d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux Noms de personnes

Breizh

Bretagne

Bro-Leon

(Pays de) Léon

Cléder *** Kleder

page ouverte le 30.05.2008 forum de discussion

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 15/05/2009 09:54:26

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Léon / Bro-Leon. Évêché de Saint-Pol-de-Léon / Kastell-Paol..

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département du Finistère; arrondissement de Morlaix; canton de Plouzévédé, sur ***

Superficie : 3744 ha.

Population : 4000 'communiants' vers 1780; 4682 hab. en 1878; 4967 hab. en 1906; 4275 hab. en 1968; 4318 hab. en 1979; 3928 hab. en 1982; 3823 hab. en 1990; 3641 hab. en 1999; 

Armoiries; blason

* Michel Froger et Michel Pressensé (2001) : "de gueules au château à deux tours et deux cheminées d'or, ouvert et éclairé du champ, un dragon de sable hissant de son porche, accompagné en chef de trois artichauts d'argent rangés en fasce, et en pointe d'une moucheture d'hermine de même". "P.F. : 28 juin 1978".

Paroisse : l'église est sous le vocable de saint Pierre et saint Quay (St Ké-Collédoc)

Histoire

* Ogée (1780) : Cleder; à 2 1. à l'O. de Saint-Pol-de-Léon, son évêché et sa subdélégation, et à 41 lieues de Rennes. Cette paroisse relève du roi et ressortit à Lesneven. On y compte 4000 communiants. La cure est présentée par l'évêque. Ce territoire, borné au nord par la mer, et coupé de ruisseaux qui coulent dans les vallons, que la mer remplit à toutes les marées, est fertile en grains de toute espèce et bien cultivé. On y voit néanmoins beaucoup de landes, et les maisons nobles suivantes : le château de Kergournadech, haute-justice, maison seigneuriale de la paroisse, qui, en 1320, appartenait à Guyomarch, seigneur du lieu. Ce gentilhomme se signala dans les guerres entre Jean III et Charles de Blois, pour la succession au duché de Bretagne. Cette seigneurie passa ensuite dans la maison de Rosmadec et appartient aujourd'hui à Mme Pinsonneau-de-la-Grand-Ville. Ce château serait un des plus beaux de la province s'il était achevé. Tronc-Joly, en 1360, à Guyon de Kergoet; le Châtel, haute-justice, à M. le duc de Choiseul et M. le comte de Gontault-Biron; le château de Kerouseré *, place autrefois très-forte, à M. du Vieux-Châtel; le château de Leflaou, à M. de Kersauson-Coet-Bizien; les maisons de Cornangazel, Kerabret, Kerahel, Kergoet, Troniolis, Kerliviry*, Kermengui, Plivern, Kermaluégan, Keroval, la Morlaye, le Ros et la chapelle de Breteune, qui est très-antique, située, avec le moulin à vent de Kerlarméal, sur la côte, d'où l'on découvre fort au loin sur mer et sur terre.

* Marteville et Varin (1843) : CLÉDER, commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale. — Limit. : N. la Manche; E. Sibiril ; S. Saint-Vougay, Tréflaouénan ; O. Plouescat, Plounévez Lochrist. — Princip, vill. : Kerficiel, Kerhellen, Kerien, Mezalin, Kerfint, Locmaria, Kersaint, Kertanguy. — Maisons remarquables : manoirs de Kerliviry, de Kergornadech, de Kerouseré. — Superf. tôt. 3726 hect., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 2490; prés et pat. 195; bois 90; canaux et étangs 2; landes et incultes 709; sup. des prop. bât. 44, cont. non imp. 196. Coust. div. 749 ; moulins 11 (du Roz, de Kersaint, de Kergornadec'h,, de Kerliviry, de Kersuloret, à eau ). >>> Outre l'église, qui a un pardon d'un jour, il y a plusieurs chapelles, entre autres celles de Saint-Maudez, Saint-André, Brélevenez et Locmaria. — Cette commune compte près de 300 familles qui sont dans la misère. Cependant on y fait des élèves de chevaux qui sont renommés, et la culture du lin, ainsi que celle du chanvre, réussit bien. La pomme de terre est aussi très-cultivée et l'on en exporte de grandes quantités. Il en est de même de l'oignon. Mais les paysans font un abus effrayant des liqueurs fortes. — Cléder renferme un manoir remarquable, Kergornadec'h, situé à l'extrémité sud-ouest de la commune. Ce château a été certainement construit sur les ruines d'un autre beaucoup plus ancien. Pour lui, il est évidemment du XVIIè siècle. La maison de Kergornadec'h descend d'un jeune gentilhomme qui, suivant la tradition locale, aida saint Pol à délivrer l'île de Batz d'un serpent qui la désolait. Cette maison avait pour devise : "En Dieu est !". Un des privilèges attachés au chef de cette famille était de se présenter à l'offrande, le dimanche après les octaves de salut Pierre et de saint Pol, l'épée au côté, en bottes et en éperons dorés. — Le Bris, auteur de nombreux ouvrages écrits en breton, était né dans les environs de Cléder, et y exerça les fonctions curiales dans le XVIIIe siècle. — En 1793, Cléder se soumit à Canclaux, remit ses armes, des otages et paya les frais de l'expédition. — Il y a foires le 28 janvier et le 18 novembre. — Géologie : constitution granitique.— Archéol. : Alb. de Morlaix, p. 679, 680. — Ou parle le breton.

