Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Roazhon

Pays de Rennes

 

La Bouexière

La Boéczyerr

*Beuzid-ar-C'hoadoù

*Ar Veuzid

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 25/01/2017 20:26:12

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Rennes / Bro Roazhon; évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine, arrondissement de Rennes; canton de Liffré; sur la Veuvre.

Superficie : 4857 ha.(4968 ?)

Population : 1600 'communiants' vers 1780; 2596 hab. en 1881; 1965 hab. en 1970; 2667 hab. en 1982; 3540 hab. en 1999;

Blason :

* Editions Flohic (2000) : "il est le symbole du passé historique de la commune dont le pont de chevré est le témoin le plus connu".

* Daniel Delattre (2004) : "d'azur à un pont de 7 arches d'argent, maçonné de sable, sur une terrasse aussi d'argent, accompagnée en pointe de 3 ondes d'or, le pont sommé d'un chien assis contourné et d'un lion assis, le tout d'or soutenant un écusson d'argent à une croix de sable".

* Froger - Pressensé : (2008) : "d'azur à un pont d'argent mouvant des flancs à sept arches an arc bridé, maçonné de sable, soutenu d'une divise aussi d'argent et accompagné en pointe d'une tierce ondée du même. Le pont est sommé à dextre d'un chien assis contourné et à senestre d'un lion assis, le tout d'or et tenant un écusson d'argent à la croix de sable". Pont de Chevré, XIIIè siècle. Armes des La Bouexière (XIIè siècle).

dessin ci-contre différent, à rectifier.

Paroisse : église sous le vocable de saint Martin

Histoire :

* Ogée (1780) : La Bouexière; à 4 lieues 1/2 à l'E.-N.-E. de Rennes, son évêché, et à 1 lieue 1/2 de Saint-Aubin-du-Cormier, sa subdélégation et son ressort. Le roi est le seigneur supérieur de cete paroisse, où l'on compte 1600 communiants. La cure est présentée par l'abbesse de Saint-Sulpice. La haute-justice de la Bouexière et la moyenne-justice de la Teillaye appartiennent à M. de la Teillaye. Ce territoire, couvert de bois et d'arbres fruitiers, est plat et uni. On y voit de bonnes terres, des prairies, les bois taillis de Chevré, de Viloriet et de la Mancelière, et des landes, dont le sol excellent nous a paru bien digne des soins du cultivateur. D'Argentré dit qu'en 599, Hoël III, souverain de Bretagne, livra une sanglante bataille aux Français dans un endroit appelé Noironde, sur les bords d'un petit ruisseau, et que, depuis ce temps, ce lieu s'appelle le Champ de Bataille. Hoël, vainqueur de ses ennemis, fonda le prieuré d'Aillon, dans l'endroit même où il avait taillé ses ennemis en pièces, et enjoignit aux moines qui y furent placés de prier Dieu pour ceux qui étaient morts en défendant la patrie. Cet écrivain ajoute qu'on a trouvé beaucoup de tombes de pierres de toutes couleurs, lesquelles étaient pleines d'ossements. Le prieuré d'Aillon est riche, mais on n'y voit plus de moines.*. - En 1573 fut fait l'affranchissement de l'endroit nommé le Carrefour, qui est exempt de tous fouages. - Maisons nobles : en 1390, la Bouexière, à Geoffroy de Cacé; la Dobiaye, à Gui de Taillé; la manoir de Bertry, à Jean Bourdon; la Villeraye, à la dame de Laval; le Ganeschier, à Bertrand de Beaumont; la Houssaye, à Jean de Benast; et la métairie de Sévigné, au sire de Matignon.

