Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

     

Bro-Sant-Malo

Pays de Saint-Malo

 

Bourseul

*Boursaout

 

pajenn bet digoret e 2003 page ouverte en 2003

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

dernière mise à jour 27/02/2017 20:44:44

Définition : commune de la Bretagne historique, en Bro-Sant-Malo, pays-évêché de Saint-Malo.

Aujourd'hui dans la région économique non historique dite 'de Bretagne', département des Cotes d'Armor; arrondissement de Dinan; canton de Plancoët; sur l'Arguenon.

Superficie : 2226 ha. en 1845; 2226 ha. en 1998 (?)

Population : 900 'communiants' vers 1780; 1440 hab. vers 1860; 1502 hab. en 1878; 1501 hab. en 1881; 1561 hab. en 1890; 1006 hab. en 1970; 893 hab. en 1978; 951 hab. en 1982; 921 hab. en 1999; 1123 hab. en 2012;

Armoiries; blason

* Régis de Saint-Jouan, se basant sur Potier de Coucy : "d'argent à une fasce de gueule, accompagnées de six molettes de même"

JC Even : "en arc'hant, e dreustell en gwad, eilet gant c'hwec'h malvaen kevliv"

* Daniel Delattre : "écartelé au 1 d'argent à un chêne de sinople englanté de gueules; au 2 de gueules à 3 étoiles d'argent posées 2 et 1; au 3 de gueule à une hermine passante d'argent colletée de la jarretière de Bretagne; au 4 coupé émanché d'azur et d'hermine"

* Froger-Pressensé : idem Delattre ci-dessus.

1 : Arbre de la Liberté, 2 : armes des Beaubois (XIIè siècle), 3 : allusion à l'évêché de Saint-Malo, 4 : blason du département des Côtes d'Armor. D.M. 27 mai 1989; Concepteur : M. Da Cunha.

i

J. Rgaud. 1890

Paroisse : sous le vocable de Saint Nicodème.

Histoire :

* Ogée (1780) : Bourseul; à peu de distance de la rivière d'Arguenon; à 5 lieues au S.-O. de Saint-Malo, son évêché; à 12 lieues 1/2 de Rennes, et à 3 lieues 1/6 de Dinan, sa subdélégation et son ressort. Cette paroisse, dont la cure est à l'Ordinaire, compte 900 communiants. On voit dans ce territoire des terres fertiles en froment, seigle et autres grains; des prairies, des étangs, beaucoup de landes et de bois. Celui de Beaubois a 2 lieues et celui de la chapelle 1 lieue et demie de circonférence. Le château de Beaubois, haute, moyenne et basse-justice, est la maison seigneuriale de Bourseul. En 1230, elle appartenait à Rolland, seigneur de Beaubois; en 1580, à Amaury, chevalier, seigneur de Beaubois, descendant de Rolland, d'où elle passa à la maison de Coigny. En 1769, Mme de Coigny la vendit à M. de Bruc, seigneur actuel de cette paroisse. On trouve à peu de distance du château des vestiges d'un chemin romain. (Voyez Corseul). Les autres maisons nobles de Bourseul sont : la Ville-Bernier, haute-justice, en 1410, à Jean-Bernier, aujourd'hui, à Mme de Coigny; Saint-Malon, en 1420, à Olivier de la Bourdonnaye, qui possédait encore celle de la Lande; le Dret-Hinault, à Charles le Moraye; le Clos, à Charles Lucas; Mirebel, à Guillaume l'Abbée; Bissot, à Perceval de Launaye; en 1430, la Bouetardaye, moyenne-justice, à Charles Goyon, maintenant à M. Bedé de la Bouetardaye; le Bois-Adam, moyenne-justice, aujourd'hui à M. de Begaçon; la Roblinaye, à Perceval de Launaye, maintenant à M. de la Moussaye de Carcouet; la Motte-au-Moraye, à Rolland la Moraye; le Bois-Jaffré, à Robert de Treguené on y voit la maison de la Ballue, jadis à M. Gigon, aujourd'hui à M. Bignon-le-Moine. Cette dernière n'existait pas dans le XIVè siècle.

* Marteville et Varin (1843) : BOURSEUL, commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale. - Lim. : N. Corseul; E. Corseul, Saint-Méloir; S. Saint-Méloir, Lescouet; O. Plorec, Pluduno. - Princip. vill. : Le Pau, la Boitardais; Basse-Lande, la Roblinais, l'Hôpital, Pont-Loyé, la Ville-Salmon, la Guitenais, la Chapelle, la Balue, la Vieuxville, Landes-Marettes, Vieille-Porte, la Treunais, Saint-Rolland, Saint-Méen, la Rabionais, Ville-Roblin, Beau-Bois, les Diaux, Ville-Auffret. - Superf. tot. 2226 hect. 4 a. 90 c., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 1571; prés et pât. 104; bois 155; verg. et  jar. 32; landes et incultes 238; étangs 6; sup. des prop. bât. 11; cont. non imp. 109. Const. div. 413; moulins 4 (du Bois-Adam, du Beau-Bois, à eau). La réformation de 1448 réfère à Bourseul : prêtre 1; lieux nobles 14; sergent féodé 1; contribuant 1; lieux frosts 69. - Il y a foire le 10 aoùt; le lendemain si ce jour est férié. - Géologie : constitution granitique.  - On parle le français.

----------------

Le territoire dans lequel se trouve aujourd'hui Bourseul faisait partie, à l'époque de la Gaule indépendante, puis de la gaule romaine, de la civitas des Curiosolitae / Curiosolites.

