Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Naoned

Pays de Nantes

Eskopti Naoned

Évêché de Nantes



 

Anetz * Asnèt

(* Arned)

 

pajenn bet digoret e 2003

page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 23/03/2017 20:31:10

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Nantes / Bro Naoned; évêché de Nantes

Aujourd'hui dans la région économique dite 'des Pays de Loire', département de Loire Atlantique, arrondissement et canton d'Ancenis.

Superficie : 1483 ha.

Population : 1000 'communiants' vers 1780; 786 hab. en 1901; 687 hab. en 1968; 1300 hab. en 1990; 

Histoire :

* Ogée (1783) : Anetz; sur la route de Nantes à Angers, près la Loire; à 8 lieues 2/5 à l'E. N. E. [N. E., 1/3 E.] de Nantes, son évêché; à 20 lieues 1/4de Rennes, et à une lieue 1/3 d'Ancenis, sa subdélégation. La cure est en la présentation de l'abbé de Saint-Florent* : le prieuré, dédié à Saint-Germain, a long-temps dépendu de l'abbaye de Saint-Germain-d'Auxerre, et doit l'office entier aux quatre fêtes solennelles de l'année. Le légat de la vicairerie se présente par le recteur et les fabriqueurs, et doit une messe tous les dimanches. Cette paroisse ressortit au siège présidial de Nantes, et compte environ 1000 communiants. Des plaines riches, des coteaux riants, plantés en vignes, de belles prairies arrosées des eaux de la Loire, voilà ce que présente la paroisse d'Anetz. Il en est peu dans la Bretagne qui puisse lui disputer pour la fertilité et l'abondance, où l'air soit plus pur et le pays plus agréable. — L'an 1104, Guillaume, abbé de Saint-Florent, obtint de Benoît, évêque de Nantes, par la protection d'Alain Fergent, duc de Bretagne, la confirmation de la possession de l'église d'Anetz. Sa maison seigneuriale est le château de Vers, qui, en 1100, appartenait à Samuel de Vers, dont la fille, nommée Laurence, épousa Bernard, seigneur de Montrelaix, qui mourut en 1140, et fut enterré dans le vestibule de l'église de l'abbaye de Saint-Nicolas d'Angers. Laurence, sa veuve, donna, par reconnaissance, aux religieux de cette maison, une masure qu'elle avait à Ingrande. On voit encore quelques vestiges de l'ancien château de Vers, que les guerres avaient détruit, à côté de celui que les seigneurs de cette terre y ont fait bâtir. En 1196, André, seigneur de Varades, légua, par testament, dix sols à l'église d'Anetz. Au mois de décembre 1683, les terres et seigneuries de Vers*, l' Echaffaut et Anetz, furent érigées en marquisat en faveur de M. de Cornullier, président au Parlement de Bretagne, pour lui et les siens héritiers et successeurs mâles, dérogeant à la clause de réunion à la couronne, portée par les édits de 1565 et 1566, faute d'hoirs mâles. Depuis ce temps, la terre et seigneurie de Vers a toujours appartenir à la même famille. — On voit dans un itinéraire romain que jadis il y eut un camp de cette nation*, dont il ne parait plus aucuns vestiges, à peu près dans le môme endroit où est aujourd'hui la paroisse d'Anetz.

* Marteville et Varin (1843) : ANETZ, commune formée de l'anc. par. de ce nom. (Ecclesia Sancti Clementis-de-Anisartis; d'après M. Bizeul, une charte de Louis-le-Gros, donnée en 1023 en faveur de Brice, évêque de Nantes, porte : Anisedium cum eclesia Sancti-Benedicti; enfin on trouve aussi Sanctus-Clemens Anisarie). — Limit. : N. Saint-Herblon; E. Varades; S. la Loire; O. Saint-Herblon. — Princip. vill. : Cour-Croissant, le Bas-Fresne, le Haut-Fresne, la Barbinière (le chemin du bourg à Saint-Herblon traverse ces trois derniers), la Haute et la Basse-Conterie, le Trou-Heurtaux, la Basse-Boire, la Cuve et le Renaudeau. — Superf. tôt. 1482 hect. 44 a., dont les princip. div. sont : ter. lab. 449; prés et pat. 477; vig. 142; verg. et jard. 40; oserais 6; can. de nav. 9; sup. des prop. bât. 9; cont. non imp. 344. Constr. div. 277; moulins à eau 3. Selon M. Bizeul, la voie romaine de Nantes à Angers traversait cette commune de l'E. à l'O., ce qui explique la présence du camp romain signalé par Ogée (Voy. l'art. Couffé). M. l'abbé Robin a prétendu que cette voie se dirigeait entre Bouchemaine et le village de la Pointe, traversait la Mayenne, passait vis-à-vis de la maison du Fresne et entrait enfin à Angers par la rive gauche, la ville ne s'étendant pas alors sur la rive droite de la Mayenne.— Un bras de la Loire sépare de la commune les villages le Petit-Cotillon, la Chaussée et la Cosnières, et trois îles qui la bordent en font partie. — La grande route de Nantes à Paris traverse le bourg. — La cure, dit Ogée, était à la présentation de l'abbé de Saint-Florent; c'est l'abbé de Saint-Florent, près Saumur, et non Saint-Florent-le- Vieux. — Le château de Vair ou de Vers appartient encore à la famille de Cornullier. Cette terre avait été érigée en marquisat pour Charles de la Noue et ses descendants, par lettres-patentes de Louis XIV, non enregistrées (Voy. Loiseau, ch. iv). — Cette commune renferme de vastes prairies d'alluvion, des plaines fertiles, des vignes excellentes; c'est un des meilleurs terrains de la Loire -Inférieure. — Géologie : les roches dominantes sont des psammites alternant avec phyllades colorées; au N. porphyre passant à l'eurite porphyroïde (au château de Vair); tout le S. est en terrains d'alluvion. — Archéol.: voir sur le mot Anetz dom Morice, Preuves, t. I, col. 548. — On y parle le français.

