Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Blason ou logo en attente

Eskopti Landreger

Évêché de Trégor

  Boqueho

Bosko / Bodkazou

 

pajenn bet digoret an 10.01.2005 page ouverte le 10.01.2005     * forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 12/09/2019 20:35:12

Définition : commune de la Bretagne historique, en évêché de Trégor.

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite "de Bretagne", département des Cotes-d'Armor; arrondissement de Saint-Brieuc; canton de Châtelaudren; sur le Leff, le Liscoët et le ruisseau de Pitié.

Superficie :  2711 ha.

Population : 1500 'communiants' vers 1780; 1695 hab. en 1860; 1620 hab. en 1878; 1513 hab. en 1886; 1428 hab. en 1890; 755 hab. en 1978-1985; 828 hab. en 1970; 853 hab. en 1990; 1088 hab. en 2012;

Armoiries; blason; logo

 

Paroisse : église sous le vocable de saint Tugdual.

Histoire

* Ogée (1780) : Bocoho; dans un fond, sur la route de Châtelaudren à Quintin; à 8 lieues 2/5 de Tréguier, son évêché; à 22 lieues de Rennes, et à 3 lieues 2/3 Guingamp, sa subdélégation. Le roi possède plusieurs fiefs en cette paroisse, qui ressortit au siège royal de Saint-Brieuc. On y compte 1500 communiants; M. du Liscouet-Vice-de-Loup en est le seigneur. La cure est en la présentation de l'abl›é de Beauport. Ce territoire, coupé de vallons et couvert d'arbres, renferme de bonnes terres pour les grains et le lin; mais il y a beaucoup de landes. La rivière du Lies [le Leff`] prend sa source dans cette paroisse. La seigneurie du Liscouet, haute-justice, appartenait, en 1330, à Jean du Liscouet. Alain du Liscouet, son petit-fils, gouverneur de Loches, se distingua tellement au service de Charles VII, que ce prince, après son sacre à Reims, en 142 9, voulant récompenser ce gentilhomme, le fit son maître-d'hôtel. Il possédait encore à Bocoho les maisons nobles de Kerylago et de Gouestrio. Le 15 mai 1546, Yves de Bouteville, commissaire du ban et arrière-ban du diocèse de Quimper, nomma Alain du Liscouet capitaine de plusieurs paroisses de ce diocèse, pour en garder les ports et havres, et les mettre à l'abri de la surprise de l'ennemi, qui menaçait de faire une descente en Bretagne. Le 24 avril 1586, Henri IV nomma Yves du Liscouet gentilhomme de sa chambre, et lui donna, au camp de Mantes, le 26 mars 1590, un brevet de capitaine de cinquante lances. Il fut fait maréchal-de-camp à Rennes, le 2 septembre 1593, par le maréchal d'Aumont, et tué au mois de novembre 15911, en attaquant le fort de Crozon, dans le territoire de Roscanvel. On rapporte qu'après la mort de ce gentilhomme, son cheval traversa à la nage la rade de Brest, dans une largeur d`une lieue un quart, et courut depuis la côte jusqu'au château de Kergoët, près Daoulas. M. l'abbé de Kermellec Chef-du-Bois dit, dans un de ses mémoires, qu'Yves du Líscouet, passant dans un chemin creux et fort étroit, avait eu la main droite coupée d'un coup de faux par un prêtre, et qu`il se fit faire une main de fer de laquelle il tenait son sabre et se servait comme de sa main naturelle. Les autres maisons nobles du territoire de Bocoho sont : en 1430, la Boissière, à Jean d'Anjou; Kergroas et Kermisian, à Maurice le Vicomte; la Boullaye et Kermedec, à Fouquet Russault. La première est aujourd'hui à M. de Robien, qui possède aussi dans le même territoire celle de Kervague; le Danoet, Kerballes,Kerolivier, Kerypern, Kerledrec, Linadec, et Kernabat, qui dépendait, en 1480, de la seigneurie de Châlelaudren.

