Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anvioù lec'hioù

Noms de personnes * Anvioù tud

Breizh

Bretagne

Kernev

Cornouaille

Bro Boc'her

Poher

  Saint-Mayeux

Sant-Maeg

 

pajenn bet digoret an 30.12.2007 page ouverte le 30.12.2007     * forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 19/02/2019 19:16:48

Définition : commune de la Bretagne historique, en Haute-Cornouaille / Kernev Uhel, en Poher / Bro-Boher; Évêché de Quimper.

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Guingamp; canton de Corlay. Sur le Daoulas.

Superficie : 3001 ha. / 3063 ha ?

Population : 2700 'communiants' vers 1780, (y compris ceux de Caurel et du vieux-Marché); 2020 hab. en 1859; 1808 hab. vers 1860; 1686 hab. en 1878; 1606 hab. en 1881; 1604 hab. en 1890; 874 hab. en 1968; 664 hab. en 1982; 539 hab. en 1990; 484 hab. en 1999; 

Armoiries; blason : "d'azur à 3 soleils d'or accompagnés d'un croissant de même en abîme". (blason de la famille Rousseau, seigneurs de Saint-Dredan).

* JC Even : "en glazur e zri heol en aour eilet ouzh kondon gant ur greskenn ivez en aour"

Paroisse : l'église paroissiale est sous le vocable de saint Mayeux, abbé de Cluny.

Histoire : (en préparation)

* Ogée (vers 1780) : Saint-Mayeux ; à 18 1ieues à l'E.-N.-E. de Quimper, son évêché ; à 22 1ieues de Rennes, et à 4 1ieues de Quintin, sa subdélégation. Cette paroisse ressortit à Ploërmel et compte 2700 communiants, y compris ceux de Caurel et du Vieux-Marché, ses trêves. La cure est à l'alternative. Le territoire offre à la vue des terres en labour, quelques prairies, beaucoup de landes et des mines de fer. Le manoir de Saint-Dridan appartenait, en 1450, à Henri Rousseau.

* Marteville et Varin (1840) : SAINT-MAYEUX; commune formée de l'anc. par. de ce nom, moins Vieux-Marché et Caurel, ses trêves (V. ces mots); aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Saint-Gilles-Vieux-Marché; E. Caurel, S. Laniscat, Plussulien; O. Corlay, Saint-Martin-des-Prés. — Princip. vill. : Kerloué, Kerbrun, Kerlio, Kerfaouen, Créfiniac, le Rouello, Guernigo, le Bothan, Kercadou, Guerlezan, le Guerglas, Kerdoret, Guerveno, Kermest, Queniguern, Poulancre, Carloëzio, Rohanno, Kervégan, Kertanguy, Garzanic, Nessaden, le Clos, Kerauter, Crampoisie, keraudren, Botquillio. — Superf. tot. 3097 hect., dont les princip. div. sont : ter. lab. 1549; prés et pat. 438; bois 46; verg. et jard. 41; landes et incultes 804; sup. des prop. bât. 16; cont. non imp. 106. Const. div. 402; moulins 2 (de Bourlousson, à eau). >>> Il y a en cette commune, en outre de l'église, la chapelle Saint-Mathurin. - la route de Corlay à Pontivy la traverse de l'est-nord-est à l'ouest-sud-ouest. - Géologie : schiste talqueux, grès et poudingue. - On parle le breton. 

* René Couffon (MSECDN. 1945-1956), Recherches sur les églises primitives (des Côtes du Nord), p. 

* Bernard Tanguy (1992) : "Avec ses trêves, Caurel et Le Vieux-Marché (auj. Saint-Gilles), érigées comme elle en communes en 1790, la paroisse de Saint-Mayeux est née d'un démembrement de la paroisse bretonne primitive de Plussulien. Son territoire, dont a été distrait, en 1835, au profit de Corlay, le village de Kernion, en échange de celui de Kerfaven, atteignait plus de 5500 hectares.
C'est en 1245, dans un acte de l'évêque de Quimper en faveur de l'abbaye de Bon-Repos, qu'elle est citée pour la première fois : entre autres biens, l'évêque confirmait à l'abbaye le moulin de Roezerou (aujourd'hui le Rouello), avec tous les revenus des moulins de la terre de Catherine de Rohan dans les paroisses de Saint-Mayeux, Corlay et Saint-Martin. Ce moulin, autrement appelé moulin Grégoire (aujourd'hui Gringoire), avait été donné par celle-ci dix ans plus tôt à l'abbaye, mais avec les revenus des moulins de sa terre de Plussulien. Cette différence de formulation pourrait laisser supposer que les trois paroisses citées en 1245 furent créées durant cette décennie.

Quant au bourg, désigné sous le nom de villa Sancti Maioci, dans un acte de 1286 où Eudon, fils de Mathieu de Guernigo, écuyer, vend à Josselin de Rohan les droits qu'il y possède, ainsi qu'à Kervily et à Guernmadec, ses origines demeurent incertaines. La proximité du village de Poulancre-d'en-Haut témoigne qu'il fut établi à l'orée de la forêt de Poulancre, massif qui s'étendait jusqu'au bourg de Saint-Gilles".

