Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux

Noms de personnes

Bretagne

Breizh

Bro Dreger

Trégor

Plouaret ***   Plouared

page ouverte en 2003 forum de discussion

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière mise à jour 05/07/2015 14:49:08

Définition : commune de la Bretagne historique, en Bro-Dreger / Trégor; évêché de Tréguier.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Lannion; chef-lieu de canton; sur la rive gauche / ouest du Léguer.

Superficie : 4987 ha. comprenant le Vieux-Marché, avant séparation, selon anonyme de 1860, mais 5186 ha. selon Jollivet;  2998 ha. après séparation, en 1866.

Population : 

- incluant le Vieux-Marché : 5000 'communiants' vers 1780; 5380 hab. en 1859; 5280 hab. vers 1860; 

- sans le Vieux-Marché (autonome à partir de 1866); 3438 hab. en 1878; 3521 hab. en 1881-1886; 3396 hab. en 1890; 2196 hab. en 1970; 2134 hab. en 1978; 2239 hab. en 1982; 2131 hab. en 1990; 2109 hab. en 1999; 

Histoire :

 

*****

Dans le cadre de l'organisation de la Petite Bretagne, Plouaret constitue une paroisse primitive qui semble englober, 

- selon René Couffon : 

- selon Bernard Tanguy : Lanvellec, Plounévez-Moëdec, Le Vieux-Marché.

*****

* Benjamin Jollivet (1859) : "Le 20 brumaire an II, Plouaret donna le signal d'insurrection, qui bientôt embrassa les communes de Rospez, Quemperven, Langoat, Tréméven, Prat, Cavan, Tonquédec, Mantallot, Trézény, et Camlez. Ce soulèvement avait pour prétexte le serment exigé des prêtres, et pour cause la levée de 300 000 hommes prescrite par la loi du 24 février précédent. Six jeunes gens, considérés comme les principaux meneurs de cette déplorable affaire, furent condamnés à mort le 23 floréal".

*****

Maires de Plouaret : MMrs ANDRE; LE MORVAN; J. AUREGAN; J.L CLECH; J. AUREGAN; LE GUYON; CLECH; 

La commune du Vieux-Marché a été distraite du territoire de Plouaret le 30 mai 1866.

Paroisse : église sous le vocable de Notre-Dame. Pardon le 2è dimanche de Juillet.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église Notre Dame Iliz Itron Varia
Chapelle et calvaire sainte Barbe Chapel ha kalvar santez Barba
Chapelle saint Tual Chapel sant Tual
Tumulus de Kerzistalen Tossen Kerzistalen
Cavalier à l'anguipède  
Manoir de Guernachanay Maner Gernachane
Manoir de Keranrais  
Manoir de Kerepol  
Manoir de Kerbridou Maner Kerbridoù
Manoir de Kerverziou Maner Kerverzioù
Manoir du Pont-Blanc Maner Pont-Gwenn
Calvaire et fontaine de Maudez Kalvar ha feunteun Ar Vode
Borne milliaire et Fontaine Saint-Jean Maen-bonn miltir ha Feunteun Sant-Yann
Keramborgne Kerborn
Convenant-Briant Koumanant-Briant
La Haye  

* Adolphe Joanne (1886) : "Près des ruines de Sainte-Anne de Kerminihy, sur la pointe du mont de Lanarmenez, hêtre centenaire du tronc duquel jaillit la fontaine Saint-Anne, qui ne tarit jamais".

Commentaire JC Even : hêtre ou (ne) pas hêtre ? Il semble que tout cela a disparu depuis. A vérifier ! 

Blason :  selon Régis de Saint-Jouan : "Bandé d'or et de sable de six pièces, à un franc quartier vairé d'argent et de gueules. Ces armes figuraient dans l'église selon un procès-verbal du Ier juillet 1613 ... Elles furent peintes en 1885 dans la salle du Conseil général de l'ancienne préfecture, pour représenter le canton de Plouaret".

