. 1140; cap. de Chaio, 1187; eccl. par. de Gueou, XVè; Queou, 1472; Le Queo, 1480; Le Quiou, 1631; gallo : Le Quiou".

* Éditions Flohic (1998) : "du breton keou, haie"

* Hervé Abalain (2000) : "Caihou, 1149; pluriel de kae, retranchement, espace clos".

* Daniel Delattre (2004) : "Queou au XVè; Le Quiou au XVIIè"

------------

Commentaire JCE : 

Personnes connues Tud brudet
Famille HINGANT

seigneurs du Hac

"de gueules, à la fasce d'or, accompagnée de sept billettes de même"

Familh HINGANT

aotrounez ar C'hag

"e gul, e dreustell en aour, eilet gant seizh kanochenn ivez en aour"

Etienne PAILLARD

restaurateur du château du Hac, entre 1927 et 1936

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton d'Evran Kumunioù kanton Evrann
Evran Evrann
Le Quiou Ar C'haeoù
Les Champs-Géraux    
Plouasne    
Saint-André-des-Eaux    
Saint-Judoce    
Saint-Juvat    
Tréfumel    

Communes limitrophes du Quiou Parrezioù tro war dro Ar C'haeoù
Tréfumel Saint-Juvat Saint André des Eaux Evran Saint Thual Plouasne

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. MARTEVILLE et P. VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. vers 1860. 

* Adolphe JOANNE : Dictionnaire des communes du département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

* Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1881.

* Éditions Albin-Michel : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault Editeur. 1978 / Nathan. 1985.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes. Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop-Breizh. 1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes d'Armor. Chasse-Marée. Ar Men. 1992.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Côtes d'Armor. 1998.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Éditions Delattre. 2004.

Liens électroniques des autres sites traitant du Quiou / Ar C'haeoù

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason du Quiou : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5 : en attente

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

retour en tête de page