Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro-Sant-Malo

Pays de Saint-Malo

  Ploubalay

*Plouvalae

 
pajenn bet digoret ar 16.09.2018 page ouverte le 16.09.2018     * forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 19/03/2019 18:01:46

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Saint-Malo / Bro Sant-Malo.

Aujourd'hui dans la région économique non historique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Dinan, chef-lieu de canton, sur le Frémur, le Ploubalay et le Drouet

Superficie :  3545 ha.

Population :  1700 'communiants' vers 1780; 2689 hab. en 1878; 2455 hab. en 1890; 2516 hab. en 1968; 2348 hab. en 1990

Blason

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "d'argent à la bande de gueules chargée de trois macles d'or, et surmontée d'un lion de gueules, armé, lampassé, et couronné d'or"

* Froger & Pressensé (2008) : "d'argent à une bande de gueules, chargée de trois mâcles d'or posées dans le sens de la bande, surmontée d'un lion de gueules, armé, lampassé et couronné d'or". Armes de la famille du Plessix-Mauron (Grénédan - XIVème s.)

* JC Even : "en arc'hant e sourin en gwad karget gant tri talbennan en aour, eilet ouzh kab gant ul leon en gwad krabanet, teodet, ha kurunet en aour"

Paroisse : église sous le vocable de saint Pierre et saint Paul

i

J. Rigaud. 1890

i

Histoire :

* Ogée (1780) : Ploubalay; sur une hauteur, et sur la route de Saint-Malo à Matignon; à 2 lieues I/3 au S.-O. de Saint-Malo, son évêché [aujourd'hui Saint-Brieuc]; à 13 lieues de Rennes, et à 3 lieues de Dinan, sa subdélégation et son ressort. Cette paroisse relève du roi, et compte 1700 communiants. La cure est à l'alternative. — La Roche-Glé, haute-justice, à. M. de Pont-Phily; Launaye-Commatz, moyenne-justice, à M. Goyon de Launaye-Commatz. Ce territoire, coupé par deux ruisseaux qui, au travers de deux vallons, vont se jeter dans l`Océan, est borné à l'ouest par les sables de la mer, qui occupent une grande partie du terrain. Le surplus forme une plaine dont les terres sont fertiles en grains : on n`y voit point de landes. Le bois de la Cochaye, qui pouvait avoir environ deux lieues de circonférence, n'existe plus. Les maisons nobles de cette paroisse, en 1400, étaient : Saubort, la Vallée, Launai, la Motte, la Ville-Bagues, la Ville-Paumier, la Couldraye, le Pontcornou, la Cochaye, la Boëstardière, Laurondel, la Lande, la Ville-Bouette, la Ville-Neuve, la Vinaries, la Donelaye, la Gueraye, la Ville-au-Prost et la Recouvrée.

* Marteville et Varin (1843) : PLOUBALAY; commune formée del'anc. par. de ce nom; aujourd'hui cure de 2è classe; chef-lieu de perception. — Lim. : N. Lancieux; E. Saint-Briac, Pleurtuit, Trémereuc; S. Pleslin; Trigavou, Languenan; I. Créhen, Tréegon. — Princip. vill. : la Friguais, la Minguais, la Guerais, les Saudrais, la Ville-ès-Prêtres, Išrenan, la Gielais, la Sardelais, la Parenais, la Motillais, le Pont-Arson, la Vallée, la Poulitais (Grande et Petite ), la Chapelle, les Landes, Saint-Cadreuc, le Pont-Cornou, la Boitardais, la Hautière, la Corbinière, le Tertre, la Morandais, la Ville-au-Cardinal, la Ravillais, la Gautrais, la Hamonais, la Ville-Briand, la Gaudinais, la Baratais, la Crochais, Brieuret, la Renaudais, la Ruais, la Gourdoire, Ville-aux-Meloins, la Comerière. — Superf. tot. 3412 hect. 60 a., dont les princip. div; sont : ter. lab. 2889; prés et pât. 211; bois 118; verg. et jard. 39; landes et incultes 128; sup. des prop. bât. 22: cont. non imp.123. Const. div. 513; moulins 4 (de la Ville-Briand, à vent; de la Crochaix, du Plessix, à eau). Plouhalay
est un assez joli bourg; mais la commune dont il est le chef-lieu ne présente rien de remarquable, si ce n'est deux tumulus qui n'ont pas encore été decrits. — A 300 mètres au nord de la limite sud se trouve la petite commune du Plessix-Balisson, qui, encore qu'elle soit complètement enclavée dans Ploubalay, entre deux cours d'eau, fait partie du canton de Plancoet, et n'a que huit hectares de superficie. — Les femmes de cette commune portent ces originales coiffes à forme de casque que l'on trouve aussi dans les communes situées à l'est de celle-ci, vers la Rance. — Il y a foire le 26 janvier et le 21 septembre; — Marché le lundi. — Géologie : constitution granitique. — On parle le français.