>>> Dédiée à saint Pierre, cette paroisse a un deuxième patron, saint Ké ou Kenan, abbé, d'autres disent évêque, dans la Bretagne insulaire, et qui fut anachorète dans la nôtre. Il y a dans le cimetière de cette église une chapelle sous son invocation et sous celle de saint Querrien. Tous deux ont vécu et sont morts dans ce pays. Saint Ké est honoré sous le nom de saint Quay dans la Haute-Bretagne. — Kerouseré est situé en la paroisse de Sibiril et non en Cléder. DE B.

* Daniel Delattre (2004) : "Cléder faisait partie de l'ancienne paroisse primitive de Plouescat et devint paroisse indépendante vers le Xè ou le XIè".


CLÉDER KLEDER
Ar. Morlaix; c. Plouzévédé.
Ev. de Léon; par.; égl. Saint-Pierre et Saint Ké-Collédoc.
Parrochia de Cleder, 1282, v. 1330; breton Kleder.
Comprise à l'origine dans la paroisse bretonne primitive de Plouescat, la paroisse de Cleder porte le nom d'un saint breton, éponyme en Cornwall, où il passe pour un des fils du roi gallois Brychan, de St. Clether (Seyncleder en 1249, ecclesia Sancti Clederi en 1261). Ce saint n'est plus honoré à Cleder, dont l'église a pour patron principal saint Pierre et pour patron secondaire saint Ké-Collédoc, éponyme en particulier de Saint-Quay-Perros et de Saint-Quay-Portrieux (C.-d'Ar.). Titulaire d'une fontaine entre Loguellou et Castel-Déroff, celui-ci avait, dans l'ancien cimetière, une chapelle contenant son tombeau présumé.
Selon sa Vie légendaire, saint Ké, ou Kenan, surnommé Colodoc (du vieux-breton Coletoc "chéri", aujourd'hui Kolezec), serait venu de Cornouailles insulaire, où il est 1 éponyme de la paroisse de Kea, et aurait bâti à l'emplacement de l'église de Cleder un petit monastère, dans lequel il aurait placé des reliques apportées de son pays. On ne dit pas si celles de saint Cleder en faisaient partie. C'est en ce lieu qu'il enterra aussi son disciple, l'ermite Kerian (cf. Quéran, Querrien et Trézilidé). Lui-même fut inhumé dans l'oratoire de son ermitage.




- Cité des Ossismes

- Pays de Léon : Plou de Plouescat;

* Editions Flohic : "Cléder devient une paroisse détachée de Plouescat"

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le Bourg Ar bourg
Église saint Pierre et saint Paul (XVIIè; 1830) Iliz sant Per ha sant Pôl
Chapelle Notre-Dame

(hospitalière)

Chapel Itron Varia

(Ospitalien Jeruzalem)

Chapelle sainte Anne Chapel santez Anna
Chapelle et calvaire de Kerzéan  
Chapelle de Kerfissien  
Chapelle de Brélévénez  
Fontaine saint Quay, à Leslaou

restaurée en 1989

Feunteun sant Ke
Tombe de Lezomy  
Menhir de Menfaouetet  
Mégalithes de Créac'h Avel, en Quilivarzou  
Stèle de Kerfiat  
Stèle de Kerider  
Site romain de Roguennic  
Calvaire de Poulscavennou / Croix de la Vieille église Kroaz Iliz Koz
Croix de Brélévénez

(croix Hospitalière)