* Marteville et Varin (1843) : BOCQUÉHO (nouvelle orthographe), commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Plouvara et Cohiniac, la rivière le Leff; E. le Leslay et Saint-Gildas; S. Saint-Fiacre et Lanrodec; O. Plouagat. — Princip. vill. : Kerhoniat, Kerollivier, Kerprigent, Lasalle, Ville-Blanche, Kerlousaouen, Kergré, le Tertre, Kergomarec, Kergléré, Lestaurel, Kergoff, le Pcnquer, Kerisago, Kerlouet, Kerherp, Cosquer, la Bouexière, Saint-Laurent, Kerhor, Kernaba, Notre-Dame-de-Pitié, Saint-Laurent. — Superf. tot. 2712 hect. 9 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 1519: prés et pât. 271; bois 89; verg. et jard. 14; landes et incultes 702: étangs 2; sup. des prop. bât.11; cont. non imp. 104. Const. div. 567; moulins 9 (Mareuc, de Keravy, de Goëlo, de la Boulais, du Bois, du Liscoët, de la Bouèxière, (de Pitié, à eau). Chapelles Saint-Blaize, Saint-Sébastien, Saint-Jacques, Notre-Dame-de-Pitié, (particulière). — La route départementale n°12, des Côtes-du-Nord, dite de Quintin à Châtelaudren, traverse la commune dans la direction est quart nord-est, à ouest trois quarts sud-ouest. Iîlle passe pur le bourg. — Le Leff prend sa source en la commune du Leslay et non en Bocquého. — Pendant la trève de nivose an IV, une bande de 150 hommes pénétra à Bocquého, abattit l'arbre de la liberté, brûla les papiers de la municipalité et enleva trente fusils. — Géologie : la montagne du Marhalla est sur quartz. — On parle le breton et le français.

*****

* Éditions Flohic (***) : " Dépendance de l'abbaye de Beauport, Boqueho, anciennement  Botgadou, est une simple chapelle de Plouagat en 1198. Elle devient prieuré-cure de l'évêché de Tréguier au XIVè siècle".

*****

Maires de Boquého :   Mr LE SAGE (recteur-prieur, acquis aux idées révolutionnaires, mais contraint de s'exiler); J.M LE MEHAUTE; F. GUILLOU; Y. LAURENT; F. SIMON; G. LE TIRANT; O. PERRO; M. BURLOT; T. DURAND; P. LE BIHAN, père; P. LE BIHAN, fils; 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Tugdual et saint Yves (1709-1718) Iliz sant Tual ha sant Erwan
Chapelle Notre Dame du Bon Sauveur (détruite vers 1820) Chapel Itron varia ar Gwir Salver (drailhet traou war dro 1820)
Chapelle saint Blaize (XVIè) Chapel sant Bleiz
Chapelle saint Sébastien Chapel sant Sebastian
Chapelle saint Jacques Chapel sant Jakez
Chapelle saint Hervé Chapel sant Hervé
Chapelle Notre Dame de Pitié (XVè; 1709) 

classée le 18 mai 1946

Chapel Itron Varia a Druez
Chapelle saint Yves de Kermédret (ruines) Chapel sant Erwan Kervedred (aet en e boull)
Menhirs du Pré Suzon, en Kergoff

classés le 5 avril 1966

Peulvenoù Prad Suzon, e Kergov
Croix des Botmiliau, à Kermédret

I.S.M.H 31 mars 1926

Kroaz Kervedred
Croix du Rest (socle 1721)   
Croix de Kerpinsard  
Croix de Ville-Chevalier  
Manoir de Keraudren Maner Keraodren
Manoir de Villechevalier (disparu) Maner Kervarc'heg (kollet)

Étymologie :

* Ogée (vers 1780) : "Bocoho, vers 1780".

* Marteville et Varin (1843) : "Bocquého, nouvelle orthographe"

* J. Rigaud (1890) : "Bocqueho".

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "capella de Botgadou, 1198; Bocazou, vers 1330; Bocahou, 1427; Botcazou, 1505, 1596; Boqueho, 1665". 

* Bernard Tanguy (1992) : "Botgadou, 1198; Botchahou, 1207; Bocahou, 1220; Bocazou, vers 1330; Botcazou, fin XIVè siècle; Bocahou, 1427; Bothcazou, 1461; Bocaho, 1468; Boqueho, 1665; en gallo : Boko; en breton : Boska, Bosko".