* Régis de Saint-Jouan (1990) : " ... Lancieux fut uni à Ploubalay du Ier février 1704 au 31 sécembre 1795 environ"

———-

Maires de Ploubalay :

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

La ville Ar gêr
Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul (consacrée le 28 octobre 1877) Iliz

Chapelle Saint-Cadreuc (XIXè)

 

Chapelle de la Ville-Briand / Brient (XVè)

 
Chapelle de la Gonnais (XVIIè)  

Château de la Crochais (XVIè, XVIIIè)

 

Château de la Mallerie (vers 1740)

 

Manoir de la Crochais (fin XVè, début XVIè)

 

Manoir de la Coudraie (1729)

Inscrit à l'Inventaire supplémentaire le 24 juillet 1964

 

Manoir de la Guérais (XVIIè, XVIIIè)

 

Manoir de Bellestre (XVIIIè)

 

Ferme de la Ville-Rozé (XVIè, XVIIIè)

 
Tombelles de la Mottillais et du Tertre-Bannier / Bonnier  
Menhir de la Prévôté  
Substructions romaines à la Ville-Bague  

Étymologie :

* Benjamin Jollivet (1859) : 

* Jean Rigaud (1890) : "Cette commune tire son nom du Balay, petit cours d'eau qui se jette dans la baie de la Fresnaye"

* Bernard Tanguy (1992) : Eccl. S. Petri de Ploballeio, 1163; par. de Plabela 1269; Ploubala, 1310; Plobala, v. 1330; Ploubalay, 1348; Ploeballa, 1292; Ploubala, 1399; Plobalai, 1405; Ploubalay, 1439; Pluballay, 1444, 1551; gallo : Ploubala. Peut-être issu d'u nom de saint breton Bachla ?

* Erwan Vallerie (1995) : "Ploballeio, 1163; Ploubalay, 1348; Plobala, 1399"

* Éditions Flohic (1998) : "de l'ancien breton ploe, paroisse, et de saint Balay, Bachla en breton"

* Hervé Abalain (2000) : "Ploubala en 1310; "paroisse de *Bala(e)", qui est peut-être une variante de saint Balay, disciple de Gwenolé"

Personnes connues Tud brudet
Guy Homery

prêtre, fondateur de la congrégation des Filles de la divine Providence de Créhen

25.08.1781 / Créhen, 13.12.1861

 
Henry Lassourd

docteur vétérinaire; maire de la Guerche-de-Bretagne, 1945 conseiller général, 1959); vice-président du Conseil Général d'Ille et Vilaine (1967); député d'Ille-et-Vilaine (23.06.1968 / 04.03.1973)

24.05.1902 / 11.03.1978

 

Armorial * Ardamezeg

         
l' Advocat, ou Ladvocat Labbé, ou L'Abbé        
seigneurs de la Crochais et de Landorel, en Ploubalay; de la Baronnais en Saint-Enogat; de la Provostaye, en Créhen; du Pont, de la Vieuville,; de Lesraudais; de la Lande; de Leffandais

"d'azur à la bande dentée d'argent accompagnée de trois coquilles d'or"

"en glazur e sourin dentek en arc'hant eilet gant teir kregilhenn en aour"

montres de 1448 à 1543

[PPC]

seigneurs de la Commerière, en Ploubalay; de Meurtel en Saint-Potan; de la Villeneuve et de la Villemorin en Plorec; la Trochardais, Lannoual, la Villegle, la Villegueriff

"d'azur au lion d'or"

"en glazur e leon en aour"

références et montres de 1428 à 1513

(PPC)

       

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

 

Communes du cantons de Ploubalay Kumunioù Kanton *Plouvalae
Lancieux    

Langrolay-sur-Rance

   

Pleslin-Trigavou

   

Plessix-Balisson

   

Ploubalay

*Plouvalae

Saint-Jacut-de-la-Mer

   

Trégon

   

Tréméreuc

   

Communes limitrophes de Ploubalay Parrezioù tro war dro *Plouvalae
Trégon Lancieux   Languenan Créhen Tréméreuc Pleslin-Trigavou Le Plessix-Balisson  

 

Sources

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée; 1843. réédition des Éditions Régionales de l'Ouest, Mayenne. 1993.

* Adolphe JOANNE : Département des Côtes-du-Nord; Hachette. 1878.

* Adolphe Joanne : Dictionnaire des communes du Département des Côtes-du-Nord; Hachette. 1886.

* J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes-du-Nord; Imp. Francisque Guyon. St Brieuc. 1890.

* Éditions ALBIN MICHEL : Dictionnaire national des communes de France. 19è édition. 1970.

* Michel de la Torre : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault Éditeur . 1978.

* Michel de la Torre : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Nathan Éditeur . 1985.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes du département des Côtes-d'Armor. Conseil Général des Côtes-d'Armor. 1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor; ArMen-Le Chasse-Marée; 1992.

* Erwan VALLERIE : Diazezoù studi istorel an anvioù-parrez * Corpus * Traité de toponymie historique de la Bretagne. An Here. 1995

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. 1998.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et d'Ille-et-Vilaine. 2008

Liens électroniques des sites Internet traitant de Ploubalay / *Plouvalae  

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés pat J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page