d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux Noms de personnes

Breizh

Bretagne

 

Bro Roazhon

Pays de Rennes

Eskopti Roazhon

Évêché de Rennes

Cintré *** Ceintraé

(*Kentred)

page ouverte le 15.05.2008 forum de discussion

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière mise à jour 15/05/2009 09:58:56

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Rennes / Bro Roazhon; évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine, arrondissement de Rennes; canton de Mordelles; sur le Meu et la Vaunoise.

Superficie : 824 ha.

Population : 700 'communiants' vers 1780; 703 hab. en 1881; 533 hab. en 1968; 1069 hab. en 1982; 1467 hab. en 1999; 

Armoiries; blason :

 

Paroisse : l'église est sous le vocable de saint Melaine.

Histoire :

* Ogée (1780 ) : Cintré; à 2 1ieues 3/4 à l'O. de Rennes, son évêché, sa subdélégation et son ressort. Cette paroisse, dont la seigneurie appartient à M. de Cintré, compte 700 communiants. La cure est en la présentation du trésorier de l'église cathédrale de Rennes. Ce territoire, couvert d'arbres et de buissons, est coupé par les rivières de Meu et de Flusel [de Flume]. On y voit des terres en labeur de bonne qualité, des arbres dont les fruits abondants sont employés à l'aire du cidre, des châtaigniers, de belles prairies, quelques landes et un bois taillis. Ou y voyait, en 1480, le manoir de Bintin, à Charles Hingant, seigneur du Hac et de Cicé; le manoir du Plessis, à Guillaume le Métayer, et le manoir de la Bonne-Merie, à Gilles du Plexis.

* Marteville et Varin (1843) : CINTRÉ (ecclesia de Cintreyo. sous l'invocation de saint Melaine, le 6 novembre), commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Breteil, la Chapelle-Thouarault; E. et S. Mordelles; O. Talensac. — Princip. vill. : la Bonnemais, la Pilais, la Lande-Girot. Maisons remarquables, le Plessix, Beauregard, Bintin.— Superf. tôt. : 823 hect. 98 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 631; prés et pat. 92; bois 12; verg. et jard. 17: landes et incultes 26; sup. des prop. bat. 8; coût, non imp. 37. Const. div. 160. >>> Cette commune est limitée à l'ouest par le Meu. — Géologie : terrain tertiaire moyen. — On parle le français.

>>> Cintré était dans l'origine un prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-Melaine de Rennes : aussi l'église était et est encore sous l'invocation de saint Melaine.

Alain de Verrière [de Verreriis], paroisse du Rheu, avait épousé la fille unique de Philippe, seigneur du Plessis de Cintré. On lit dans le Cartulaire de l'abbaye de Saiut-Melaine, p. 59, qu'en 1245 il eut une contestation avec le couvent et l'abbé de Saint-Melaine, parce qu'il prétendait que ledit abbé devait être soumis à sa cour et jurisdiction pour tout ce qu'il possédait dans la paroisse de Cintré, dont il était devenu seigneur (tanquam domino capitali). Il fut décidé que les hommes et tenanciers de l'abbé seraient soumis audit seigneur, quant à l'armée, et qu'ils iraient à son moulin banal, mais qu'ils seraient jugés par les officiers de la jurisdiction de l'abbaye et par le comte de Rennes; que si ceux ci condamnaient un voleur à mort, ils le rendraient pour le pendre à la justice du seigneur. — L'église a été reconstruite à différentes époques, ce qui lui donne un intérieur tout-à-fait irrégulier. Sur les vitres des fenêtres se voient encore divers écussons, avec leurs émaux; mais les plus remarquables, ceux de la principale vitre, sont les billettes de la famille Huchet. Le Plessis Cintré était la maison seigneuriale ; il appartient aujourd'hui à Mme veuve Huchet, née de Capellis. — On voit à la mairie un registre de baptême de l'an 1449; il est rédigé en latin.                        Abbé O.....

* Daniel Delattre (2004) : 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Eglise saint Melaine (XIIè, XVIè, XVIIè, XIXè) Iliz
Manoir du Plessix (XVIIIè)  
Manoir du Bintin (disparu)  

Étymologie

* Ogée (1780) : 

* Dauzat et Rostaing : ces auteurs renvoient à Ceintrey, commune de Meurthe-et-Moselle. Étymologie proposée à partir d'un nom d'homme latin *Cintirius, etc ... 

* Jean-Yves Le Moing : "Sintreio, 1153 SM; Cintreio, 1158 CO".

* Éditions Flohic (1999) : "origine du nom : non élucidée". "Ecclesia de Cintreyo, ... 1185; 

 

Personnes connues Tud brudet
Famille Huchet de Cintré  
Geoffroy de Bintin

sénéchal de Rennes, 1275

 
Jean et Geoffroy de Bintin

écuyers pour le compte de Du Guesclin. 1371

 
Thomas et Guillaume de Bintin

fondateurs de l'Association pour la défense du duché de Bretagne. 1379.

 

Blasons et armoiries  
     
Huchet de la Bédoyère

"d'azur à six billettes percées d'argent"

Rabinart

"de sable à neuf billettes d'argent"

     

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Mordelles / Mordèll

Kumunioù kanton *Morc'hell
Chavagne / Chavayn

*Kawenn

Cintré / Ceintraé

*Kentred

L'Hermitage    
Mordelles    
Le Rheu    
Saint-Gilles    

Communes limitrophes de Cintré Parrezioù tro war dro *gKentred
Breteil La Chapelle-Thouarault Mordelles Talensac

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. MARTEVILLE et P. VARIN : continuateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 1978.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille et Vilaine. 1999.

* J.L RAMEL et A.J RAUDE : Liste des communes du département d'Ille et Vilaine. Maezoe-Heveziken. 2003.

* Daniel DELATTRE : L'Ille et Vilaine. Les 352 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des sites Internet traitant de Cintré / Ceintraé / *Kentred

* lien communal : 

* Autres sites : 

http://www.infobretagne.com/cintre.htm

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page