d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux

Noms de lieux

Breizh

Bretagne

blason ou logo en attente

Bro-Dreger

Trégor

Evêché de Dol

Eskopti Dol



Coadout *** Koadou

page ouverte le 06.02.2006

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 05/07/2015 14:12:15

Définition : commune de la Bretagne historique, en Bro-Dreger / Trégor; évêché de Tréguier.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes du Nord / Côtes d'Armor; arrondissement et canton de Guingamp; sur le Trieux et le Dourlan.

Superficie : 973 ha.

Population : 900 'communiants' vers 1780 (y compris ceux de Magoar); 538 hab. vers 1860; 604 hab. en 1878; 627 hab. en 1881; 627 hab. en 1886; 580 hab. en 1890; 331 hab. en 1968; 299 hab. en 1978; 401 hab. en 1982; 485 hab. en 1990; 497 hab. en 1999; 

Armoiries; blason; logo

 

Paroisses : église sous le vocable de saint Ildut.

Histoire

* Ogée (1780) : Coadout ; à 22 1ieues 1/4 de Dol, son évêché; à 25 1ieues 2/5 de Rennes, et à 1 1ieue de Guingamp, sa subdélégation. Celle paroisse, quoique dépendante de l'évêché de Dol, est enclavée dans celui de Tréguier, et ressortit au siège royal de Lannion; M. de la Boëssière en est le seigneur. On y compte 900 communiants, y compris ceux de Magoar, dont la seigneurie appartient à M. du Lézard. La cure est à l'Ordinaire. Ce territoire n'est point contigu à celui de sa trêve; ils renferment l'un et l'autre beaucoup de landes, la seigneurie de Kerauffret et le château du Bois-de-la-Roche, qui, en 1480, appartenaient à Pierre de Roserf, chevalier, seigneur du Bois-de-la-Roche. Yves de Roserf, son fils e son successeur, fut chambellan du duc François II, et obtint de la duchesse Anne, le 27 juillet 1489, une pension de 600 livres, tant pour le récompenser de ses services que pour l'indemniser de son château qui venait d'être brûlé dans les dernières guerres qui avaient agité la Bretagne. Ce château est aujourd'hui M. du Gage.

* Marteville et Varin (1843) : COADOUT, sous l'invocation de Saint-Ildut, commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale, moins Magoar, sa trêve (Voy. ce mot). — Lim. : N. Grâces; Ploumagoar, Saint-Adrien; S. Bourbriac; O. Bourbriac et Mousteru. — Princip. vill.: Kerguenan, Lambrat, Keriaou, Trédarm, Porsdudal, Parcmenr, Mezou-Bihan, Kergadiou, Parc-Lan, Kernivinen, Gourguever, Kermapenirous, Runanmec, Kerantevoit, Largoat, Kervoezennec. — Superf. tôt. 974 hect. 66 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 341; prés et pat. 84; bois 308: verg. et jard. 1; landes et incultes 200 ; sup. des prop. bat. 4 ; cent, non imp. 36. Const. div. 118; moulins 2 (de Kerguenan, à eau). — Maison renarquable : le château du Bois de la Roche. >>> Coadout et son ancienne trêve Magoar, qui est aujourd'hui comnune, étaient toutes deux de l'évêché de Dol ( voy. ce mot), et enclavées dans celui de Tréguier. Elles sont actuellemcnt dans l'évêché de Saint-Brieuc. Ces deux communes sont séparées par plusieurs autres, la trêve étant jadis isolée de sa paroisse, comme celle-ci était isolée de son évêché. — Le pardon de Saint Ildut a lieu le premier dimanche de l'Avent ; il est connu sous le nom de Pardon des coqs. En effet, chaque famille porte ce jour-là un coq en hommage à saint Ildut. Le plus beau de tous ceux qui ont été ainsi offerts est confié à un hardi paysan qui le monte au sommet du clocher en granite, et le dépose sur le coq qui surmonte celui ci. Après quelques moments, le coq s'envole, et tous les paysans se précipitent pour l'avoir; car il est reconnu que tout le bonheur imaginable sera, pendant l'année, le partage de celui qui atteindra la pauvre bête. Les quatre cinquièmes des coqs offerts à saint Ildut appartiennent à l'église; l'autre cinquième est dévolu au curé. Nous avons entendu dire à un ancien desservant de Coadout qu'une année sa part ou cinquième s'était élevée à 142 coqs. — En 1695, M. du Liscoët du Bois de la Roche était seigneur de la paroisse. — Le Bois de la Roche est un remarquable manoir, construit avec une solidité extraordinaire. (Voy. Mousteru.) Les bois qui se déroulent vers le Trieux sont réputés remplis de vipères. — Géologie : granite; roches amphiboliques dans le nord.— On parle le breton.

