Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Zol

Pays de Dol-de-Bretagne

Eskopti Dol

Evêché Dol-de-Bretagne

 

La Boussac

Labóczac

*Labouseg (?)

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 06/03/2017 20:18:41

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Dol / Bro-Zol.

Aujourd'hui dans la région économique non historique dite "de Bretagne", département d'Ille et Vilaine; arrondissement de Saint-Malo; canton de  Pleine-Fougères, sur le Guyoult, la Hublinais, le Fontenil.

Superficie : 2183 ha.

Population : 2300 'communiants' vers 1780; 2996 hab. en 1881; 1152 hab. en 1968; 937 hab. en 1982; 973 hab. en 1990; 1973 hab. en 1999 (?) 

Armoiries; blason; logo :

* Daniel Delattre (2004) :  "fretté de sinople et d'argent". (description erronée inversée)

* Éditions Flohic (2000) : "l'écu fait référence au prieuré de Brégain, ses couleurs illustrent les nombreux ruisseaux et l'activité agricole de la commune"

* Froger et Pressensé (2008) : "d'argent fretté de sinople"

---------------

* JC Even : "plezhek etre arc'hant ha geot"

Paroisse : sous l'invocation de saint Pierre.

Histoire; Archéologie

* Ogée (1780) : La Boussac; sur la route de Dol à Fougères; à 1 lieue 2/3 de Dol, son évêché et sa subdélégation, et à 9 lieues 2/3 de Rennes. Cette paroisse ressortit à Bâzouges. Elle compte 2300 communiants. La cure est présentée par l'abbé de Saint-Florent de Saumur. Son territoire est fertile et bien cultivé. C'est un pays couvert. On y fait du cidre. Le château de Landal, situé sur un ruisseau de son nom, appartenait, en 1100, à Hamont de Mont-Sorel. Ce château passait pour une place d'importance. Sous les ducs, il y avait un capitaine, un lieutenant et une forte garnison. Cette place servait comme de frontière pour la conservation et défense du pays du côté de la Normandie, et à empêcher les ennemis de courir et piller le pays dolais. Ce château était fortifié de cinq fortes tours, entouré de larges et profonds fossés, et d'un grand étang. Jean de Partenai, seigneur de Parigné, qui en était capitaine, et Jean Pépin, sieur de la Bruière, lieutenant, furent tués à la rencontre (bataille) de Saint-Aubin-du-Cormier, l'an 1488. Cette seigneurie, qui a haute, moyenne et basse-justice, appartient présentement à M. de France : elle s'étend sur seize paroisses; mais elle dépend de deux autres seigneuries, qui sont les francs régaires des évêques de Dol, et le comté de Combourg. - En 1210, Guillaume de Mont-Sorel, seigneur de Landal, fonda le prieuré de ce nom, où il fit bâtir une chapelle pour la sépulture de ceux de sa famille. Il donna ce prieuré en aumône perpétuelle à l'abbaye de Saint-Pierre de Rillé, près Fougères, qui le possède encore aujourd'hui. - En 1200, Gervais de Baderon donna à l'abbaye de la Vieuville, située dans le territoire d'Epignac, sa terre de la Ville-Herebert, avec ses dépendances, toutes les dîmes qui lui appartenaient dans la paroisse de la Boussac, et la moitié de celles de la Ville-Hervé. les maisons nobles, en 1400, étaient Buat et le domaine de la Motte. Depuis ce temps, on y connaît la Higourdais, le Demaino, la Herpedais, la Bigandais, la Croix, la Motte, la Coiplais; la Claye et la Motte, moyenne et basse-justice, à M. du Breil du Chalonge; la Villarmois, moyenne et basse-justice, à M. de la Villarmois-Artur"