" Aujourd'hui en pays gallo, Boquého appartint jusqu'au-delà du XVIè siècle à la zone bretonnante. Homonyme de Boquého, village de Loudéac, de Bocco, village de Trégueux (Boqueho, au XVIIè siècle) et de Botcazou, village de Cavan, le toponyme est un composé formé avec le vieux-breton bot "demeure, résidence" et un anthroponyme Cazou, peut-être nom de saint. Ce nom est en effet, celui de l'éponyme de Langazou, village de Minihy-Tréguier, où est mentionnée, en 1330, une chapelle saint Gueyzou alias Kasou. L'église de Boquého est, quant à elle, aujourd'hui dédiée à saint Tugdual, fondateur du monastère de Tréguier et patron du diocèse". 

* Erwan Vallerie (1995) : "Botgadou, 1198; Botchatou, 1207; Bocahou, 1220; Bocazou, c 1330; Botgazou, 1420; Bocahou, 1427; Bothcazou, 1461; Botcazou, 1505; Boquehau, Botcazo, 1630; Bocoho, 1731; Bocoho, 1779"

* Éditions Flohic (1998) : "composé à partir de l'ancien breton bot, demeure, et du patronyme Cazou". ... "... anciennement Botgadou ..."

* Hervé Abalain (2000) : "Botgadou en 1198 : la demeure de Cazou".

i

Le bourg de Boquého au début du XXè siècle

Personnes connues Tud brudet
Yves du Liscouët

luthérien; homme de guerre; commandant pour le compte de Henri IV

né vers 1550; mort au siège de Crozon en 1594

Youenn Leskoued

luteriad; den a vrezel; komandant evit Herri IV

bet ganet war dro 1550; bet marvet e-kerzh seziz Kraozon e 1594

Jean-Pierre Chassin de la Villechevalier

né et décédé à Quintin (1706-1792)

Yann-Ber Chassin a Gervarc'heg

bet ganet ha marvet e Kintin (1706-1792)

Armorial * Ardamezeg

     
  de Bahuno   Laisné du Licouët  
  seigneur de Demiville,en Landevant; de Kerollain, en Lanvaudan; de Berinque, en Plouhinec; de Limoges, en Saint-Patern; de Berrien, en Kergrist; de Kerdisson, en Stival; de Kermadéhoa, en Ploëmeur; du Liscoët, en Boquého; du Bois-de-la-Roche, en Coadout; de Penguily, en Plouray; de Lannouëdic, en Sarzeau.

"de sable au loup passant, d'argent sumonté d'un croissant de même"

"en sabel e vleiz tremenant en arc'hant leinet gant ur greskenn ivez en arc'hant"

références et montres de 1448 à 1536

devise / ger ardamez

Plustôt rompre que ployer

(PPC)

  seigneur de Ligadec, en Boquého; de Pencrec'h; de Kergoff; de Belle-Fontaine

"d'argent au croissant de gueules, accompagné en chef de trois mouchetures de sable et en pointe d'une molette de gueules"

"en arc'hant e greskenn en gwad, eilet ouzh kab gant teir brizhenn en sabel hag ouzh beg gant ur rodig-kentr en gwad"

références et montres de 1427 à 1535

(PPC)

   

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Châtelaudren Parrezioù kanton Kastell-Aodren
Bocquého Bosko / Bodkazou
Châtelaudren Kastell-Aodren
Cohiniac Kaouienneg
Plélo Pleuloc'h
Plerneuf Plerneg
Plouvara Plouvara
Trégomeur Tregonveur
Tréméloir Tremelar

Communes limitrophes de Boqueho Parrezioù tro war dro Bodkazoù
Plouagat Plouvara Cohiniac Le Leslay Saint-Gildas Saint-Fiacre Lanrodec

Sources :

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne, vers 1780; 

* MMs MARTEVILLE et VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée; 1843.

* Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. 1860.

* M.N BOUILLET : Dictionnaire universel d'histoire et de géographie. Librairie Hachette. Paris. 1863.

* Adolphe JOANNE : Département des Cotes du nord. 1878.

* René COUFFON : Recherche sur les églises primitives. Sté d'Émulation des Cotes du Nord. 1945-1946)

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Roparz HEMON : Nouveau dictionnaire Breton-Français. 1973.

* Larousse : Petit Larousse illustré. 1979.

* Michel de la TORRE : Cotes du Nord; l'art et la nature de ses 371 communes. 1985.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Cotes d'Armor. Chasse-Marée - Ar Men. 1992.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Cotes d'Armor. 1998.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Alain DAG'NAUD : Guide des lieux insolites et secrets de Bretagne. Universels Gisserot. 2002.

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Éditions Delattre. 2004.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Boquého / Bodkazou :

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés par J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page