Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Roazhon

Pays de Rennes

Eskopti Roazhon

Évêché de Rennes

Châteaubourg - Chastèu-Borg

*Kastell-Bourc'h / Kaervourc'h

pajenn bet digoret ar  14.02.2008 page ouverte le 14.02.2008

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 19/05/2017 20:57:47

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Rennes / Bro Roazhon; évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique non historique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine, arrondissement de Rennes, chef lieu de canton; sur la Vilaine.

Superficie : 2860 ha.

Population :  1000 'communiants' vers 1780; 1318 hab. en 1881; 1880 hab. en 1968; 3526 hab. en 1982; 4877 hab. en 1999; 

Châteaubourg a, après une fusion-association le Ier avril 1973, absorbé Broons-sur-Vilaine et Saint-Melaine le Ier janvier 2014

Armoiries; blason

* Éditions Flohic : "le château évoque le château fort aujourd'hui disparu qui figure dans les armoiries du prieuré. Le chevron et la tête de lion sont les armes de la famille Denyau, et la tête de loup, celles des Bouan. Les trois annels du chevron sont un élément moderne qui symbolise les communes associées de Broons-sur-Vilaine, de Châteaubourg et de Saint-Melaine. La couronne comtale rappelle qu'en 1677 Châteaubourg a été érigé en comté".

* Daniel Delattre (2004) : "d'azur au chevron d'or chargé de trois annelets de gueules, accompagné en chef à dextre d'une tête de lion arrachée du même lampassée et dentée de gueules, en chef à senestre d'une tête de loup arrachée aussi d'or, en pointe d'un château du même ouvert du champ".

* Michel Froger et Michel Pressensé (2008) : "d'azur au chevron d'or chargé de trois annelets de gueules, accompagné en chef dextre d'une tête de lion arrachée d'or lampassée de gueules, à senestre d'une tête de loup arrachée d'or, et soutenu en pointe d'un château du même, maçonné de sable, éclairé et ouvert du champ". 

Paroisse : église sous le vocable de saint Pierre.

Histoire :

* Ogée (1780) : Châteaubourg; ; sur la rivière de Vilaine, et sur la route de Rennes à Vitré; à 4 1ieues 3/4 de Rennes, son évêché et son ressort, et à 3 1ieues 1/2 de Vitré, sa subdélégation. On y compte 1000 communiants; l'abbé de Redon en présente la cure. Son territoire, pays couvert, produit du froment, du seigle, du blé-noir, de l'avoine, des fruits, et du foin en quantité. On y voit des landes, beaucoup de hameaux, et les maisons nobles suivantes : en 1390, le Plessis-Saint-Melaine, à Guillaume de Saint-Melaine; le manoir de Goulgastre [Goulgastière] , à Guillaume de Sévigné; la Chenelière et le Plessis, à Jean Boucher [Jean de Montbourcher] ; le manoir de Mont-Morel, à Jean de Mont-Boucher; la Brunelière, à Robine de Channé; la métairie de la Higoussière-Boucher, à Robert d'Epinay; la métairie de Loussière [la Houisière] , à Jean le Voyer; la Chevelière, à Jean de la Fontaine; en 1480, la Fontenelle, moyenne et basse-justice, à M . de Gennes de la Fontenelle ; l'Osseyère [l'Osellière], basse-justice, à M. Razeau de Beauvais; Bonne-Maison, moyenne et basse-justice, à M. de Traurout. En 1680, la terre et seigneurie de Châteaubourg fut érigée en comté en faveur de François Deniau, sieur de Chanteloup et de Châteaubourg, conseiller au Parlement de Bretagne; elle a haute, moyenne et basse-justice, et appartient aujourd'hui à M. de Châteaubourg.

