Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Eskopti Dol

Évêché de Dol-de-Bretagne

  Baguer-Morvan

Bagar-Morvan

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003     * forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 24/04/2019 13:28:39

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Dol; 

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine; arrondissement de Saint-Malo; canton de Dol-de-Bretagne.

Superficie : 2263 ha.

Population : 1800 'communiants' vers 1780; 1150 hab. en 1968. 1337 hab. en 1999; 

Armoiries; blason; logo :

* Froger et Pressensé (2008) : "d'azur, au heaume taré d'or; au chef d'or chargé de trois pommes de pin de sinople"

* JC Even : "en glazur, e helm kandailhek en aour; e gab en aour karget gant teir aval pin geotet"

Paroisse : sous le patronage de Saint Pierre et de saint Paul.

Histoire :

* Ogée (1780) : Baguer-Morvan; à une 1/2 lieue au S. O. de Dol, son évêché et sa subdélégation; et à 10 lieues 1/4, de Rennes, son ressort. On y compte 1800 communiants; la cure est à l`Ordinaire. Les terres de ce territoire sont excellentes; le froment, le lin, le chanvre et les fruits sont ses productions distinctives. Les pâturages y sont gras et les prairies multipliées et abondantes.

En 1278, Guillaume Louche, chevalier, seigneur de Baguer-Morvan, emprunta du chapitre de Dol, pour le temps de trois ans, une somme de 30 livres, pour l'intérêt de laquelle il s'obligea de lui payer, par chaque année,cinq mines de froment à prendre dans la paroisse de Baguer-Morvan, sous condition que, s'il ne remboursait la somme ci-dessus avant les trois ans dévolus, le chapitre deviendrait à jamais possesseur de cette rente, comme on le voit par ses titres.

Les maisons nobles de ce territoire sont : le château d'Acy, en 1360, à Jean Boutier, chevalier seigneur du château d'Acy. Jean, son fils, époux d'Isabeau de Montauban, eut de son mariage un fils qui eut dans la suite le titre de haut et puissant seigneur. ll fut fait capitaine de cent hommes d'armes, et gouverneur de Corbeil, ville de l'Isle-de-France. Assiégée en 1418 par le duc de Bourgogne, Charles-le-Téméraire, la place fut si bien défendue par le héros breton, que l'impétueux bourguignon se vit forcé de lever le siège. Ce seigneur eut un fils qui fut gentilhomme ordinaire de la chambre du roi. Le château d'Acy [d'Assy] est maintenant à M. Loquet, sieur du château d`Acy, qui possède encore Launay-Blot et la Hirlay [La Hírlaís], qui ont, ainsi que la première, moyenne et basse-justice. En 1500, la terre de la Hirlay, dont on vient de parler, appartenait à Raoul de Quebriac, et celle de Launay-Blot, à Guillaume Routier. La même année, la Touraude, le Vau-Raoul et le bois Faitou étaient à Amaury de la Moussaye. En 1510, la Corbannaye [Corbannais] et le Tertre étaient à Geoffroi de Bintin, et le Val~Doré à N...

* Marteville et Varin (1843) : BAGUER-MORVAN, commune formée par l'anc. par. de ce nom.— Limit. : N. Rozlandrieux, Dol; E. Dol, Epiniac, Saint-Léonard; S. Bonnemain; O. Plerguer. — Princip. vill. : la Cocherie, Beauregard, Vaudoré, le Frêche, les Forges, les Bas-Bouillons, la Sageais, les Rochers, la Haute et Basse-Dibois, la Ville-Richeux, Besnoni, la Ville-Artur, le Bignon, Launay-Blot. - Superf. tot. 2311 hect. 12 a. 3 c., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 1665; prés et pât. 143; bois 129; verg. et jard. 57; landes et incultes 229; étangs 15. Sup. des prop. bât. 15; cpnt. non imp. 56. Construct. div. 451. Un moulin à eau (à la Hirlais). Au sud. la limite naturelle est le ruisseau de Montsorel, qui alimente l'étang de ce nom, dont la majeure partie se trouve dans la commune. — Baguer, ou plutôt Bagar (suivant titres de l'église de Dol, D. Morice, t. I, col. 10466), veut dire troupe, Morvan vient de mor, mer, et de wan ou gan . — Baguer-Morvan voudrait donc dire troupe d'hommes de mer; et l'on est conduit à penser que ce nom lui a été donné lors des émigrations des Bretons insulaires. La Colonie, si la supposition est exacte, se serait établie dans tout ce pays. En effet, on trouve non loin du premier bourg celui de Miniac-Morvan, et encore celui de Baguer-Pican, qui pourrait bien avoir été détaché de Baguer-Morvan. En effet si l'on a pris, par altération (confotmément au dialecte de Vannes), Pícan pour Bic'han ou Bihan, Baguer-Pican signifierait littéralement le Petit-Baguer. — Il y avait à Baguer-Morvan, en 1648, une chapellenie à la Hirlais. — On y voyait aussi un fief du nom du Bagar. (V. dom Morice, t. I, col. 683 et 858) — Géologie : terrain de transition inférieur, modifié par le granite; granite dans le sud. — Il y a un four à chaux à Beauregard. — On parle le français.

