Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro-Wened

Pays de Vannes

Eskopti Gwened

Evêché de Vannesc

  Arzhal *Arzau

*Arzal

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003     forum du site Marikavel : Academia Celtica dernière mise à jour 08/01/2019 20:09:49

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Vannes / Bro Wened; évêché de Vannes.

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite 'de Bretagne', département du Morbihan; arrondissement de Vannes; canton de Muzillac; sur la Vilaine;

Superficie : 2343 ha.

Population : 900 'communiants' vers 1780, y compris ceux de Lanquerre; 1270 hab. en 1891; 883 hab. en 1970; 901 hab. en 1979; 877 hab. en 1982; 936 hab. en 1996; 917 hab. en 1999; 1200 hab. en 2004;

Armoiries; blason :  

Paroisse : église sous le patronage de saint Martin.

i

Histoire :

Ogée (1780 ) : Arzal; à 7 lieues au SE de Vannes son évêché, à 18 lieues 1/2 de Rennes à 1 lieue 1/4 de la Roche Bernard sa subdélégation. Cette paroisse relève du roi et ressortit au présidial de Vannes; la cure est à l'ordinaire. On y compte 900 communiants y compris ceux de Lanquerre sa trêve. A un tiers de lieue à l'ouest d'Arzal se trouve le port de Vieille Roche, grand village sur la Vilaine où il se fait un commerce assez considérable par le moyen des barques et des petits vaisseaux qui y entrent facilement. Les maisons nobles du territoire d'Arzal sont le château de Siltz et Beaubois, avec moyenne et basse justice qui s'exerce au port de Vieille Roche à M de Siltz; Brouel, avec haute moyenne et basse justice qui s'exerce à la trêve de Lanquerre à M. le comte du Bois-de-la-Motte; la Cherquetière et la Nouai, à ..... A un quart de lieue à l'est d'Arzal, on voit les traces d'un ancien chemin romain qui vient du château du Gavre (Voy. le Gavre; voy. auusi Marzan, à l'égard de cette voie romaine). Ce territoire, qui est d'une étendue considérable, forme à peu près une plaine, à l'exception de quelques coteaux sur les bords de la vilaine. Il y a quelques prairies, peu de bois, une quantité prodigieuse de landes et peu de terres cultivées d'un assez bon rapport en froment, seigle, blé-noir, milet et quelques vignes.

* Marteville et Varin (1843) : ARZAL, commune formée de l'anc. par de ce nom, aujourd'hui succursale. -- Limit. : N. et E. Marzan; S. la Vilaine; O. Muzillac. -- Princip. vill. : Diston, Kerhun, le Bochet, Lantierne, Kerboyand, Bourgerelle, Trénué, Kergourd, Vieille-Roche. Superf. tot. 2341 hect. 74 a., dont les princip. div. sont : ter. lab. 709; prés et pât. 249; vign. 36; bois 13; verg. et jard. 39; landes et incultes 1237; superf. des prop. bât. 14; cont. non imp. 42; moulins à vent à Cosca, de Kerror, Neuf, de Séréac; à eau de Trenué. -- La grande route de Vannes à Nantes traverse cette commune. -- Géologie : tout le sol repose sur granite. -- On parle le breton et le français.

**************

---------------

* 20 novembre 1759 : bataille navale des Cardinaux, contre les Anglais

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

La ville Ar gêr
Église saint Martin (XVè-XVIIè); renovée Iliz sant Marzhin
Le port de la Vieille-Roche Porzh ar Roc'h Gozh
L'Isle An Enez
Chapelle saint Jean-Baptiste de Lantiern (Templiers) Chapel sant Yann-Badezour Lantiern (Templourien)
Château de Silz (XVIIIè) Kastell Silz
Château de Broël (XIVè-XVIIè) Broel
Manoir de la Noy Maner an Noe
Maison de la Sénéchaussée, à Lantiern (XV7-XVIIè)  

i

Étymologie

* Jean-Yves Le Moing (1990) : "Arsal, 1128 Rozenweig / Cartulaire de Redon ; Harsal, 1330 Auguste Longnon".

* Éditions Flohic : "Il existe deux hypothèses : soit le nom viendrait d'arz, mot breton signifiant ours, l'ours étant l'animal totématique des Celtes, soit d' harzal, signifiant la frontière, qui évoquerait le franchissement de la Basse-Vilaine et la limite sud du pays vénète".

* Hervé Abalain : "Arsal en 1128; Harsal en 1330; à rapprocher de arzh = ours, ou harzal = frontière ?; on précisera que la forme Harsal de 1330 est exceptionnelle dans les relevés de ce toponyme".

Personnages connus Tud brudet
   

Armorial * Ardamezeg

           
           

Vie associative Buhez dre r gevredadoù
   

Communes du canton de Muzillac Parrezioù kanton *Muzilieg
Ambon Ambon
Arzal Arzhal
Billiers    
Damgan  
Le Guerno    
Muzillac    
Noyal-Muzillac    

Sources; Bibliographie :

- OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. Marteville et P. Varin, correcteurs et continuateurs d'Ogée, en 1843.

- Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

- Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

- Éditions E FLOHIC : Le patrimoine des communes du Morbihan; 1996.

- Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* J.L RAMEL et A.J. RAUDE : Liste des communes galaises du département du Morbihan. Rolaey dez comunn galeizz deu departamant deu Mor-Bihan. Roll komuniou galloweg departamant ar Morbihan . Maezoe-Heveziken. 2003.

* Daniel DELATTRE : Le Morbihan. Les 261 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des sites Internet traitant d'Arzal / Arzhal

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés pat J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page