* Marteville et Varin (1843) : LA BOUSSAC (sous l'invocation de saint Pierre); commune formée de l'anc. par. de ce nom; aujourd'hui succursale. - Limit. : N. Baguer-Pican, Saint-Boladre, Sains; E. Pleine-Fougères, Trans; S. Cuguen; O. Epiniac, Baguer, Pican. - Princ. vill. : l'Eguillière, la Chénardais, la Claye-Launay-Belle-Fille, Ville Cavou, le Gruer, le Latay, Ville-Neuve, le Broualan, la Ville-Fouque, la Touche-aux-Vaidis, la Bretonnière, la Couaplais, Haut et Bas-Chenay, la Motte, la Hublinais, la Ville-Ameline. - Maisons principales : Landal, la Chevillonnais, le Breguin, le Domaine. - Superf. tot. 3428 hect., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 2426; prés et pât. 257; bois 214; verg. et jard. 62; landes et incultes 315 étangs 36; sup. des prop. bât. 23; cont. non imp. 96. Const. div. 673; moulins 9 (de la Claye, du Brégain, du Domaine; grand et petit de Landal, du Ruingo, Neuf, de la Bretonnière, de la Motte, à eau). Nous ignorons de quelle époque est l'église de la Boussac; mais il y a au village de Broualan une chapelle qui date du XVè siècle, et que l'on restaure en ce moment. Il y a au cœur de cette chapelle des colonnettes engagées montant à la hauteur où devrait naître une voûte qui n'existe pas. Le clocher consiste en un fronton élevé au centre de l'église et sur une arcade dont les pieds droits resserrent un peu la nef en son milieu. Ce fronton est percé à jour de trois ouvertures où étaient suspendues les cloches. On y montait par un escalier placée dans une tour octogone, à l'extérieur et du côté gauche. Vis-à-vis de cette chapelle est une petite maison toute en pierre de taille, et dont la façade est en partie occupée par une inscription qui apprend qu'un seigneur de Landal  fonda cette maison pour un chapelain au XVIIIè siècle. - Le château de Landal, autant qu'on peut en juger, doit être une construction du XVè siècle. - La commune de la Boussac est traversée du nord ouest au sud est par la route royale n° 155, dite de Saint-Malo à Orléans; la route de Caen à Lamballe la limite vers le nord. Enfin elle contient les bois de Buzot, de Cahors, de la Cave aux Ramiers, de Landal, et les petits étangs de Buzot, de Landal, du Bréguin. - Il y a foire le 19 avril et le 21 septembre. - Géologie : terrain de transition inférieur modifié par le granite; granite au sud. - On parle le français.

***************

En 1887, La Boussac est réduite du territoire de Broualan qui devient commune indépendante. 

 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Pierre (1891)  
Château de Landal (voir en Broualan)  
Château de la Claye (vestiges)  
Prieuré de Brégain  
Prieuré de Mont-Sorel  
Manoir de la Talonnière  

Le château de Landal (aujourd'hui en Broualan)

* Ogée, (vers 1780) : "Le château de Landal, situé sur un ruisseau de son nom, appartenait, en 1100, à Hamon de Mont-Sorel. Ce château passait pour une place d'importance. Sous les ducs, il y avait un capitaine, un lieutenant, et une forte garnison. Cette place servait comme de frontière pour la conservation et défense du pays du côté de la Normandie., et à empêcher les ennemis de courir et piller le pays dolais. Ce château était fortifié de cinq fortes tours, entouré de larges et profonds fossés, et d'un grand étang. Jean de Partenai, seigneur de Parigné, qui en était capitaine, et Jean Pépin, sieur de la Bruière, lieutenant, furent tués à la rencontre de Saint-Aubin-du-Cormier, l'an 1488. Cette seigneurie, qui a haute, moyenne et basse-justice, appartient présentement à M. de France : elle s'étend sur seize paroisses; mais elle dépend de deux autres seigneuries, qui sont les francs régaires des évêques de Dol, et le comté de Combourg. 

* Marteville et Varin (1843) : "le château de Landal, autant qu'on en peut juger, doit être une construction du XVè siècle".

Étymologie

* Éditions Flohic : La Bocac (XIIè siècle);  Laboyse

Personnes connues Tud brudet
Jean de Partenai

seigneur de Parigné; capitaine de Landal

tué à la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier, en 1488

 
Jean Pepin

seigneur de la Bruière; lieutenant de Landal

tué à la bataille de Saint-Aubin-du-Cormier, en 1488

 
Guillaume de Mont-Sorel

seigneur de Landal; fondateur du prieuré

 
François-Thomas Tréhouart

La Boussac, 1798 - Arcachon, 1873

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Pleine-Fougères Parrezioù kanton ***
La Boussac  
Broualan  
Pleine-Fougères    
Roz-sur-Couesnon    
Sains    
Saint-Broladre    
Saint-Georges-de-Gréhaigne    
Saint-Marcan    
Sougéal    
Trans-la-Forêt    
Vieux-Viel    

Communes limitrophes de La Boussac Parrezioù tro war dro *Labouseg
Saint-Broladre Sains Pleine-Fougères Trans-la-Forêt Cuguen Broualan Epiniac Baguer-Pican

Sources :

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; vers 1780; 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN, continuateurs et correcteurs d'OGEE, 1843.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille et Vilaine. 2000.

* J.L RAMEL et A.J. RAUDE : Liste des communes du département de L'Ille et Vilaine. Rolaey dez comunn deu departamant deu l'Ill e Vilaeyn. Roll komuniou an departamant Il-ha-Gwilen.  Maezoe-Heveziken. 2003.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et Ille et Vilaine. 2008.

Liens électroniques des sites Internet traitant de La Boussac / Labouseg :     

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de La Boussac : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page