Étymologie

* Largillière (1925) : "Le nom breton de cette paroisse est le même que le nom français, à la différence que l'on fait sentir le t final et que l'on prononce comme si l'orthographe comportait deux t. Le saint éponyme est complètement oublié, l'église est sous le vocable de Notre-Dame de Plouaret, et le pardon a lieu le second dimanche de juillet, c'est-à-dire le dimanche qui suit la fête de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

La transcription latine du nom de la paroisse est Plebs barbata en 1330; le nom breton est Ploebarvet en 1444 et 1461 (5); ces deux formes permettent de retrouver l'éponyme dont le nom a subsisté comme patron d'une jolie chapelle du XVIe siècle qui se trouve à la sortie du bourg. Cette chapelle est dédiée à sainte Barbe; mais le nom breton de cette chapelle n'est pas Santes-Barba, forme bretonne du nom de cette sainte dans toute la Bretagne; on l'appelle Sant-Barvet, ou Sant-Barvoet ; ce nom qui n'a plus aucune existence officielle a d'ailleurs été déformé sous l'influence du nom de Sainte-Barbe, et l'on entend parfois les formes Sant Barvez, Sant Barbez, dans lesquelles on sent facilement qu'on a voulu féminiser la désinence. Le Sant Barvet est bien l'éponyme de la Plebs barbata, Ploe barvet, Plouaret. Il n'avait pas son culte à l'église paroissiale, comme il arrive fréquemment pour les saints éponymes.

Ce saint a été remplacé dans sa chapelle par sainte Barbe, personnage connu par les martyrologes. Il ne semble pas avoir laissé d'autres souvenirs que ceux qui sont attachés à Plouaret. Il existe un saint Vréguet, qui donne son nom au hameau de Saint-Vréguet en Saint-Alban (C.-du-N.), zone française (6) ; il y a une chapelle au village de Kerbrévet en Limerzel (M.)(7), et un lieu-dit Sébrévet en Lanvaudan (M.)(8) ; il faudrait connaître les formes anciennes de ces différents noms de lieu avant de proposer aucun rapprochement sérieux (9)".

----------------

(5) LONGNON. Pouillés de Tours, p. 341. 346. 347 et 351. En 1330. le ms. donne Plebs Barbara, qui est une faute; dans le Raoulin. en 1444, il y aurait Plebs Bta, Plebs Bart". d'après A. DE BARTHÉLEMY, (Mélanges d'hist. et d'arch. sur la Bretagne. I. Saint-Brieuc. 1854. p. 58 et 104). mais Longnon lit Barbata. — Un texte français de 1486 donne Ploarmet (GESLIN DE BOURGOGNE et A. DE BARTHÉLEMY, Anciens évêchés de Bretagne, Saint-Brieuc. 1855 et suiv., IV, p. 250) : c'est une cacographie, pour Ploaruet. — Dans la transcription latine Barbata, on a considéré Barvet comme un participe passé passif, épithète de plebs.

(6) : C.E.- M, et P.T.T.

(7) : C.E. - M : Ros. donne Kerbrevais, forme qui laisserait supposer qu'on ne fait pas entendre le t final; sur ce nom, cf. J. LOTH, in Ann. de Bret. VIII, p. 745.

(8) : J. LOTH, in Rev. celt. XXXVII, 1917-19, p. 159, n 1.

(9) : Aucun rapport avec sainte Berhet = Brigitte, cf. J. LOTH, Ns., p. 13, et bien que cette sainte soit patronne de l'ancienne paroisse de Perguet, actuellement en Bénodet (F.) (B.C.D., 1902, p. 366); Perguet n'est pas attesté autre part comme nom de saint.

*****

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "parrochia Plebis Barbate, 1330; Ploearmet, 1441; Plebs Barbata, 1444; Ploeaeneth, 1505; Ploearet, 1554; Plouaret, 1596 / 1600. 

*****

* Bernard Tanguy (1992)  : "Ploearvet, 1270; Plebs Barbate, 1330; Plebs Barbara, vers 1330; Plebs Barbata, fin XIVè siècle; Ploearmet, 1441; Plebs Barbata, Ploearvet, 1444; Ploebarvet, 146&; Ploearvet, 1477; Ploearet, 1481; Ploarmet, 1486; Ploearet, 1554; Plouaret, 1596; en breton : Plouared.

"Si la Vierge en est aujourd'hui la patronne, la paroisse a pour éponyme un obscur saint breton Barvet ou Barvoet, dont le nom se dissimule aujourd'hui derrière celui de sainte Barbe, titulaire d'une petite chapelle à la sortie du bourg. Dite en breton Sant Barvet ou Sant Barvoet, et non Santez Barba, nom breton de sainte Barbe, cette chapelle était en fait dédiée à l'éponyme de la paroisse. La substitution se fit au moins dès le XIVè siècle, comme en témoignent les traductions latines Plebs Barbata et Plebs Barbara. Si Barbara est la forme latine du nom de sainte Barbe, Barbata, forme féminine de l'adjectif barbatus "barbu", est une traduction fantaisiste de l'hagionyme, assimilé au breton barvet "barbu", participe passé dont le radical était, en vieux-breton, barb.

