Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux

Noms de personnes

Breizh  Bretagne

 

   Kernev     Cornouaille

   Poher    Bro-Boher

  Cléden-Poher

Kleden-Poher

 

page ouverte le 26.05.2008 forum de discussion

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 04/06/2012 20:13:34

Définition : commune de la Bretagne historique, en Haute Cornouaille; évêché de Quimper. Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département du Finistère; arrondissement de Châteaulin; canton de Carhaix; sur l'Aulne, l'Hyères, et le canal de Nantes à Brest.. 

Superficie : 2872 ha. (2981 ha. selon D. Delattre)

Population : 2000 'communiants', vers 1780, y compris ceux de Kergloff; 1566 hab. en 1878; 1899 hab. 1906; 1064 hab. en 1968; 1118 hab. en 1982; 1194 hab. en 1990; 

Blason; armoiries :

 

Paroisse : sous le vocable de Notre Dame de l'assomption / Itron Varia Kleden.

Histoire

* Ogée (1780) : Cleden-Poher; sur la rivière d'Aulne; à 9 1ieues à l'E.-N.-E. de Quimper, son évêché; à 31 1ieues de Rennes, et à 11ieue 3/4 de Carhaix, sa subdélégation. Cette paroisse relève du roi et ressortit à Château-Neuf-du-Faou. On y compte 2000 communiants, y compris ceux de Kergloff, sa trêve, qui ressortit au siège royal de Carhaix. La cure est à l'alternative. Ce territoire, plein de coteaux, vallons et montagnes, est très-peu cultivé; la mauvaise qualité du sol, qui est pierreux et plein de rochers, ne pourrait pas dédommager les cultivateurs des peines qu'ils prendraient à cet égard. En 1380, on connaissait à Cleden-Poher les manoirs de Scaër [du Staër], Kersaliou, Cranmeur; le premier, à Jean de Kerdreffet; le second, à Thomas de Saint-Nouen; et le troisième, à N...; et la chapelle de Notre-Dame-du-Mur.

* Marteville et Varin. 1843 : CLEDEN-POHER (sous l'invocation de la Vierge), commune formée de l'anc. par. de ce nom, moins Kergloff sa trêve (voy. ce mot), aujourd'hui succursale. — limit. : N. Kergloff; E. Saint-Hernin, Plouguier, rivière d'Hyère; S. Spézet, Saint-Hernin, rivière d'Hyère; O. Landeleau , rivière d'Aulne. — Princip. vill. : Trémillo , Rosper, Kermoin, Lostanlen, Kerbiziou, Bouillon, Langantec, Le Rest, Caboussel, Kergenan. — Maisons remarquables : château de Pratulo; manoir de la Haye. — Superf. tot. 2984 hect., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 1456; prés et pat. 173; bois 127; landes et incultes 1019; sup. des prop. bat. 12; cont, non imp. 197. Const. div. 312 ; moulins 5 (du Glas, du Staër, de Cabornès , à eau). >>> L'église de Cléden a été reconstruite en 1664, M. de Coëtlogon étant évêque. Mais elle est plus ancienne comme paroisse, car l'on y a des registres de baptême de 1568.Cequ'il y a de plus remarquable dans ce bâtiment, c'est la maîtresse vitre et les peintures du lambris, représentant la vie de la Vierge. Dans le cimetière, il y a une croix ou calvaire orné de statuettes représentant la passion de Jésus-Christ. La croix a près de 7 m et est formée d'une seule pierre de granite de Kersanton. — Outre l'église paroissiale, il y a les chapelles de Notre-Dame-de-Mur, de Saint-Roch et de Sainte-Anne (au château de Pratulo). Toutes trois ont leur pardon annuel. — Avant 1790 Cléden relevait du Kergoat, à la famille de Rocquefeuil, et de Kergloff du Timeur, a la famille de Plœuc. — Cléden a conservé le nom de l'ancien comté de Poher, dont elle faisait partie (voy. Carhaix), et comme caractère distinctif d'avec Cléden-cap-Sizun. — L'Aulne et l'Hyère arrosent la commune de Cléden et se réunissent à Pontriffen. De ce point de jonction on aperçoit le château moderne de Pratulo, propriété de M. le comte Jégou du Laz. Cette belle habitation, située dans une position délicieuse, est à l'extrémité de vastes prairies qui se déroulent au bord de la rivière. — Le Staër, à M. de Carné, est habité par des fermiers. C'est une construction qui date, selon toute apparence, du XVIIè siècle. C'est aussi l'époque a laquelle se rapporte la construction de Pratulo, qui, dit-on, a été fondé par un seigneur de Douglas, noble Écossais, venu en France à la suite de Jacques II. — Selon la tradition, la Roche et le Mur ont été possédés par les Templiers, que les paysans appellent moines rouges (manac'h-ru); les villages assez considérables qui existent actuellement près des ruines de ces bâtiments semblent avoir été construits avec les matériaux des vieux manoirs, et donnent à penser qu'ils étaient considérables. — On cultive peu de froment, et cependant la terre semble être favorable à cette céréale, les arbres fruitiers, notamment le merisier et le pommier , sont très-communs et réussissent bien; mais l'orme et le châtaignier sont rares. Les bois principaux sont ceux de Pratulo et de Staër. La lande et le genêt sont généralement employés pour le chauffage. — L'est et le sud de la commune présentent les terres les mieux cultivées. — La route départementale n° 3, du Finistère, dite de Châteaulin à Guingamp, court nord-est à sud-ouest. — Géologie : schiste et phyllades. Ardoisières exploitées à Bois-Garni. — On parle le breton.