* Marteville et Varin (1843) : LA BOUEXIERE (sous l'invocation de saint Laerin); commune formée de l'anc. par. de ce nom, plus Chevré (voy. ce mot), qu'elle a absorbé; aujourd'hui succursale. - Limit. : N. Liffré; E. Dourdain, Marpiré; S. Broons, Servon; O. Noyal-sur-Vilaine, Acigné, Liffré. - Princip. vill. : Chevré, La Paveillais, la Malecotais, Haut et Bas-Sévaille, la Plardais, la Brouais, le Bertry, la Ribertière, la Frédeussays, la Teillaye, Monbouvon, Touche-Ronde, le Désert, la Féranderie, le Drujon, Haut et Bas-Saudray, Tarouanne. - Superf. tot. 4976 h. 61 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 1963; prés et pât. 419; bois 1291; verg. et jard. 56; landes et incultes 1065; sup. des prop. bât. 19; cont. non imp. 103. Const. div. 417; moulins 6 (de Chevré, de Trapeau, de Bertry, de la Teillaye, de Forge, à eau); usines 2 (hauts-fourneaux de Sérigné et de la Vallée). On trouve dans les anciens titres Parocchia de Bosseria. - La Bouexière était autrefois un prieuré-cure valant 700 liv. - Le sol de cette commune est généralement accidenté, surtout aux approches de la jolie petite rivière de Chevré, qui alimente l'usine de la Vallée, un des plus beaux hauts-founeaux de Bretagne. - L'étang de Chevré est le principal de la commune; la chaussée retient les eaux beaucoup au-dessus du cours de la rivière à laquelle il donne naissance; aussi forme t'elle un chute de plusieurs mètres, ou petite cascade, qui mérite d'être vue. - Une autre belle usine à fer, celle de Sérigné, est alimentée par l'étang de ce nom, dont les eaux vont se réunir à la Chèvre, ou Voeuvre, au-dessus de l'usine de la Vallée. - Plusieurs grands bois alimentent ces deux hauts-fourneaux; ce sont ceux de Chevré, de la Mercellière, de Villeray et de Menouvel. - Il y a foire le 30 novembre. - Géologie : schiste argileux. - On parle le français.

* Daniel Delattre (2004) : "En 594, c'est à cet endroit que le comte de Vannes, Waroch, défia l'armée de Childebert II".

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Eglise saint Martin Iliz sant Marzin
Chapelle de Chevré  
Chapelle du prieuré de Rallion  
Chapelle de Sévailles  
Château de Chevré (restes)  
Château du Bertry (XIVè, XIXè)  
Manoir de la Porte  
Manoir de la Gendrignère  
Manoir du Domaine  
Manoir de la Teillais  
Manoir du Carrefour  
Manoir de la Collinière  
Manor de la Bonnerie  
Pont de Chevré  

Étymologie

- J.Y Le Moing (1990) :

* Editions Flohic(2000) : "probablement de buxaria, "forêt de buis", ou de buxum "buis", arbrisseau qui fut planté à l'époque gallo-romaine".

Communes du canton de Liffré Kumunioù kanton Liverieg
La Bouëxière * Beuzid ar C'hoadoù
Chasné-sur-Illet * Kadeneg
Dourdain   * Dourdan
Ercé-près-Liffré    
Liffré   * Liverieg
Livré-sur-Changeon    
Saint-Sulpive-la-Forêt    
Thorigné-Fouillard    

Communes limitrophes de La Bouëxière Parrezioù tro war dro Ar Veuzit
Liffré Dourdain Marpiré Servon sur Vilaine Acigné

Personnes connues Tud brudet
   

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN, vérificateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Jean-Yves LE MOING : Noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille-t-Vilaine. 2000.

* J.L RAMEL et A.J RAUDE : Liste des communes du département de l'Ille et Vilaine. Maezoe-Heveziken. 2003

* Daniel DELATTRE : L'Ille et Vilaine; les 352 communes. Editions Delattre. 2004.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et Ille et Vilaine. 2008.

Liens électroniques des sites Internet traitant de La Bouëxière / *Beuzid-ar-C'hoadoù

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de La Bouëxière : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page