Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro hag eskopti sant-Malo

Pays et évêché de Saint Malo

 

Brignac * Brinyac

*Brennieg / *Brenniag

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 16/05/2017 20:30:41

Définition : commune de la Bretagne historique, commune de la Bretagne historique, en Bro-Sant-Malo, pays-évêché de Saint-Malo.

Aujourd'hui dans la région économique non historique dite de Bretagne, département du Morbihan, arrondissement de Vannes, canton de Mauron.; sur l'Yvel et la Rivière au Duc.

Superficie : 1312 ha.

Population : 500 'communiants' vers 1780; 619 hab. en 1891; 390 hab. en 1968; 287 hab. en 1982; 240 hab. en 1996; 224 hab. en 1999; 

Armoiries; blason :

* Froger et Pressensé (1999) : "parti, au 1, de gueules à rois tourteaux d'hermine; au 2, d'argent à une fasce de sable accompagnée de rois fleurs de lys de gueules, 2 et 1; a chef denché d'or chargé d'une divise ondée d'azur".

Concepteur : Bernard Le Ny - Jegat (1997).

- Au 1, famille de Bodégat (sceau de 1302)

- Au 2 : la fasce est reprise des armes de la famille du Bot de la Villepelotte, seigneur de Brignac (XVème).

Paroisse : église sous le vocable de saint Barthélémy.

Histoire :

* Ogée (1780) : Brigniac : dans un fond, à 13 l. 1/2 au S.-S.-O. de Saint-Malo, son évêché; à 10 l. 2/3 de Rennes, son ressort, et à 5 l. 3/4 de Montauban, sa subdélégation. On y compte 500 communiants. La cure est présentée par l'abbé de Paimpont.

La Rivière-au-Duc prend sa source dans ce territoire, dont la majeure partie est en landes. Les terres y sont de mauvaise qualité, et ne produisent que peu de grains et de pâturages.

* Marteville et Varin (1843) : BRIGNAC, commune formée de l'anc, par. de ce nom, aujourd'hui succursale. — Lim. : N. et O. Ménéac; S. Evriguet, Saint-Brieuc-de-Mauron; E. Saint-Brieuc, Iliifaut. — Princip. vill. : la Villolo, la Corbinais, Kerbagant, la Touche, la Marégla, la Noé, le Plessis, la Ville-Sérien, les Fougerets, la Ville-d'Erré, la Ville-Ès-Moreux, Perqué, Folville, Kersaude, Pénedeux, Couafféro. — Superf. tot. 1312 hect. 31 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 424; prés et pat. 86; bois 52 ; verg. et jard. 29; landes et incultes 681; sup. des prop. bat. 4; cont. non imp. 35. Géologie : schiste argileux. — On parle le français.

* Éditions Flohic (1006) : " ... les Bretons venus de Grande Bretagne occupent la région jusqu'au VIè siècle. Au XIIIè siècle, la paroisse de Brignac appartient à l'abbaye de Paimpont et dépend du diocèse de Saint-Malo et de la sénéchaussée de Ploërmel. C'est en 1790 que Brignac devient commune du canton de Mauron. A la fin du XIXè siècle, la population avoisine les six cent vingt habitants".

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Barthélémy Iliz sant  Bertelame

Étymologie

* Dauzat et Rostaing : "Du nom d'homme gallo-romain *Brinnius, de gaulois Brennos, *Brinnos et suffixe -acum".

* Jean-Yves Le Moing : "... Brignac noté Brennac en 1165 ..."

* Éditions Flohic (1996) : "Brignac, au temps des Romains se nomme Brennac".

* Hervé Abalain (2000) : "Brehnac en 1330; plutôt que d'y voir un dérivé de Brinniacus < *Brinnius, un explication par brenn : endroit où il y a des collines", est envisageable; cf. Brigneuc"..

--------------

* JC Even : compte tenu de la description donnée par Ogée, il me semble qu'on peut rattacher ce nom à la racine celtique *bracu- = lieu humide, marécage, par le biais de *brec'h-enn + colectif -ac-us, et rejeter toute référence aux collines.

Communes du canton de Mauron Kumunioù kanton Maoron
Brignac *Brennieg
Concoret  
Mauron  
Néant-sur-Yvel    
Saint-Brieuc-de-Mauron    
Saint-Léry    
Tréhorenteuc    

Personnes connues Tud brudet
 Famille Bodegat

châtelains de la Riaye en Ménéac, et des Coué.

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN, vérificateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 1978.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Jean-Yves LE MOING : Noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes du Morbihan. Froger SA. 1996.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Morbihan. 1996.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* J.L RAMEL et A.J RAUDE : Liste des communes du département du Morbihan. Maezoe-Heveziken. 2003

Liens électroniques des sites Internet traitant de Brignac / *Brennieg

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Brignac : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Information sur blocage de compte sur Wikipédia

L'information des recherches et découvertes archéologique concernant Saint-Symphorien et Bréssillien, de Paule, permettant d'étayer sérieusement la revendication de Brocéliande historique a été systématiquement rendue impossible sur la page de Wikipedia consacrée à Brocéliande, par des experts en lutinologie, fées et korrigans  . Toute information systématiquement effacée; compte bloqué.

Compte tenu de cela, il est conseillé au lecteur de se reporter aussi à la page

Brocéliande historique.

Jean-Claude EVEN / Marikavel.org

Retour en tête de page