* Daniel Delattre (2004) : Cléden-Poher faisait partie de l'ancienne paroisse primitive de Poullaouen.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg ar bourg
Église Notre Dame de l'Assomption (XVè, XVIè) Iliz Itron Varia Kleden
Calvaire Kalvar
Ossuaire (XVIè) Garnel (XVIet)
Chapelle Notre Dame du Mur (XVIIè, XVIIIè) Chapell Itron Varia ar Mur
Chapelle sainte Anne Chapel santez Anna
Chapelle saint Roch  
Camp et mottes à La Roche et au Mur  
Château de Pratulo (XVIè, XVIIè, XVIIIè)  
Manoir de Langantec, au Stêr  
Manoir de la Haie Louis  

Étymologie :  

* Albert Dauzat et Charles Rostaing (1963-1978) : "Cletguen, 1468. nom de saint breton, Clydwyn, d'origine galloise (Le Poher est une anc. division féodale de la Cornouaille".

* Bernard Tanguy (1990) : Ev. de Cornouaille; par.-mère de Kergloff; égl. Notre-Dame.
Parrochia Cleven, av. 1108; Rupes Cletguen, 1081-1114; Roch Cletguenn, 1107-1113; burgum et parrochia de Rogcleufen, 1260; Clezguen, XIIIe s.; Rescleguen, 1288; Cletguin Pochaer, v. 1330; Cletguen Pocher, 1368; Cleden Pohaer, 1535; breton Kleden.

Avec sa trêve Kergloff, cette paroisse apparaît comme un démembrement de la paroisse bretonne primitive de Poullaouen. Même si tout souvenir en a disparu, on peut supposer qu'elle a le même éponyme que son homonyme du Cap-Sizun, dont elle se distingue par la référence au pays de Poher (cf. Carhaix). Son nom se rencontre aussi associé au vieux-breton lis, les "château", mais dans la paroisse de Motreff, où il existe un village de Lescléden.

Elle doit la dénomination de Roch Cletguen, qui lui est donnée dans certains documents, à l'ancienne forteresse de La Roche, remontant sans doute au XIè siècle et dont les vestiges, sur une plate-forme dominant l'Aulne, consistent en un camp triangulaire et une motte féodale.

* Éditions Flohic (1998)  : "de Cleden, nom d'un saint breton, et du vieux breton poucaer, pays de Carhaix".

* Hervé Abalain (2000) : "Cletguen-Pocher, 1368; l'éponyme est Cléden, cf. aussi Lescléden; Poher est le nom du pagus, poucher en 871, < pour pou caer, "le pays de la citadelle", c'est à dire Carhaix".

* Daniel Delattre (2004) : "Parrochia Cleven au XIIè; Cleden Pohaer au XVIè".

Personnes connues Tud brudet
   

Armorial Ardamezeg
       
Pratulo La Haye Kergoat Roquefeuil Famille de Ploeuc

d'hermine plein à trois chevrons de gueules

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Carhaix-Plouguer Parrezioù tro war dro Karaez-Plouger
Carhaix-Plouguer Karez-Plouger
Cléden-Poher Kleden-Poher
Kergloff    
Motreff    
Plounévézel    
Poullaouen  
Saint-Hernin    
Spézet    

Communes limitrophes de Cléden-Poher Parrezioù tro war do Kleden-Poher
Kergloff Carhaix-Plouguer / Karaez-Plouger Saint-Hernin Spézet Landeleau

Sources; Bibliographie

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. 1780.

* MARTEVILLE et VARIN, continuateurs, commentateurs et critiques d'Ogée; 1843. 

* Adolphe JOANNE : Département du Finistère. Hachette. 1878.

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 1978.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire national des communes de France. 1970. Recensement de 1968.

* Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses du Finistère. Chasse-Marée. Ar Men. 1990

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Finistère. 1998.

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Daniel DELATTRE : Le Finistère. Les 283 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des sites Internet traitant de Cléden-Poher / Kleden-Poher

* lien communal :

* liens privés : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

- Centre Généalogique et Historique du Poher, Boulevard de la République. BP 251. 20834. Carhaix-Plouguer cédex : http://www.cgh-poher.org/

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page