-------------------

- Anetz est érigée en comté en 1653; 

- le comté d'Anetz est érigé en marquisat en 1683 en faveur de Mr de Cornulier.(selon Marteville et Varin : pour Charles de la Noue et ses descendants)

Paroisse : église sous le vocable de saint Clément.

Armoiries; blason : inspiré des armes de l'ancienne seigneurie de Vair, qui portait "d'argent échiqueté de gueules", le blason de le commune d'Anetz est " de cinq points de gueules équipolés de quatre d'argent".

* Froger et Pressensé : "Echiqueté d'argent et de gueules". D.M du 15 septembre 1977 et 21 septembre1978. Enregistré le 15 novembre 1978. "Armes de l'ancienne seigneurie de Vair telles qu'elles figurent sur un sceau de 1240. La commune fait toutefois usage du blason réduit, soit : cinq points de gueules équipolés de quatre d'argent, qui est ici représenté".

* JC Even : "Pemp dremmad e gul kevatalet gant pevar dremmad en arc'hant"

Archéologie. Patrimoine :

Le bourg

Ar bourg

Église saint Clément

Iliz

Château de Vers / Plessis du Vair

Kastel Vers

Étymologie :

* Marteville et Varin (1843) : "Ecclesia Sancti Clementis-de-Anisartis; d'après M. Bizeul, une charte de Louis-le-gros, donnée en 1023 en faveur de Brice, évêque de Nantes, porte : Anisedium cum ecclesia Sancti-Benedicti; enfin on trouve aussi Sanctus-Clemens Anisarie".

* Dauzat et Rostaing (1963-1978) : "Arnet, 1104; Arnetz, XIIè s.; Arnetum, 1219 : peut-être d'un pré-latin *ar-n, eau, et suffixe obscur. Voir aussi Arné". 

* Jean-Yves Le Moing (1990) : "Arnet, 1104; Arnetz, XII Ogée; Aznets, 1427 Réformation de l'évêché de Nantes".

* Erwan Vallerie (1995) : "Arnetz, XIè; Arnet, 1104; de Arneio, 1186; Hernet, 1212; Arnetum, 1219; Anez, 1276; Asnetz, XIVè; Aznetzs, 1427"

* Éditions Flohic (1999) : origine du nom inconnue

 

Personnes connues

Tud Brudet

Claude de Cornulier

 

seigneur du Plessis du Vair

conseiller du roi Louis XIV; président du Parlement de Bretagne

 

 

Vie associative

Buhez dre ar gevredadoù

 

 

Communes du canton d'Ancenis

Kumunioù kanton Ankiniz

Ancenis

Ankiniz

Anetz

Arned

Mésanger

 

 

Oudon

 

 

Pouillé-les-Côteaux

 

 

La Roche-Blanche

 

 

Saint-Géréon

 

 

Saint-Herblon

 

 

Communes limitrophes d'Anetz

Parrezioù tro war dro *Arned

Ancenis

Saint-Herblon

Varades

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. MARTEVILLE et P.VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée, 1843.

* Adolphe JOANNE : La Loire Inférieure au XIXè siècle. 1874. continué et commenté par Christophe BELSER : Loire-Atlantique. Editions C.M.D. 2000.

* A. DAUZAT et Ch. ROSTAING. Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie  Guénégaud. 1963-1978.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

* Erwan VALLERIE : Traité de toponymie historique de la Bretagne. (3 volumes). Editions An Here. 1995.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes de Loire Atlantique. Froger S.A. 1996.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes de la Loire-Atlantique. 1999.

* J.L RAMEL et A.J RAUDE : Liste des communes du département de Loire-de-Bretagne. Maezoe-Heveziken. 2003

* Ofis Publik ar Brezhoneg / Office Public de la langue bretonne : Roll kumunioù Breizh / Liste des communes de Bretagne. 2011.



Autres sites et liens traitant d'Anetz / Asnèt / *Arned :

- lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason d'Anetz : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much



Retour en tête de page