En fait, le nom du saint n'a aucun rapport avec ce mot. Il figure dans une liste de saints bretons du Xè siècle, d'origine cornique, sous la forme Barmot: c'est l'évolution identique de m et de b en v qui explique la confusion. Les formes Ploearmet et Ploarmet au XVè siècle ne sont donc ni des cacographies, ni de fausses régressions. Cependant, les graphies Ploearmet aussi bien que Ploebarvet, sont des réfections savantes, puisque dès 1270 on rencontre la forme Ploearvet, étape d'une évolution qui, de *Ploe-barmot, conduira successivement à *Ploe-varmet, *Ploe-varvet, Ploe-arvet, Ploearet, pour aboutir à Plouaret".

" texte étymologique en préparation.

* Hervé Abalain (2000) : "Ploearvet en 1270, Ploebarvet au XVè siècle, "paroisse de Barvet"

Personnes connues Tud brudet
Guyon de Pontblanc

d'or à 10 billettes de sable, disposées 4,3,2,1

Écuyer combattant au Combat des Trente

Gwion Pont Gwenn

Floc'h o stourman d'ar c'houlz Emgann an Tregont

Olivier de Keranrais

vairé d'argent et de gueule

Écuyer combattant au Combat des Trente

Olier Keranrais

Floc'h o stourman d'ar c'houlz Emgann an Tregont

Alain de Keranrais

vairé d'argent et de gueule

Écuyer combattant au Combat des Trente

Alan Keranrais

Floc'h o stourman d'ar c'houlz Emgann an Tregont

Guillaume de Coëtmohen, né au château de Guernachanay, Grand chantre de la cathédrale de Tréguier; Chanoine de Notre-Dame de Paris,directeur régent en droit de la faculté de Paris;  fondateur du collège de Tréguier, futur Collège de France, le 20 avril 1325.  
(X ?) de Guernachanay, né en 1321, évêque de Cornouaille puis transféré à Dol de Bretagne sous Jean le Conquérant.

de sable au cygne d'argent.

 
Mr. de ROBIEN, historien  
Yves HERNOT, sculpteur

(Plouaret, 1829 - ???)

 
Pierre LE LUYER

Plouaret, 30.09.1752 / *** ?

auteur des "Réflexions sur le catéchisme de Tréguier"

(Plouaret, 1752 - ???)

 
François-Marie LUZEL

(Plouaret, aujourd'hui en Vieux-Marché, 1821 - Quimper, 1895)

Fanch an UHEL
Émile NICOL, Barde

(Plouaret, 1867 - ???)

 

Armorial Ardamezeg

Ecussons dans l'église de Plouaret

Guernachay La Haye Keranroux Kerbridou Kerhuon

 

Kermabin Kermellec Kerpol Kervoaziou Pont Guen

Vie culturelle et associative Buhez dre ar c'hultur hag ar gevredadoù
Commission du Patrimoine de la Commune de Plouaret

Mr Bernard KERBORIOU

Mme Marie-Thérèse MAHE

 

Communes du canton de Plouaret Parrezioù kanton Plouared
Loguivy-Plougras Logivi-Plougras
Plouaret Plouared
Plougras Plougras
Plounérin Plounerin
Plounévez-Moëdec Plounevez-Moedeg
Pluzunet Pluned
Tonquédec Tonkedeg
Trégrom Tregrom
Le Vieux-Marché Ar C'houerc'had

communes limitrophes de Plouaret Parrezioù tro war dro Plouared
Ploubezre Le Vieux-Marché Plounévez-Moédec Plounérin Lanvellec Ploumilliau

Sources

- OGEE : Dictionnaire de Bretagne; ver 1780.

- MARTEVILLE et VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

- Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. Vers 1860.

- Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

- J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes du Nord. 1890. Réédition La Tour Gile. 1995.

- René LARGILLIERE : Les saints et l'organisation chrétienne primitive dans l'Armorique bretonne. 1925. Réédition Armeline. Crozon. 1995.

- Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

- Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault Éditeur. 1978.

- Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault Éditeur. 1985.

- Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes . Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

- Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. 1992

* Hervé Abalain : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000. 

* Daniel Delattre : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Editions Delattre. 2004.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Plouaret / Plouared :

* lien communal :  

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour les blasons de Plouaret : composition JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page