Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux

Noms de personnes

Breizh

Bretagne

Bro Leon

Pays de Léon

  Guiclan

Gwiklan / Gwiglann

 

page ouverte le 27.05.2010 forum de discussion

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière mise à jour 07/12/2010 21:52:51

Définition : Commune de la Bretagne historique; dans l'évêché de Léon..

Aujourd'hui : commune de la région économique dite "de Bretagne", département du Finistère; arrondissement  de Morlaix; canton de Taulé; sur la Penzé.

Superficie : 4264 ha.

Population : 3400 'communiants' vers 1780; 3690 hab. en 1878; 3164 hab. en 1906; 2076 hab. en 1968; 1937 hab. en 1982; 2058 hab. en 1991; 2030 hab. en 1999; 

Blason; armoiries

* Froger et Pressensé (2001) : "coupé-vouté, au 1, d'or à trois mouchetures d'hermine rangées en fasce; au 2 de sable à un fermail d'or". Concepteur : J.E Benoiston. D.M. 26.06.1976. P.F. 11.08.1976. Le voué évoque la grotte préhistorique de Roh-Toull. Frmail de Kersauzon (1260). 

Paroisse : église sous le vocable de saint Pierre

Histoire

* Ogéee (1780) : Guiclan; à 3 lieues au S. de Saint-Pol-de-Léonn son évêché (aujourd'hui Quimper) ; à 58 lieues de Rennes, et à 2 lieues 3/4 de Morlaix. sa subdélegation. Cette paroisse , dont la cure est présentée par l'évêque, ressortit au siège royal de Lesneven. et compte 3400 communiants. Le territoire est assez plat et couvert d'arbres et buissons ; les terres y sont excellentes et fertiles en grains et en lins; on y voit d'excellents pâturage et des landes. On y fait du cidre. La maison seigneuriale est celle de Kersauson, avec haute, moyenne et basse-justice, en 1260, à Guillaume, chevalier, seigneur de Kersauson, issu d'une famille très-ancienne, qui (à ce que l'on prétend) tire son origine d'Angleterre*. Guillaume de Kersauson, son fils, fut pourvu de l'évêché de Rennes, en 1307, mourut en 1328, et fut inhumé dans son église cathédrale, où l'on voit encore sa tombe avec une inscription. Jean, chevalier, seigneur de Kersauson, vivait en 400. Pierre de Kersauson épousa, en 1660, Constance de Goësbriand , et ses descendants possèdent aujourd'hui cette même seigneurie. Penhoedic* appartenait, en 1370, à Jacques de Penhoedic, chevalier de la compagnie de Bertrand Duguesclin, connétable de France. Un des seigneurs de cette maison fut un des gentilshommes envoyés en ambassade en Ecosse, pour y conclure le second mariage du duc François Ier avec Isabelle, fille cadette du roi d'Ecosse. Le château de Penhoët, haute, moyenne et basse-justice, jadis de la dépendance des ducs de Bretagne, et dont on ne voit plus aujourd'hui que les ruines, appartient à M. le président de Kerouars. Le Cosquerou, Keryouffil, Kerdelant, Kergoët, Kermelec-Loumenven, Lescaf et Trefilis, sont aussi des maisons nobles.

* Marteville et Varin (1843) : GUICLAN (sous l'invocation de saint Pierre); commune formée de l'anc. par. de ce nom: aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Plouénan, Plouvorn; E. Saint-Thégonec, Taulé: S. Lampaul, Guimiliau; O. Landivisiau. — Princip. vill. : Kervraon, Kerilly, Kergoat, Kerhervé, Kervéland, Kerlan, Kersaintgilly, Kermot, Kerlaviou, Pennarhoat. — Superf. tôt. 4268 hect, dont les princip. div. sont : ter. lab. 1912; prés et pat. 272 bois 222; verg. et jard. 2; canaux et marais 3; landes et incultes 1577; sup. des prop. bât. 32; cont. non imp. 248. Const. div. 490; moulins 12 (de Moudennou, de Kergoat, de Kerabat, Neuf, de Kerlaviou, Kerougay, de Lézarazien, a eau). — Objets remarquables : chapelles Kerdélan et Saint-Jacques. >>> Guiclan vient, selon M. de Blois, de Gwic-lan bourg du monastère. En effet, Guiclan était jadis prieuré et le recteur de cette paroisse a porté jusqu'en 1789 le titre de prieur. On trouve dans des anciens titres, et notamment dans un acte cité par dom Morice (t. I, col. 1563), cette paroisse nommée Ploélan. — La route royale n° 12, de Paris à Brest, traverse la commune de l'est à l'ouest. — Il y a foire les deuxièmes lundis de février, d'avril, de juin, d'août d'octobre et de décembre. — Géologie : le terrain schisto argileux domine. — On parle le breton.

