Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anvioù tud

Breizh

Bretagne

 

Bro Roazhon

Pays de Rennes

  ***

***

 

Chasné-sur-Illet

Chasnaé

*Kadeneg

 

pajenn bet digoret an 11.02.2008 page ouverte le 11.02.2008     * forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 13/01/2019 12:08:50

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Rennes / Bro Roazhon; évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine, arrondissement de Rennes; canton de Liffré; sur l'Illet. 

Superficie : 900 ha. (947 ? Delattre)

Population : 600 'communiants' vers 1780; 702 hab. en 18891; 866 hab. en 1982; 1139 hab. en 1999; 

Blason :

* Daniel Delattre (2004) : "parti d'azur et d'or, à un lion brochant de l'un en l'autre"

Paroisse : église sous le vocable de saint Martin.

Histoire :

* Ogée (1780) : Chasné ; sur la rivière d'Islette, à 3 1ieues 3/4 an N.-E. de Rennes, son évêché, et à 2 1ieues de Saint-Aubin-du-Cormier, sa subdélégation. Cette paroisse possède deux moyennes-justices, et une haute, qui ressortit au siège présidial de Rennes. On y compte 600 communiants; la cure est présentée par l'abbesse de Saint-Sulpice. Ce territoire, couvert de bois, renferme des terres labourables d'assez bonne qualité, et quelques terrains incultes. On y recueille beaucoup de fruits. En 1400, la seigneurie de Chasné appartenait à Thomas de Québriac; et, dans le même temps, la maison noble de la Rouelle [la Roualle], à Amaury Dugué. Celle de la Guthais est plus moderne.

* Marteville et Varin (1843) : CHASNÉ (sous l'invocation de saint Martin, 11 novembre), commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Saint-Aubin-d'Aubigné, Ercé ; E. Liffré ; S. Saint-Sulpice-la-Forêt ; O. Mouazé. — Princip. vill. : Janson, la Mettrie, Boussa, la Brosse, la Chesnaie aux Buteaux. — Superf. tôt. 946 hect. 91 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 690; prés et pat. 125; bois 10; verg. et jard. 21; landes et incultes 44; sup. des prop. bât. 7; cont. non imp. 48. Const. div. 177; moulins 3 (de Launay, de la Rouelle, de Jauson, à eau). >>> Au-dessus de la porte de l'église, on voit un écusson brisé sur lequel on ne peut plus distinguer que l'écartèlement. Cet écusson portait sans doute les armes des anciens seigneurs de la paroisse, les Montbourcher : c'étaient trois marmites de gueule. Or, dans la langue héraldique, les marmites, armes fréquentes dans la grandesse espagnole, sont nommées chasnes : c'est donc à ces armes que le bourg de Chasné a emprunté son nom, qui, dans l'origine, a dû être le bourg des Chasnes. — La rivière d'Illet sert de limite au nord. — La Porte Pilet est une des principales habitations. — Presque vis-à-vis de l'église, on remarque une triple motte féodale, ayant encore, du côté ouest, ses fossés assez bien conservés. Du côté est ou voit, à quelque distance, un bout de fossé tracé en droite ligne, et qui donne à présumer que jadis ces trois mottes servaient de travail avancé à une enceinte très vaste. Il faut, du reste, remarquer que cette supposition acquiert plus de force par l'observation que l'église actuelle a dû être bâtie dans cette enceinte féodale, ce qui est conforme aux habitudes de cette époque. — Dans la partie de la commune qui est limitrophe avec Mouazé, une vieille route, dite chemin de la duchesse Anne, est évidemment un fragment de la voie romaine qui allait de Rennes vers Avranches, voie que jusqu'à ce jour les antiquaires faisaient arriver à Rennes par la rive droite de l'Ille, sans pouvoir indiquer son gisement. Elle devait passer la petite rivière l'Illet aux environs de la Gavouyére, en Saint-Aubin (v. ce mot), où on la retrouve vers le nord-est. On la voit, du reste, bien distincte en Chasné, du village qui porte le nom très-significatif de Chemin-Chaussée, jusqu'à celui qui se nomme le Chêne-des-Plaids. Ayant eu occasion, tout récemment, de visiter la motte féodale dont j'ai parlé ci-dessus, et qui m'avait été indiquée par M. de la Grasserie, j'ai observé cette voie, qui, je le crois du moins, n'a pas encore été signalée. — Géologie : schiste argileux ; quartzite au nord et à l'est. — On parle le français.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Martin Iliz sant Marzhin
Chapelle sainte Anne (1626)