Kroaz Brelevenez
Calvaire de Croaz-Doué  
Calvaire de Kerzéan  
Croix de Kernebeudic  
Monument de Croaz ar Bandu

dédié aux treize fusillés du 8 août 1944

 
Manoir de Tronjoly  
Château de Kergournadeac'h  
Manoir de Kermenguy (XVIIè); Colombier  
Moulin de Kerzéan  
Manoir de Corn ar Gazel (XVIè)  
Manoir de Kerabret (XVIIè)  
Manoir de Maenfaouetet  
Manoir de Pluvorn  

Étymologie

* Bernard Tanguy (1990) : " Parrochia de Cleder, 1282, v. 1330; breton Kleder.
Comprise à l'origine dans la paroisse bretonne primitive de Plouescat, la paroisse de Cleder porte le nom d'un saint breton, éponyme en Cornwall, où il passe pour un des fils du roi gallois Brychan, de St. Clether (
Seyncleder en 1249, ecclesia Sancti Clederi en 1261). Ce saint n'est plus honoré à Cléder, dont l'église a pour patron principal saint Pierre et pour patron secondaire saint Ké-Collédoc, éponyme en particulier de Saint-Quay-Perros et de Saint-Quay-Portrieux (C.-d'Ar.). Titulaire d'une fontaine entre Loguellou et Castel-Déroff, celui-ci avait, dans l'ancien cimetière, une chapelle contenant son tombeau présumé.

Selon sa Vie légendaire, saint Ké, ou Kenan, surnommé Colodoc (du vieux-breton Coletoc "chéri", aujourd'hui Kolezec), serait venu de Cornouailles insulaire, où il est l'éponyme de la paroisse de Kea, et aurait bâti à l'emplacement de l'église de Cleder un petit monastère, dans lequel il aurait placé des reliques apportées de son pays. On ne dit pas si celles de saint Cleder en faisaient partie. C'est en ce lieu qu'il enterra aussi son disciple, l'ermite Kerian (cf. Quéran, Querrien et Trézilidé). Lui-même fut inhumé dans l'oratoire de son ermitage".

* Éditions Flohic (1998) : "probablement du saint irlandais Ke ou Keenan".

* Hervé Abalain (2000) : "St Clederus, 1249; saint Clether, hagionyme employé seul"

* Daniel Delattre (2004) : "Parrochia de Cleder au XIIIè."

Personnes connues Tud brudet
Christophe de Kergoët

fondateur du château de Tronjoly, en Cléder

 
Mr le marquis de Rosmadec-Molac

fondateur du nouveau château de Kergournadeac'h

 
Abbé Bernard LAURENT

prêtre non assermenté, mais maintenu à son poste, en 1791

 

Armorial *** Ardamezeg

       
Famille de Kergournadeac'h Famille de Tronjoly Famille de Kermenguy

"losangé d'argent et de sable à la fasce de gueules chargée d'un croissant d'argent"

   

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
Jumelage avec Taninges, en Haute-savoie  
Jumelage avec Ashburton, en Angleterre  
Jumelage avec Herleshausen, en Allemagne  
Jumelage avec avec Lauchröden, en Allemagne  

Communes du canton de Plouzévédé Parrezioù kanton Plouzevede
Cléder Kleder
Plouvorn   Plouvorn
Plouzévédé   Plouzevedé
Saint-Vougay   Sant-Nouga
Tréflaouénan    
Trézilidé    

Communes limitrophes de Cléder Parrezioù tro war dro Kleder
    Tréflaouénan Saint-Vougay        

Sources :

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1780. 

* MARTEVILLE et VARIN, continuateurs et correcteurs d'OGEE, 1843.

* Adolphe JOANNE : Département du Finistère. Hachette. 1878.

* René COUFFON et Alfred LE BARS : Répertoire des Églises et chapelles du Diocèse de Quimper et de Léon. 1959. Réédition Conseil Général du Finistère. 1988.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Petit Larousse Illustré. Librairie Larousse. 1979.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses du Finistère.  Chasse-Marée - ArMen. 1990.

* Editions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Finistère. 1998.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000. 

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes du Finistère. Editions Froger SA. 2001.

* Daniel DELATTRE : Le Finistère. Les 283 communes. Éditions Delattre. 2004.

Autres sites traitant de Cléder / Kleder :

* lien communal : 

* Autres sites Internet : 

http://www.infobretagne.com/cleder.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Cléder : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page