Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

 
 

Marzan

(*Marzhan)

 

pajenn bet digoret d'an 10t a viz Mezheven 2013 page ouverte le 10 juin 2013

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 16/07/2014 19:45:30

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Nantes / Bro Naoned; comté et évêché de Nantes..

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département du Morbihan; arrondissement de Vannes; canton de La Roche-Bernard; sur la Vilaine.

Superficie : 3284 ha.

Population : 1800 'communiants' vers 1780; 1548 hab. en 1968; 1750 hab. en 1996

Paroisse : sous le vocable de Saint Pierre

Blason; armoiries.

* Editions Flohic : "les ponts rappellent la famille de Pontbriand et les lions celle des Du Breil, deux familles qui marquèrent l'histoire récente de la commune".

* Froger et Pressensé : "Ecartelé : aux 1 et 4, d'azur au pont à trois arches d'argent, maçonné de sable; aux 2 et 3, aussi d'azur à un lion morné d'argent". Familles de PPontbriand (XIIè siècle) et du Breil (seigneurie de la Cour de Marzan)

* JC Even : "Palefarzet : d'ar I ha 4, en glazur e bont a deir bolzenn en arc'hant, masonet e sabel; d'an 2 ha 3, ivez e glazur, e leon kudennek en arc'hant"

Histoire :

* Ogée (1780) : Marzan; sur une hauteur, à peu de distance au N. de la rivière de Vilaine; à 7 lieues 2/3 à l'E.-S.-E. de Vannes, son évêché et son ressort; à 17 lieues 1/4 de Rennes, et à 2/3 de lieue de la Roche-Bernard, sa subdélégation. On y compte 1800 communiants. La cure est à l'Ordinaire. Il se tient cinq foires par chaque année à Marzan. Le roi est le seigneur de la plus grande partie de la paroisse : l'abbaye de Prières, M. le duc de Lorges et M. du Hellec, y possèdent des fiefs seigneuriaux. — Le château de l'Isle*, situé sur un rocher dans la rivière de Vilaine, à trois quarts de lieue au sud-ouest du bourg de Marsan et dans son territoire, fut bâti par les Romains ou par les premiers rois de Bretagne. Il est plus probable qu'il doit son existence aux premiers : ce qui le prouve, est le chemin romain qui y passe*. (Voy. le Gavre. ) Les souverains de cette province y passaient ordinairement quelques mois de l'année. Le duc Artur y mourut l'an 1312. Son corps fut porté à Ploërmel, inhumé dans l'église des Carmes, et son cœur à Vannes, où il fut déposé dans l'église des pères Cordeliers. — La position de ce château, qui est actuellement en ruines, prouve que c'était une place forte, avec gouvernement et garnison. Il est eniouré des eaux de la Vilaine, et n'a qu'une entrée très-étroite. Il appartient, avec toutes ses dépendances, à l'abbaye de Prières, à laquelle il fut donné l'an.....

Les maisons nobles de Marzan étaient, en 1430, Monlernec, à Jean Rémi; Coëtredoret, à Guillaume de Roëtat; Kerantouer, à Guillaume de Mussillac. Le3 octobre 1490, le roi Charles VIII permit, par son mandement aux abbés et moines de l'abbaye de Prières, de bâtir une maison et une hôtellerie au passage de l'Isle, sur la rivière de Vilaine, pour la commodité des passants. Kerjeantil, maison ducale, qui servait de rendez-vous pour la chasse des ducs de Bretagne. Le château de Marzan est très-ancien : il appartenait à M. le duc de Lorges. L'an..... une demoiselle de la maison de Lorges établit une école de charité à Marzan. La fondation est de 500 livres de rente pour quatre filles qui doivent instruire les enfants de la paroisse. En 1530 existaient les maisons de Keryien, Craslon, Quistillic, Kertonat, Kerguill, le Predic, Kernonen, le Monteneuc et la Hechoye. Silt appartenait, en 1554, à Jean, chevalier, seigneur de Silt, qui reçut ordre de se mettre à la tête des habitants de la paroisse d'Azal, pour garder l'entrée de la Vilaine, où les ennemis menaçaient de pénétrer pour piller le pays : elle est aujourd'hui à ses descendants; la Prevotaye, à N......

