Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anvioù lec'hioù

Noms de personnes * Anvioù tud

Breizh

Bretagne

Bro hag eskopti Roazhon

Pays-évêché de Rennes

  Retiers

*Rester

 

pajenn bet digoret an 28.11.2018 page ouverte le 28.11.2018     * forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 23/10/2021 21:01:15

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays-évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région administrative non historique dite "de Bretagne"; département d' Ille-et-Vilaine; arrondissement de Rennes; chef-lieu de canton; sur ***

Superficie :  4138 ha.

Population :  2200 'communiants' vers 1780; 3153 hab. en 1968; 3212 hab. en 1999;

Armoiries; blason

* Froger et Pressensé : "de gueules fretté d'hermines". Armes de la famille de Coësmes, seigneurs de la Chemaudières en Retiers (sceau de 1270)

* Editions Flohic (2000) : "ce sont les armes de la famille du Hallay, seigneurs de Retiers, associées aux hermines rappelant l'appartenance à la Bretagne"

Paroisse : église sous le vocable de saint Pierre.

Histoire :

* Ogée (1780) :  Retiers; à 6 lieues 1/2 au S.-E. de Rennes, son évêché et son ressort; à 2 lieues 1/3 de La Guerche, sa subdélégation. On y compte 2200 communiants. La cure est à l'alternative. Cette paroisse est très-ancienne. On prétend qu'elle existait du temps du roi Salomon, en 860. L'an 1190, Briand de Coesmes donna la moitié  des dîmes de Retiers à l'abbaye de Savigné, située dans la Normandie. Briand de Coesmes possédait alors le manoir de la Chesnaudiere, qui, en 1420, appartenait à Jean de Coesmes, l'un de ses descendants. La terre et seigneurie de Coesmes devait, en 1294, un chevalier à l'armée du duc de Bretagne. Cette seigneurie, qui appartient à M. du Hallai, a une haute-Justice. Le même seigneur possède aussi la haute-justice de Retiers. En 1330, Guillaume du Hallai possédait, dans le même territoire, les manoirs de
la Borderie et du Bois-Macé. Le château du Hallai fut forcé, pillé et brûlé, en 1590, par les partisans du duc de Mercœur : c'était une place forte. En 1430, le manoir de la Petite-Onglée appartenait à Guillaume Bagar. Dans le même temps, Jean le Bigot possédait la maison noble de la Bigotière : cette terre a moyenne-justice, et appartient à M. de la Bigotière. Le territoire de Retiers, couvert d'arbres et buissons, est arrosé au nord par la_riviere de Seiche : il produit du grain, du foin et du cidre. On y voit des landes.


* Marteville et Varin (1843) : RETIERS; commune formée de l'anc. par. de ce nom; aujourd'hui cure de 2è classe. --- Limit. : N. Le Theil, Marcillé-Robert, Visseiche; E.  Arbresec, Mousseé, Drouges, La Guerche; S. Forges, Martigné-Ferchaud, Coësmes; O. Le Theil. --- Princip. vill. : Haut et Bas-Gonvray, le Plessis-au-Gras, la Guillaumerie, la Rebergerie, le Haut et le Bas-Bouillon, les Riperies, Roman, le Gravier, la Rebechère, Richebourg, la Rivière-au-Morin, la Forge-Cochère, les Bleries, la Retaudière, les Ogodières, la Biardière, la Chambre, la Gérardais, Renaudet, Fumeson. --- Chapelle Sainte-Anne. --- Maisons notables : château de la Bigotière, Mezin, la Chenaudière, la Borderie. --- Superf. tot. 4138 hect. 39 a., dont les princip. div. sont : ter. lab. 2594; prés et pât. 467; bois 146; verg. et jard. 109; landes et incultes 663; étangs 3; sup. des prop. bat. 28; cont. non imp. 127. Const. div. 784; moulins 11 (à vent de la Bigotière, de la Fontenelle, des Douves, des 4 Vents; à eau, de la Tour, Vieux-Moulin, de la Bigotière. Rhetiers est une localité ancienne et qui a dû avoir une certaine importance. Dès le Xè siècle, nous la voyons désigner, dans le cartulaire de Redon, un acte accompli en cet endroit, par les mots " In aulâ Rester". - Un acte de 1198 lui donne le nom de Restíer; enfin, en1294, elle est nommée Resteria. --- - Il y a marché tous les lundis et foire le premier lundi de juin. La foire se tenait jadis aux carrières de Sainte-Croix. A la suite d'une rixe grave qui y eut lieu. le duc de la Trémouille la supprima et la transféra à Béré (faubourg de Châteaubriant.) --- Géologie : schiste argileux, à la séparation du quarzíte et du schiste. --- On parle le français.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Menhir de Richebourg (néolithique)  
Le bourg Ar bourg
Église saint Pierre (XVIIè, XIXè) Iliz sant Pêr

