Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Roazhon

Pays de Rennes

  Aubigné 

Elvinieg

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 23/03/2017 20:36:46

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Rennes / Bro Roazhon; évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine, arrondissement de Rennes; canton de Saint-Aubin-d'Aubigné.

Superficie : 220 ha.

Population : 200 'communiants' vers 1789; 164 hab. en 1850; 161 hab. en 1970; 240 hab. en 1999.

Armoiries; blason; logo :

* Froger & Pressensé : "d'azur, à trois mondes croisettés d'or"

* JC Even : "en glazur, e deir pellen en aour"

Paroisse : sous le vocable de Notre-Dame.

Histoire :

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

La ville Ar gêr
Église Notre-Dame Iliz Itron Varia
Manoir de la Touche-Lorans Maner an Duchenn-Laorans

Étymologie

- Dauzat et Rostaing (1978) : "de Albiniaco, 1289... du nom d'homme latin Albinius et suffixe -acum".

- Éditions Flohic (2000) : "du latin albeniaco, qui signifie 'blanc', ou dérivé d'aubépine, arbuste dont les fleurs sont blanches".

- Hervé Abalain (2000) : "Albinnei castro au XIè siècle, Albiniaco en 1289; de Albiniacum "le domaine d'Albinius"; nom d'une seigneurie mentionnée au XIè siècle".

****

Commentaire JCE : la proposition des Éditions Flohic à partir de l'aubépine, fleur blanche, est peut-être une piste à suivre, si l'on considère le patronage de l'église par Notre Dame qui, en version chrétienne, est bien entendu la Vierge Marie, mais qui a remplacé en fait Cybèle, la Mère de Rome, et dont l'un des symboles était précisément l'aubépine. Ceci n'exclut pas l'idée que Albinius soit un nom possible de propriétaire, mais comme il est lui-même basé sur la même racine, l'analyse devrait alors se faire au second degré. C'est à l'archéologie gallo-romaine de répondre.

Personnages connus Tud brudet
Guillaume d'Aubigné  
Mme de Maintenon  

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Saint-Aubin-d'Aubigné Kumunioù kanton Sant Albin Alvigneg*
Andouillé-Neuville Andolieg-Kernevez*
Aubigné Elvinieg*
Chevaigné   Kavaneg*
Feins   Finioù*
Gahard   Gwaharzh*
Melesse   Meled*
Montreuil-le-Gast   Mousterel-ar-Gwast*
Montreuil-sur-Ille   Mousterel-an-Ill*
Mouazé   Moezeg*
Romazy    
Saint-Aubin-d'Aubigné    
Saint-Germain-sur-Ille    
Saint-Médard-sur-Ille    
Sens-de-Bretagne    
Vieux-Vy-sur-Couesnon    

Sources; Bibliographie :

- OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. Marteville et P. Varin, 1843.

- Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

- DAUZAT et ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Guénégaud. 1978.

- Éditions LE FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille et Vilaine. 2000.

- Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

Liens électroniques des sites Internet traitant d'Aubigné / Elvinieg :

* lien communal :

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Information sur blocage de compte sur Wikipédia

L'information des recherches et découvertes archéologique concernant Saint-Symphorien et Bréssillien, de Paule, permettant d'étayer sérieusement la revendication de Brocéliande historique a été systématiquement rendue impossible sur la page de Wikipedia consacrée à Brocéliande, par des experts en lutinologie, fées et korrigans  . Toute information systématiquement effacée; compte bloqué.

Compte tenu de cela, il est conseillé au lecteur de se reporter aussi à la page

Brocéliande historique.

Jean-Claude EVEN / Marikavel.org

Retour en tête de page