---------------

Maires de Saint-Mayeux, MMrs : RAOUL; M. MENGUY; V. MENGUY; J. MENGUY (père); LE FLOHIC; Stanislas MENGUY (à partir de 1830); 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Mayeux. 1835

(clocher provenant de l'ancienne abbaye de Bon-Repos)

Iliz sant Maeg
Chapelle saint Mathurin

invoqué pour guérir de la folie; fêté le 9 novembre

Chapel sant Matilin
Chapelle saint Maurice (XVIè)  
Trois menhirs de Roch-al-Lein  
Menhir du Rohanno (le Tombeau du Gaulois)  
Menhir du bois de Quelguennec  
Menhir de Bourloussou  
Menhir de Porz Guillou  
Dolmen de Querillo  
Manoir de Saint Dredan  
Manoir de Kervégan  
Manoir de Crampoisic  
   
Sommet du Signal (316m)  
Sommet de Boscol (299m)  

Étymologie

* J. Rigaud (1890) : "Cette commune tire son nom de saint Mayeux, abbé de Cluny, patron de la paroisse".

* Régis de Saint-Jouan (1990) : " En langue bretonne le nom de la commune est Sant-Maeg (autrefois Sant-Vek)"

... "parrochia de Sancto Maioco, 1285; Sanctus Maeocus, 1368; Sanctus Maecus, 1516, 1574; Saint-Maeuc, 1546; Saint-Meac, 1631-1679".

* Bernard Tanguy (1992) : " Par. de Sancto Maec, 1245; par. de S. Maioco, 1284; villa, par. Sancti Maioci, 1286; S. Maeocus, 1368; eccl. de S. Maeco, XlVè s.; Sainct Meac, 1535-1536, 1574; gallo Saint Mayeu; breton Zan Veg.

" Éponyme du lieu et patron de l'église où il est représenté en habits pontificaux, crosse et mitre, saint Mayeux, en vieux-breton Maeoc, est un saint breton du haut Moyen Age, dont le culte est largement répandu dans l'ensemble de la Bretagne. Patron de Pludual, il est, outre l'éponyme de Coëtmieux, Plumieux et Plémy (cf. ces noms), celui de Guimaëc, Lanvéoc et Tréméoc (Fin.), et de Tréméheuc (L-et-V). C'est à Coëtmieux qu'il serait mort et qu'il aurait été enterré".

* Éditions Flohic : "du saint breton Yves Mayeuc, né à Plouvorn près de Morlaix en 1462, et évêque de Rennes en 1507".

" ... la paroisse est citée en 1285". 

-----------

Observation JC Even : comment une commune citée en 1285 peut-elle tirer son nom d'une personne née près de deux siècles plus tard ?

Personnes connues Tud brudet
Henri ROUSSEAU, seigneur de Saint-Dredan

d'azur à trois soleils d'or, un croissant de même en abime

 
"La Russie", chef chouan

 
Eugène CUVEN

Maire de Saint-Mayeux; Président du syndicat des agriculteurs; Député

Saint-Mayeux, 24 mai 1875 / Paris, 07 septembre 1922

 
Jules-Charles LE BOZEC

Sculpteur

Saint-Mayeux, 07 septembre 1898 / ??? 24 octobre 1973

 

Armorial * Ardamezeg

         
le Bahezre          
seigneurs dudit lieu en Saint-Mayeux, trèves de Saint-Gilles; de Tananguen et de Lanlay en Plésidy; de Mesfantan, du Cosquer en Bourbriac; de Kerfichant et de Rosvillou en Duault; de Créamblay en Maël-Pestivien; de Kervénargant en Guilers; du Rest, du Quenquis en Locarn; de Kervéno et du Goullo en Plouray

références et montres de 1447 à 1562; maintenus par arrêt du Parlement de 1675

"d'argent au lion de gueules, armé et lampassé de sable"

"en arc'hant e leon en gwad, krabanet ha teodet en sabel"

(PPC)

         

Vie associative Buhez ar gevredadoù Associations' life
     

Les blasons ou triskels des fenêtres blanches sont des liens actifs

Communes du canton de Corlay Parezzioù kanton Korle
Corlay Korle
Le Haut-Corlay ar Goz Korle
Plussulien Plussulian
Saint-Martin-des-Prés  
Saint-Mayeux Sant Maeg

Communes limitrophes de Saint-Mayeux Parrezioù tro war dro Sant Maeg
Saint-Gilles-Vieux-Marché Caurel Laniscat Plussulien Corlay Saint-Martin-des-Prés    

Sources

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1780; 

* MARTEVILLE et VARIN : continuateurs et correcteurs d'OGEE; 1843.

* Benjamin JOLLIVET : Côtes du Nord. Arrondissements de Lannion et Loudéac. Volume IV. Monographies des villes et villages de France. 1859. 

* Anonyme : Dictionnaire des communes du département des Côtes du Nord. vers 1860.

- Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.  ( et 1886)

* J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes du Nord. Imprimerie Francisque Guyon. Saint-Brieuc. 1890.

* Vicomte FROTIER de la MESSELIERE, , dans Mémoires de la Société d'Émulation des Côtes du Nord, tome LXXV, 1945-1946.

* René COUFFON, dans Mémoires de la Société d'Émulation des Côtes du Nord, tome LXXV, 1945-1946.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Roparz HEMON. Nouveau Dictionnaire breton-français. Al Liamm. 1973.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes . Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. 1992

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Côtes d'Armor. 1998.

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des sites Internet traitant de Saint Mayeux / Sant Maeg :

* lien communal : 

* Centre généalogique du Poher : http://cgh.poher.free.fr

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés pat J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

retour en tête de page ***   en dro d'ar benn ar bajenn ***   back to the page head