Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

 

Bro Gernev

Cornouaille

Bro Boc'her

Poher

  Kaorel * Caurel  

pajenn bet digoret an 21 Kerzu 2007 page ouverte le 21.12.2007

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 01/04/2015 19:25:25

Définition : commune de la Bretagne historique, en Haute-Cornouaille / Kernev Uhel, en Poher / Bro-Boher; Évêché de Quimper.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Guingamp; canton de Mur de Bretagne; sur le Blavet;

Superficie : 1165 ha.

Population : 753 hab. en 1863; 876 hab. en 1878; 921 hab. en 1881; 995 hab. en 1890; 434 hab. en 1968; 376 hab. en 1982; 384 hab. en 1990; 387 hab. en 1999; 

i

extrait de Jean Rigaud

Blason

Paroisse : l'église est sous le vocable de Notre Dame

Histoire

* Marteville et Varin. 1843 : CAUREL (sous l'invocation de la Vierge; dans un titre de 1245, Locus sancta Maria de Caurrelle), commune formée de l'une des anciennes trêves de Saint-Mayeux (Voy. ce mot), aujourd'hui succursale. (V. le supplément pour tous les renseignements cadastraux). >>> Le nom de cette commune vient par contraction du breton Corrochet, vieux petit rocher, et le nom latin donné à la paroisse, terra annosa parva scopulosa, rend assez littéralement ce mot.

— A 2 kilom. du bourg est une jolie chapelle qui a pour patron saint Golven, évêque de Léon. Cette chapelle est de 1668, et l'on pense que l'église paroissiale est de 165', époque à laquelle remontent les registres de paroisse. — La dîme était autrefois par moitié au roi et à l'abbaye de Bon-Repos. — Sur les confins de la commune, du côté qui touche Saint-Mayeux, il y a un menhir, haut d'environ 3m hors de terre. — Les ardoisières sont une des ressources de cette localité; la principale, qui est située sur le bord du canal de riantes à Brest, est exploitée par plus de 80 familles. Chaque semaine elle exporte, de février à novembre, plus de 60,000 ardoises. Cette belle ardoisière est la propriété de trois villages qui l'entourent, et tout habitant de ceux-ci a le droit d'y travailler pour son compte. Bien dirigée en commun, cette exploitation serait un immense produit pour cette petite localité. — On remarque en Caurel une futaie, qui est, dit-on, admirable; elle se compose d'environ 300 hectares de chênes, fort anciens et fort beaux. — Géologie : phyllades tégulaires; schistes argileux. — On parle le breton.

------------------

* Anonyme (1863) : CAUREL, 753 hab.; — bornée au N. par Saint-Mayeux; à l'E. par Saint-Gilles-Vieux-Marché et Mûr; au S. par le canal de Nantes à Brest, qui la sépare du Morbihan; à l'O. par Saint-Gelven; — traversée par la route impériale N° 164 bis, et dans l'E. par la route impériale No 167; — réunie à Mûr pour l'instruction des garçons, 14 élèves; — dépend de la perception de Mûr; — ancienne trêve de Saint-Mayeux; — on parle le breton. — Le territoire de cette commune est très-accidenté; ses terres sont légères; elles seraient assez productives, si on les cultivait avec plus de soin. Quant au bois dit de Caurel, il n'a qu'une étendue d'environ 200 hectares, couverte en majeure partie de chênes fort anciens. L'agriculture est l'industrie principale de la commune. Cependant l'exploitation des ardoisières, qui produisent environ 1,500 à 1,800 milliers d'ardoises par an, occupe 90 ouvriers. Le canal sert à exporter une grande partie de ces matériaux. — L'église, sous le patronage de la sainte Vierge, appartient au XVIIè siècle. — Une jolie chapelle qui date de 1668, dédiée à saint Golven, évêque de Léon, se trouve à 2 kilom. du bourg. — Menhir auprès du village de Belair. — La principale ardoisière de Caurel a de 63 à 70 m. de profondeur. — Points culminants : Kerven (sur les bords du canal, 182 m.; Corncoat (signal), 309 m.; Saint-Golven (chapelle), 213 m. — Géologie : Schiste ardoisier exploité; au sud et au nord, grès. — Maires : Ont successivement rempli ces fonctions, MM. Audren, Jegoux, Guilloux, Quinio et Le Marchand, maire actuel.