>>> Kersauson veut dire littéralement ville des Saxons, ou des Anglais, auxquels nos Bretons continentaux donnent encore le nom de Sauson ou Saxons. Ce n'est donc pas d'Angleterre que peut venir la famille qui porte ce nom. — L'évêque de Kersauson dont parle Ogée n'occupa pas le siège de Rennes, mais celui de Léon. On croit que c'est lui qui a commencé la cathédrale que l'on admire encore aujourd'hui. — Penhoédic étant le diminutif de Penhoët, la terre qui porte ce nom fut sans doute un démembrement de la grande seigneurie de Penhoët. Le château de Penhoët n'es pas d'ailleurs en Guiclan, mais bien dans la portion de Pleibert-Saint-Thégonec qui lui confine, et qui en est séparée par la rivière de Penzé.                                                                                                            De B.

 

* Bernard Tanguy : "Traversée au nord par la voie romaine de Morlaix à Kérilien, au sud par celle de Morlaix à Landerneau, le territoire de Guiclan a conservé des traces d'occupation depuis la préhistoire (grotte de Roh-Toull, camp gaulois de Lomenven, vestiges romains du Fagot, de Kersaint-gilly, de Feunteun-Bôl). Le nom de Coz-Ilis "la vieille église", porté par une butte près de Saint-Draff, ne suffit pas à justifier un déplacement du centre primitif de la paroisse. Des débris de briques et de tuiles romaines à Rugoloen et à Tréménou, à proximité du bourg, témoignent d'une occupation ancienne du lieu".

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Eglise saint Pierre Iliz sant Per
Chapelle saint Visias (XVIè) Chapel sant Vizias
Chapelle saint Jacques Chapel sant Jakez
Chapelle Notre-Dame de Kergoat Itron Varia Kergoat
Château de Noféric  
Château de Lézérazien (1870) Kastell Lezerazien
Château de Penchoat (ruines) Kastell Penc'hoat (diskeret)
Grotte de Mentoul / Roc'h-Toul  
Tombelle  

Étymologie

* Dauzat et Rostaing (1963-1978) : "bret. gwik, bourg (lat. vicus) + bret. lan, église"

* Bernard Tanguy : "Ploelan, 1277, v. 1330, 1373, 1407; Ploelann, 1467; égl. de Guiclan, par. de Ploulan, 1569; Guiclan, 1740; breton Gwiglann.

Désignée jusqu'au XVIIIe siècle par le nom de Ploulan (du vieux-breton ploe "paroisse"), auquel s'est ensuite substitué le nom du bourg (en vieux-breton gwik), cette paroisse bretonne primitive, homonyme de Poullan, de Plélan-le-Grand (I.-et-V.), de Plélan-le-Petit et de Plélauff (C.-d'Ar.), s'est, de toute apparence, formée à partir d'un ermitage (en vieux-breton lann). 

* Éditions Flohic : 

* Hervé Abalain : " Gwiglann, de lann, monastère : paroisse du monastère, cf. Poullan, Plélan, Plélauff". 

* Daniel Delattre (2004) : "Ploelan au XIIIè; Ploulan, Guiclan à partir du XVIIIè". 

Personnes connues Tud brudet
Jacques QUEINNEC

Député du Finistère à la Convention, en 1792

Membre du Conseil des Cinq-Cents

 
Albert, comte de Kerouartz

seigneur de Lézérazien

 
Mère Marie-Caroline de Kerouartz

fille du comte de Kerouartz

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Taulé Parrezioù kanton Taole
Carantec Karanteg
Guiclan Gwiklan
Henvic   Henvig
Locquenolé   Lokunole
Taulé   Taole

communes limitrophes de Guiclan Parrezioù tro war dro Gwiklan
Plouvorn Plouénan Taulé Saint-Thégonnec Guimiliau Lampaul-Guimiliau Landivisiau

Bibliographie

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1780.

* A. MARTEVILLE et P. VARIN : continuateurs et correcteurs d'Ogée; 1843.

* Adolphe JOANNE : Département du Finistère. Hachette. 1878.

* René COUFFON et Alfred LE BARS : Répertoire des Églises et chapelles du Diocèse de Quimper et de Léon. 1959. Réédition Conseil Général du Finistère. 1988.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 1978.

* Éditions ALBIN MICHEL : Dictionnaire national des communes de France; Dictionnaire Meyrat; 1968.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Finistère; 1998

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses du Finistère; Chasse-Marée - Ar Men; 1990

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes du Finistère. Froger SA. 2001.

* Daniel DELATTRE : Le Finistère. Les 283 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des sites Internet traitant de Guiclan / Gwiklan

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Comptoir de Campagne. 22160. Callac-de-Bretagne. 

Tél / Fax : 02.96.45.51.06

Site weeb : http://www.comptoir-de-campagne.com

Retour en tête de page / En dro d'ar penn kentan ar bajenn / back to the head page