*****

Ce territoire fait partie, dès 385, du Tractus Aremoricanus mis en place par l'empereur Magnus Clemens Maximus Augustus ( = Maxime), sans cependant faire partie de la dotation originelle du même empereur à son beau-frère le Britto-romain Kynan (Conan Meriadec).

Dans les années 470, la cité des Curiosolites est dirigée par deux frères, Ban de Benoic (pays Goelo)  et Bohor de Gannes (Dinan). Ces deux princes participent à la coalition, avec les autres Gaulois d'Armorique, et les Britto-romains de (G)Bretagne et d'Armorique sujets d'Arthur, à la guerre contre les tentatives hégémoniques et impérialistes d'Euric, le roi wisigoth d'Aquitaine. Cette coalition est victorieuse à la bataille de Carohaise / Carhaix, le mercredi Ier mai 474.

Les relations intimes réalisées par cette alliance et cette victoire entre Gaulois armoricains et Britto-romains fait que, peu après 496, Clovis reconnaît la réunion des deux cités dans le cadre de l'organisation d'une 'petite' Bretagne en extrême ouest armoricain. C'est de cette alliance des cités et des peuples qu'est née la Bretagne armoricaine.

***** 

 

Le territoire de Bourseul fait partie de l'évêché de Saint Malo.

* Daniel Delattre : "Démembrement des anciennes paroisses primitives de Plorec et de Corseul"

 

"Bourseul a élu sa première municipalité au début de 1790" ( cf. R. de Saint-Jouan)

* Anomyme (1860) : Maires de Bourseul : MM. BUARD; MOISAN; CAHUREL; COCHERIL; LE POULIQUEN; ...

Archéologie. Patrimoine :

Le Bourg Ar bourg
Église et calvaire saint Nicodème Iliz ha kalvar Sant Nigouden
Chapelle Notre-Dame de l'Hôtellerie Chapel Itron Varia
Chapelle saint Méen (XVIIIè)  
Voie romaine de Corseul  Lamballe Hent roman eus Kersaout da Lambaol
Motte castrale du bourg  
Château de Beaubois (XVIè, XVIIIè); inscrit le 27 février 1926  
Manoir et chapelle de la Bouetardaye / Boitardais  
Château Bois-Adam (ruines) Kastell Koad-Adam (aet en e boull)

Étymologie :

* Dauzat et Rostaing (1963) : d'un nom d'homme latin *Borcius, avec suffixe gaulois *-ialo, champ. 

* Régis de Saint-Jouan (1990) : Borsoult, 1261; Bourseult, Bourseul, dès 1622. Explication de l'auteur : "le bourg des vaches".

* Jean-Yves Le Moing (1990) : Bourseut, 1330, LO; Boursout, XIV EV.

* Bernard Tanguy (1992) : Borsoult, 1261; Bourseut, vers 1330; Boursout, 1405; Bourseul, XVè siècle; Bourseult, 1516, 1583; en gallo ( = langue gallèse) : Bourseu.

" Possible composé formé avec le vieux-breton borr, correspondant à l'irlandais borr, du gallois bwr et du cornique bor, ayant comme adjectif le sens de "gros" mais comme substantif celui de "protubérance, éminence", et le vieux-breton solt, soult, désignant un domaine appartenant au fisc, le nom de Bourseul pourrait aussi être pré-breton. Boursault (Marne), Bursoldum en 1128, Borsout en 1222, et, Boursault, village de Charroux (Vienne), paraissent, en effet, en être des doublets. En dépit des apparences, il n'est pas dit qu'il contienne le même second élément que Corseul". 

* Éditions Flohic : "peut-être de l'ancien breton borr, protubérance, et de solt, domaine appartenant au fisc".

* Hervé Abalain (2000) : "Boursout au XIVè siècle : nom d'origine incertaine, peut-être pré-bretonne; pour Dauzat, le nom vient du nom de personne *Borcium + -ialo, champ, cf. Boursault, 51; pour Bernard Tanguy, il viendrait de borr en vieux-breton gros, important, et soult, domaine appartenant au fisc".

* Daniel Delattre : 

------------

Observation JC Even : voir rapport avec Corseul (?).

Personnes connues Tud brudet
Guillaume de Beaubois

témoin au testament de Jeanne de France, duchesse de Bretagne

 
 Appoline de Bédée de la Bouétardaye

mère de François-René de Chateaubriand

 
Louis de Chappedelaine (1876-1939)

Ministre de la Marine marchande

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Plancoët Kumunioù kanton Plangoad
Bourseul Boursaout
Corseul  
Créhen  
Landébia    
Languenan    
Plancoët  
Pléven    
Pluduno    
Saint-Lormel    

Communes limitrophes de Bourseul Parrezioù tro war dro Boursaout
Pluduno Plancoët Corseul Saint-Méloir Lescouët Plorec    

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780.

* MM. A. MARTEVILLE et P. VARIN : correcteurs et continuateurs d'OGEE, 1843.

* Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. vers 1860.

* Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

* Adolphe JOANNE : Dictionnaire des communes du Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

* J. RIGAUD : Géographie historique des côtes du Nord. Francisque Guyon, Libraire-éditeur, 1890; réédition la Tour Gile, 1995.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud (vers 1970 ?)  

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Éditions Berger-Levrault. 1978.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes du département des Cotes d'Armor. Conseil général des Cotes d'Armor. 1990.

* Jean-Yves Le MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop-Breizh. 1990.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Côtes d'Armor. 

- Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Cotes d'Armor. Le Chasse-Marée - Ar Men. 1992 

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000. 

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des autres sites traitant de Bourseul / *Boursaout :

* lien communal : 

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Bourseul : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page