Menhir de Richebourg

 

Manoir de la Bigotière (XVIIè)

 

Manoir de la Borderie (XVIIè)

 

Étymologie

* Erwan Vallerie (1995) : Reester, 868; Resters, 1201; Restiers, 1240; Resteria, 1516

* Editions Flohic (2000) : "d'une forme latine signifiant "rester", "s'opposer", "résistance"

Personnes connues Tud brudet
Paul Dein

volontaire national; capitaine sous Dumouriez; colonel en 1808; baron d'empire, confirmé par la Restauration

1768 - 1831

 
Olivier-Constant Dein

*** - 1814

 
Pierre-Joseph Dein

prêtre et vicaire constitutionnel de Retiers

 

Armorial * Ardamezeg

     
de Bagatz de Bagatz du Hallay      
seigneurs dudit lieu en Guichen; de Longlée en Retiers; de la Salmonnaye en Auverné

"d'argent au sautoir de gueules"

"en arc'hant e lammell en gwad"

références de 1427 à 1478

Raoul, connétable de Rennes en 1451

(PPC)

alias

"d'azur semé de billettes d'argent, à la cotice d'hermines"

"en glazur hadet gant kanochennoù en arc'hant, e c'housourin en erminoù"

(PPC)

seigneurs du Bois-Macé et de la Borderie

"d'argent fretté de gueules"

"en arc'hant plezhek en gwad"

     

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Retiers Kumunioù kanton *Rester
Arbrissel *Ervrezhell

Coësmes

*Koem

Essé

*Ezieg

Forges-la-Forêt

*Govelioù

Marcillé-Robert

*Marc'helleg-Roperzh

Martigné-Ferchaud

*Marc'helleg-Houarnruz

Retiers

*Rester

Sainte-Colombe

*Santez-Koulm

Le Theil-de-Bretagne

*an Tilh

Thourie

*Tourig

Communes limitrophes de Retiers

Parrezioù tro war dro *Rester

Le Theil-de-Bretagne Marcillé-Robert Arbrissel     Forges-la-Forêt Martigné-Ferchaud Coësmes

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* A. MARTEVILLE et P. VARIN, vérificateurs et correcteurs d'Ogée. 1843.

* Dictionnaire MEYRAT : Dictionnaire national des communes de France. (année 1968). Editions Albin-Michel Paris. 1970

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990

* Erwan VALLERIE : Diazezoù studi istorel an anvioù-parrez * Corpus * Traité de toponymie historique de la Bretagne. An Here. 1995

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et d'Ille-et-Vilaine. 2008

* Editions FLOHIC : Le Patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. 2000

* AL LIAMM : Nouveau Dictionnaire Breton / Français; Français / Breton. 2014

Liens électroniques des sites Internet traitant de Retiers / *Rester

* lien communal : http://www.retiers.fr/

* Wikipedia brezhonek : https://br.wikipedia.org/wiki/Rester

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* Autres pages de l'encyclopédie Marikavel.org pouvant être liées à la présente :

http://marikavel.org/heraldique/bretagne-familles/accueil.htm

http://marikavel.org/broceliande/broceliande.htm

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* sauf indication contraire, l'ensemble des blasons figurant sur cette page ont été dessinés pat J.C Even, sur bases de GenHerald 5.

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout va vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Retour en tête de page. En dro d'ar penn ar bajenn