* Marteville et Varin (1843) :  CHATEAUBOURG (sous l'invocation de saint Pierre), commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui cure de 2è classe; bureau de l'enregistrement; brigade de gendarmerie à cheval; bureau de poste et relai. — Limit. : N. Broons-sur-Vilaine; E. Saint-Melaine, Saint-Didier; S. Domagné; O. Servon. — Princip. vill. : la Houisière, les Touches, le Plessix-Saint- Melaine, le Plessix-Beucher, les Chadoux, la Grenouillière, l'Osellière, Montmorel, Bonne-Maison. — Superf. tot. 1,169 hect. 33 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 829; prés et pat. 191; bois 37; verg. et jard. 23; landes et incultes 34; sup. des prop. bat. 11; cont. non imp. 42. Const. div. 288; moul. 3 (du Cheminot, de Fayelle, les grands Moulins, à eau). >>> Selon le pouillé de Tours de 1648, il y avait un prieuré valant 900 liv.; il était à présentation de l'abbé de Redon. — Cette commune est très commerçante; les toiles sont sa principale industrie. — La route royale n° 12, dite de Paris a Brest, traverse la commune de l'est à l'ouest. La Vilaine suit a peu près la même direction. — Il y a foires le 18 avril : le lendemain du dimanche où l'on célèbre la Saint-Pierre, et le jour suivant, si ce jour tombe un premier du mois; le 6 septembre. — Marché le jeudi. — Géologie : schiste argileux; ardoisières exploitées. - Archéologie : D. Mor., t. I, col. 439 , 460. — Ou parle le français.

----------------

Fusion de Châteaubourg et de Broons-sur-Vilaine : 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Pierre Iliz sant Per
   

Étymologie

* J-Y Le Moing (1990) :  "Castelburg 1084 CR".

* Éditions Flohic (2000) : "Il résulte de la juxtaposition des deux vocables "château" et "bourg". Le terme "bourg", du bas latin burgus, a encore au Vè siècle le sens de château fort. Au moyen âge, par opposition à "castel", il signifie un "groupe d'habitations". Au XIè siècle, Castelburg désigne un "bourg auprès du château" ou le "bourg du château".

* Hervé Abalain (2000) : "Castelburg en 1084, fondation castrale".

* Daniel Delattre (2004) : "vient de Castelburg, signifiant au bourg auprès du château".

-------------

Observation JC Even : L'explication Flohic se veut 'savante'. L'argument : "... a encore au Vè siècle le sens de château fort..." n'est valable que si ce bourg est attesté dès cette époque, ce qui ne semble pas être le cas, s'il est avéré d'époque castrale, c'est à dire du Moyen âge.

Personnes connues Tud brudet
Charles DENYAU

Conseiller au Parlement de Bretagne

 

Les textes soulignés sont des liens; gerioù merked a zo liammoù diouto; the underlined texts are links.

Vie associative Buhez ar gevredadoù Associations' life
Jumelage avec Iffeldorf, en Allemagne  

Les blasons ou triskels sont des liens actifs

Communes du canton de Châteaubourg Parezioù kanton *Kaervourc'h
Châteaubourg *Kastell-Bourc'h
Domagné *Dovanieg
Louvigné-de-Bais   *Louvigneg-Baez
Ossé   *Oc'heg
Saint-Didier   *Sant-Ider
Saint-Jean-sur-Vilaine   *Sant-Yann-at-Gwilen

Communes limitrophes de Châteaubourg / Chastèu-Borg Parrezioù tro war do (*Kaervourc'h)
Servon-sur-Vilaine La Bouexière Marpiré Saint-Jean-sur-Vilaine Saint-Didier Domagné

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. MARTEVILLE et P. VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée, en 1843.

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop Breizh. 1990.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. 2000. 

* Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* J.L RAMEL et A.J RAUDE : Liste des communes du département de l'Ille et Vilaine. Maezoe-Heveziken. 2003

* Daniel DELATTRE : L'Ille et Vilaine. Les 352 communes. Éditions Delattre. 2004. 

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et Ille et Vilaine. 2008.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Châteaubourg / Chastèu-Borg / *Kastell-Bourc'h (*Kaervourc'h)

* lien communal : 

* forum du site Marikavel :  Academia Celtica 

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Châteaubourg  : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

Information sur blocage de compte sur Wikipédia

L'information des recherches et découvertes archéologique concernant Saint-Symphorien et Bréssillien, de Paule, permettant d'étayer sérieusement la revendication de Brocéliande historique a été systématiquement rendue impossible sur la page de Wikipedia consacrée à Brocéliande, par des experts en lutinologie, fées et korrigans  . Toute information systématiquement effacée; compte bloqué.

Compte tenu de cela, il est conseillé au lecteur de se reporter aussi à la page

Brocéliande historique.

Jean-Claude EVEN / Marikavel.org

Retour en tête de page