Les jurisdictions de Marzan sont : Marzan, haute, moyenne et basse-justice, à M. le duc de Lorges; Kerjean, haute, moyenne et basse-justice, idem. Ce territoire renferme des terres en labour assez fertiles, des prairies et des landes très-étendues, dont le sol n'est pas de bonne qualité; on y voit quelques bois taillis. Le plus étendu, qui peut contenir deux cents arpents, est celui de Marzan : il appartient à l'abbaye de Prières. A l'ouest du bourg est une élévation sur laquelle sont situés deux moulins à vent : elle forme un très-beau point de vue.

>>> p. 156 : Le règne d'Arthur ne fut pas long. Il mourut au château de l'Isle, paroisse de Marzan, le 27 août 1312. 

* Marteville et Varin (1843) : MARZAN; commune formée de l'anc. par. de ce nom; aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Noyal-Muzillac, Guerno, Péaule: E. et S. la rivière de Vilaine; O. Muzillac, Arzal. — Princip. vill. : Kerouarne, Kerbard, Kertouart, Kersouchard, Bérènne, Tenurieu, Saint-André, Grand-Rangernais, Kerbataillo, Rosqueran-de-Haut, Kerguillaume, Rosqueran-de-Bas, Trémer, Penhap, le Guérie, Keribèche, Belleau. — Superf. tôt. 3289 hccl. 85 a., dont les princip.divis. sont : ter. lab. 1058; prés et pat. 292; bois 119; verg. et jard. 45; landes et incultes 1672; étangs 2; châtaigneraies 25; sup. des prop. bat. 22; cont, non imp. 56; moulins de Craslon, de Marzan, à eau; de Kergentil, de Kertouart, de Quistillic, du Bourg, de Craslon, de l'Ile, du Prédic, à vent. Nous avons parlé à Arzal (voy. ce mot) du vieux château de l'Ile, qui est en Marzan; c'est la seule chose remarquable que nous connaissions en cette commune, a cela près de la voie romaine dont parle notre auteur. Cette voie ne vient pas du Gavre, ainsi qu'il le pense, mais elle est un fragment de celle qui, selon M. Bizeul, allait de Blain à Port-Navalo; elle passe la Vilaine sous le manoir de la Noye. — I.a route royale n° 165, dite de Nantes a Audierne, la traverse de l'est à l'ouest. — II y a foire le 3 février, le 19 mars, le 23 avril, le 2 et le 21 mai, le 30juin. — Géologie : schiste micacé; granite au sud. — On parle le français. 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Pierre (XVIè-XVIIè siècle) Iliz sant Per
Chapelle saint Vincent-Ferrier  
Chapele Notre-Dame XVIIIè) Cgapel Itron-Varia
Chapelle saint Symphorien  
Manoir de Kerverlin (1625) Maner Kerverlin

Étymologie

* Ogée (1780)  : 

* Albert Dauzat et Charles Rostaing (1963-1978) : "(Marsin, 895; Marsen, 1387) : peut-être nom d'homme latin Marcius et suffixe -inum".

* Éditions Flohic (1996) : "Marsin, la plus ancienne forme de ce nom, relevée dans le cartulaire de Redon en 895, est une appellation que l'on retrouve encore au XVIIIè siècle. Il s'agit probablement de la traduction bretonne de Martin. Arzal et Marzan, ayant le même saint protecteur, ne formaient peut-être qu'une seule et même paroisse à l'origine"

* Hervé Abalain (2000) : 

Personnes connues Tud brudet
Arthur II

Duc de Bretagne

décédé à Marzan le 27 août 1312

Arzhur II

Dug a Vreizh

aet da Anaon e *Marzhan ar 27 Eost 1312

Vie associative

Buez dre ar gevredaoù

   

Communes du canton de La Roche-Bernard  
Camoël Kamoel
Férel    
Marzan Marzhan
Nivillac    
Pénestin    
La Roche-Bernard    
Saint-Dolay    
Théhillac    

Communes limitrophes de Marzan Parrezioù tro war dro *Marzhan
Arzal         Nivillac La Roche-Bernard  

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; 1780.

* A. MARTEVILLE et P. VARIN : continuateurs et correcteurs d'Ogée; 1843.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 1978.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Morbihan. 1996.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes du Morbihan. Froger SA. 1999.

* J.L RAMEL et A.J. RAUDE : Liste des communes galaises du département du Morbihan. Rolaey dez comunn galeizz deu departamant deu Mor-Bihan. Roll komuniou galloweg departamant ar Morbihan. Maezoe-Heveziken. 2003.

* Daniel DELATTRE : Le Morbihan. Les 261 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des sites Internet traitant de Marzan / Marzhan :    

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

* blason : Froger et Pressensé.

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

retour en tête de page