---------------

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "Elle avait pour succursale Magoar. Appartenant toutes deux au Minibriac, ces deux paroisses n'avaient cependant pas de limites communes".

La commune de Coadout a été diminuée de son ancienne trève Magoar lors de la mise en place des départements par Révolution française.

Maires de Guingamp : MMrs. DUNOU; DEREAT; LE JANNIC; L. MICHEL; LANDAY; J. LE DRULENNEC; J. MICHEL; ***   Louis Rolland du Roscoat; 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg

Ar bourg

Église saint Iltud

Iliz sant Ildut

Dolmen de Penpoul ar Hus

 

Kerauffret

Ker-Aofred

Château du Bois de la Roche

Kastell Koad ar Roc'h

Étymologie

* Dauzat et Rostaing (1963-1978) : "du breton koadou, pluriel de koad, bois; ce mot se présente en composition, suivi le plus souvent d'un nom de personne (propriétaire), sous les formes coat- et coet- ... "

* Bernard Tanguy (1992) : "Coatnoüet ( = Coatvoüet), 1160-1167; Coetuout, 1382; Quoetvout, 1427; Coitbout, 1434; Coetbout, 1477; Coatout, 1481; Coetdout, 1535; Coadoult, 1581; en breton : Koadou".

" ... le toponyme, formé avec le breton koat "bois", présente un second élément qu'il paraît difficile d'assimiler au vieux-breton but, variante de bot "résidence". 

* Éditions Flohic (1998) : "du breton coat, bois, et du saint d'origine galloise Iltud".

* Hervé Abalain (2000) : "Coatnouët au XIIè siècle, contient le mot koad = bois; Coitbout en 1434, formé à l'aide de 'bod' = demeure".

Personnes connues

Tud brudet

Saint Iltud

Aotrou Sant Ildud

Pierre de Roserf (attesté en 1480)

Chevalier; seigneur du Bois de la Roche

 

Yves de Roserf

fils du précédent; chambellan du duc François II

 

Yves du Liscoët

gentilhomme de la Chambre du Roi (1586), capitaine de cinq lances (1590), maréchal de camp (1593). Pendant les guerres de la Ligue, appartenant au parti du roi Henri IV, il s'empara de Carhaix (septembre 1590), Corlay (8 mars 1593) et Châteauneuf du Faou 23 mars 1593). Il fut tué au siège de Crozon le 9 novembre 1594 (cf. Régis de Saint-Jouan, Dictionnaire ..., p 159-160)

 

Louis Rolland du Roscoat, comte du Roscoat

Maire de Coadout; conseiller général

Orléans, 02 avril 1853 / Trestraou, en Perros-Guirec, 07 juin 1930.

 

Yves LE MOAL / Dir na Dor

Ecrivain-poète militant breton

 

Vie associative et culturelle

Buhez dre ar gevredadoù ha dre ar c'hultur

 

 

Communes du canton de Guingamp

Parrezioù kanton Gwengamp

Coadout

Koadou

Grâces

Gras-Gwengamp

Guingamp

Gwengamp

Mousteru

Mousteru

Pabu

Pabu

Plouisy

Plouisi

Ploumagoar

Plouagor

Saint-Agathon

Sant Eganton

Communes limitrophes de Guingamp

Parrouzioù tro war dro Gwengamp

Grâces

Ploumagoar

Saint-Adrien

Bourbriac / Boulvriag

Moustéru

Sources

* OGEE : Dictionnaire de Bretagne; vers 1780. 

* MARTEVILLE et VARIN : continuateurs et correcteurs d'OGEE, 1843.

* Anonyme : Dictionnaire des communes des Côtes du Nord. Vers 1860.

- Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

* Adolphe JOANNE : Dictionnaire des communes du département des Côtes du Nord. Hachette. 1886.

* J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes du Nord. 1890; réédition La Tour Gile, 1995.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Guénégaud. 1963. Edition 1978.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

* Michel de la TORRE : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Berger-Levrault Editeur. 1978.

* Michel de la Torre : Guide de l'art et de la nature. Côtes du Nord. Nathan. 1985.

* Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes . Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. 1992

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000. 

* Daniel DELATTRE : Les côtes d'Armor; les 372 communes. Éditions Delattre. 2004

Liens électroniques des sites Internet traitant de Coadout / Koadou :  

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page