------------------

* Régis de Saint-Jouan : "Sa première municipalité fut élue le 7 février 1790".

------------------

* Éditions Flohic : "Sous l'Ancien régime, Caurel est une trève de Saint-Mayeux. 

------------------

Maires de Caurel, MMrs : AUDREN, JEGOUX, GUILLOUX, QUINIO; LE MARCHAND (1863),...

 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Eglise Notre-Dame (XVè; XVIIIè) Iliz Itron Varia
Menhirs de Bel-Air (M.H 29.09.1952)  
Allée couverte de Corn-Coat  
Chapelle Saint Goulven (1668-1680)  
Site de la rive du lac de Guerlédan (inscrit le 10.01.1939)  

Étymologie

* Albert Dauzat et Charles Rostaing (1963; 1978 ) : "avec suffixe -ellum" "lat. corylus, devenu *colurus, coudrier, noisetier"

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "Kaurel, 1204; parrochia de Caurel, 1241"

* Bernard Tanguy (1992) : "Kaurel, 1204; Caurel, 1235; par. de Caurel, 1241; Locus S. Mariae de Kaurelle, 1245, 1294; eccl. Beate Marie de Caurel, 1393; Caurell, 1535-1536; breton Korel; gallo Caourel".

"Homonyme de Caurel (Marne), Correllum en 1190, considéré comme un dérivé en -ellum du bas-latin *colurus, variante de corylus "coudrier", forme simple d'où procède La Caure (Marne) Courra, en 1183, La Corra au XIIIe siècle, Caurel l'est aussi de Caurel, nom d'un ruisseau de Carentoir (Morb.), noté aqua Keuril entre 801-813, ripa Keurilla en 843. La forme Keurill, qui se retrouve également à Bains-sur-Oust (I.-et-V.) en 846, ne saurait s'expliquer à partir de *Colurellum, mais pourrait, en revanche, procéder de corylum".

* Éditions Flohic : "sans doute du latin corylus, coudrier. L'ancienne voie romaine allant de Rennes à Carhaix passe en effet à 550 mètres du bourg".

* Erwan Vallerie (1995) : "Correllum 1190; Kaurel 1204; Caurel 1221; Kaurelle 1245; Keraurelle 1294"

* Hervé Abalain (2000) : "Correllum en 1190; Kaurel en 1204; plutôt que d'un anthroponyme, le nom serait dérivé de corylus "coudrier"

Personnes connues Tud brudet
Alfred ELY-MONBET

ensemblier, sculpteur

ouvre un atelier-école de meubles à Caurel en 1906

Brest, 18.12.1879 / Champ d'honneur, Boeseghem, près Ypres, 22.04.1915

Alfred ELY-MONBET

saver war arrebeuri; kizeller

digoret gantan (e)ur skol-labouradeg arrebeuri e Kaorel e 1906

Brest, 18.12.1879 / Tachenn an Enor, Boeseghem, e-kichen Ypres, 22.04.1915

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Les blasons ou triskels des fenêtres blanches sont des liens actifs

Communes du canton de Mûr de Bretagne Parezioù kanton Mur
Caurel Kaorel
Mûr-de-Bretagne Mur
Saint-Connec Sant Koneg
Saint-Gilles-Vieux-Marché Sant Jili
Saint-Guen Sant Gwen

Communes limitrophes de Caurel Parrezioù tro war dro Kaorel
Saint-Gelven Saint-Mayeux Saint-Gilles-Vieux-Marché Mur-de-Bretagne        

Sources; Bibliographie :

* MARTEVILLE et VARIN : continuateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord, vers 1863.

* Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

* J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes du Nord. 1890; Francisque Guyon, librairie-éditeur. St Brieuc. Réédition  La Tour Gile. 1995.

* René COUFFON : Recherche sur les églises primitives. dans Bulletins et Mémoires de la Société d'Émulation des Côtes-du-Nord. 1946.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 1978.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes. Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. 1992

* Erwan VALLERIE : Traité de toponymie historique de la Bretagne. (3 volumes). Editions An Here. 1995.

* Hervé ABALAIN : Noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Éditions Delattre. 2004.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Caurel / Kaorel

* lien communal : 

* autres liens : 

- Centre généalogique du Poher : http://cgh.poher.free.fr

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Caurel : composition JC Even sur logiciel Genhéral5. En attente

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page