A.. M. et De B.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église Saint Pierre et saint Paul Iliz Per ha Paol
Chapelle Notre-Dame et Saint-Lunaire Chapel Itron-Varia ha Sant Luner
Chapelle Saint Nicolas Chapel Sant Nikolaz
Manoir de Beauregard  
Château d'Assis  
   

Étymologie :

* Marteville et Varin (1853) : "Baguer, ou plutôt Bagar (suivant titres de l'église de Dol, Dom Morice, t. 1, col. 1046), veut dire troupe; Morvan vient de mor, mer, et de wan ou gan : Baguer-Morvan voudrait donc dire troupe d'hommes de mer; et l'on est conduit à penser que ce nom lui a été donné lors des émigrations des bretons insulaires. La colonie, si la supposition est exacte, se serait établie dans tout ce pays. En effet, on trouve non loin du premier bourg celui de Miniac-Morvan, et encore celui de Baguer-Pican, qui pourrait bien avoir été détaché de Baguer-Morvan. En effet, si l'on a pris, par altération (conformément au dialecte de Vannes), Pican pour Bic'han ou Bihan, Baguer-Pican signifierait littéralement le Petit-Baguer".

* J-Y Le Moing (1990) : "de Bagar, 1181; Bagar Morvan, 1187".

* Erwan Vallerie (1995) : "Bagar, Bagar Morvan, 1181; Bagar, 1190; Bagar Morvan, 1190; Bagar Morvan, 1199; Bagar, 1209; Bagar, 1218; Baguer Morvan, 1219; Bagar Morvan, 1278; Bagar Morvan, Bagar, 1290; Bagar Morvan, XIVè; Bagar, 1420; Bagar Morvan, 1435; Bagar, 1452; Bagar, 1480; Bagair Morvan, 1516; Beq'Moruin, 1630"

* Éditions Flohic (2000) : "du breton bagad, troupe, et morvan, qui signifie hommes de la mer".

* JC Even : si la deuxième partie du nom, Morvan, est bien un nom de personne qui signifie à l'origine homme de la mer, sans pour autant que cette définition s'applique réellement au personnage de référence, puisque n'apparaissant qu'en 1187, époque où l'on ne parlait plus le breton en ce secteur, il semble hasardeux, en l'absence de forme écrite ancienne, de faire remonter Baguer à bagad. puisque la forme la plus ancienne est Bagar, en 1181. 

Personnes connues Tud brudet
Jean d'Acy

Capitaine d'armes; gouverneur de Corbeil.

 

Armorial * Ardamezeg

     
    de Québriac de Québriac de Québriac  
    seigneurs dudit lieu, paroisse de ce nom; du Fléchay, en Saint-Méloir-des-Ondes; du Bois-Maigné, en Bazouges-sous-Hédé; de Launay, en Sougéal; de Blossac, en Goven; de la Touche, en Saint-Vincent-des-Landes; de Chasné, paroisse de ce nom; de la Raynais, la Hirlaye, en Baguer-Morvan; de Patrion, la Ballue, Brécé, en Noyal-sur-Seiche.

"d'azur à trois fleurs de lys d'argent""

"en glazur e deir flourdilizenn en arc'hant"

sceau / siell 1275

référencé de 1428 à 1513; 1668

(PPC)

seigneurs du Fléchay

alias

"d'azur à la fleur de lys d'argent, surmontée d'un lambel de gueules"

"en glazur e flourdilizenn en arc'hant, leinet ouzh kab gant un drailhenn en gwad"

sceau / siell 1275

(PPC)

seigneurs du Fléchay

alias 2

"deux fasces surmontées d'un chef bastillé, et une bande brochante"

"div dreustell leinet gant ur gab ***, un sourin balirant"

sceau / siell 1306

(PPC)

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Dol de Bretagne Parrezioù kanton Dol
Baguer-Morvan *Bagar-Morvan
Baguer-Pican  
Cherrueix  
Dol-de-Bretagne Dol
Epiniac *Sperneg
Mont-Dol *Menez-Dol
Roz-Landrieux *Roz-Lanrieg
Le Vivier-sur-Mer *Gwiver

Sources; Bibliographie :

* Ogée : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; 1780;

* MM. A. Marteville et P. Varin en 1843; correcteurs et continuateurs d'Ogée; 1843

* Éditions Albin-Michel : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Jean-Yves Le Moing : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

* Erwan VALLERIE : Diazezoù studi istorel an anvioù-parrez * Corpus * Traité de toponymie historique de la Bretagne. An Here. 1995

* Éditions Flohic : Le patrimoine des communes d'Ille et Vilaine.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et d'Ille-et-Vilaine. 2008

Liens électroniques des autres sites traitant de Baguer-Morvan / *Bagar-Morvan

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés pat J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page