ou Saint Nicolas du Haut du Bourg

 
Chapelle de la Roualle (XVIIè)  
Manoir de la Porte-Pilet  

Étymologie

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING (1963-1978)  : "un dérivé en -acum du nom d'homme gaulois *Cassinus, ou un cassan-etum..."

* Jean-Yves Le Moing (1990) : "Cathenica, 1022; Catheniaco, 1055"

* Éditions Flohic(2000) : "peut-être de l'anthroponyme gaulois Cassinus et du suffixe -acum".

"On a prétendu que le toponyme Chasné provenait de ces channes ( = marmites, sur les armes de la famille Montbourcher), mais il est cependant antérieur"

Communes du canton de Liffré Kumunioù kanton ***
La Bouëxière * Beuzid ar C'hoadoù
Chasné-sur-Illet / Chasnaé * Kadeneg
Dourdain    
Ercé-près-Liffré    
Liffré    
Livré-sur-Changeon    
Saint-Sulpive-la-Forêt    
Thorigné-Fouillard    

Communes limitrophes de Chasné-sur-Illet Parrezioù tro war dro Kadeneg
Saint-Aubin-d'Aubigné Ercé Liffré Saint-Sulpice-la-Forêt Mouazé  

Personnes connues Tud brudet
Famille Montbourcher

 
Famille Bordage  

Armorial * Ardamezeg

     
    Famille de Québriac

seigneurs de Chasné

"d'azur à trois fleurs de lys d'argent"

"en glazur e deir flourdilizenn en arc'hant"

de Québriac (2)

seigneurs dudit lieu, paroisse de ce nom; du Fléchay, en Saint-Méloir-des-Ondes; du Bois-Maigné, en Bazouges-sous-Hédé; de Launay, en Sougéal; de Blossac, en Goven; de la Touche, en Saint-Vincent-des-Landes; de Chasné, paroisse de ce nom; de la Raynais, la Hirlaye, en Baguer-Morvan; de Patrion, la Ballue, Brécé, en Noyal-sur-Seiche.

"d'azur à une fleur de lys d'argent, surmontée d'un lambel de gueules"

"en glazur e flourdilizenn en arc'hant leinet gant un drailhenn en gwad"

sceau / siell 1306

de 1428 à 1513; 1668

(PPC)

de Québriac (3)

seigneurs dudit lieu, paroisse de ce nom; du Fléchay, en Saint-Méloir-des-Ondes; du Bois-Maigné, en Bazouges-sous-Hédé; de Launay, en Sougéal; de Blossac, en Goven; de la Touche, en Saint-Vincent-des-Landes; de Chasné, paroisse de ce nom; de la Raynais, la Hirlaye, en Baguer-Morvan; de Patrion, la Ballue, Brécé, en Noyal-sur-Seiche.

couleurs non précisées

livioù disanvet

sceau / siell 1300

de 1428 à 1513; 1668

(PPC)

 

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN, vérificateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 1978.

* Jean-Yves LE MOING : Noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. 2000.

* J.L RAMEL et A.J RAUDE : Liste des communes du département de l'Ille et Vilaine. Maezoe-Heveziken. 2003

* Daniel DELATTRE : L'Ille et Vilaine; les 352 communes. Éditions Delattre. 2004.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Chasné-sur-Illet / *Chasnaé / Kadeneg

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés pat J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page