d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

 
Noms de lieux Noms de personnes

Breizh

Bretagne

Bro Roazhon

Pays de Rennes

Roazhon

Rennes

Erbrée   ***   Aèrbrey

* Ervored / * Arvre-Kleiz

page ouverte le 05.08.2009 forum de discussion

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 06/08/2009 20:59:51

Définition : commune de la Bretagne historique, en Pays de Rennes / Bro Roazhon; évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique dite 'de Bretagne', département d'Ille et Vilaine, arrondissement de Rennes; canton de Vitré-Est; sur la Valière et la Vilaine.

Superficie : 3500 ha. (3552 ha cf D. Delattre)

Population : 1800 'communiants', vers 1780 (y compris ceux de Mondevert, sa trève); 1554 hab. en 1881; 1197 hab. en 1968; 1323 hab. en 1982; 1498 hab. en 1999; 

Armoiries; blason; logo :

* Daniel Delattre : "d'argent à trois molettes de sable".

* Froger et Pressensé : "de sable à deux lions mornés affrontés d'argent tenant en abîme un écusson du même à trois molettes de sable". L'écusson est d'Erbrée (XIIè siècle). Le lion morné est repris des armes de la famille Haye, sr des Nétumières (XVIIè siècle).

Paroisse : église sous le vocable de saint Martin.

Histoire :

* Ogée, vers 1780 : Erbrée; à peu de distance de la route de Rennes à Laval ; à 9 lieues à l' E. de Rennes, son évêché et son ressort, et à 1 lieue 1/2 de Vitré, sa subdélégation. La cure est à l'Ordinaire*; on y compte, y compris ceux de Montevert [Mondevert]*, sa trêve, 1800 communiants. L'église et le presbytère d'Erbrée furent fondés, l'an 1104, par les seigneurs du lieu. La rivière de Vilaine tire une partie de sa source de l'étang de Paintourteau , qui se trouve à un quart de lieue de ce bourg et dans son territoire , qui est coupé de ruisseaux qui vont se jeter dans cette rivière, où sont plusieurs étangs avec des moulins. Ce pays est environné de coteaux, et forme un pays plat où l'on voit des terres fertiles, des pâturages abondants, beaucoup de fruits, du lin, et peu de landes. L'an 1199, Jean, chevalier, seigneur d'Erbrée, donna au prieuré de Sainte-Croix de Vitré le tiers de sa terre, située dans la lande Pierre. La maison des Bretonnières [aujourd'hui à M. le général de Berthois], située dans cette paroisse, fut démolie pendant les guerres entre Henri III, Henri IV et le duc de Mercœur. André Morel, sieur des Bretonnières, la fit rebâtir en 1600, et y fit construire une chapelle qu'il dota pour l'entretien d'un chapelain. En 1618, Jean Bonet, recteur de la paroisse , voulut prétendre aux offrandes qui s'y faisaient, et fit signifier à cet effet le sieur des Bretonnières à lui laisser percevoir ce droit. Le procès fut plaidé, et il intervint un arrêt de la Cour qui portait que toutes les offrandes seraient au profit de celui qui desservirait la chapelle. Les autres maisons nobles sont : la Ramerie, les Landes, la Huperie, la Tournelière, les Mottes et le Chardronet.

* Marteville et Varin (1843) : ERBREE (sous l'invocation de saint Martin); commune formée de l'anc. par. de ce nom, moins son ancienne trêve, Mondevert (voy. ce mot), qui est devenue commune.—Limit. : N. Saint-M'hervé, la Chapelle-Erbrée; E. Saint-Pierre-la-Cour (département de la Mayenne); S. Etrelles, Argentré, Mondevert, Bréal ; O. Vitré. — Princip. vill. : la Goderie, Mont-de-Boeuf, la Noé-Besnier, la Jouavrie, l'Orière, la Boufardière, les Echampis, la Huherdière, la Haute et Basse-Ente, le Pâtis-Morin, le Bois-de-la-Lande, les Poiriers, le Mezard, Ponceard, la Bourgonnerie, le Breil-Marie, le Bois-Jary, la Harlière , la Vieuville, Boufort. — Châteaux et maisons remarquables : les Nétumières, le Bois-Blin, les Bretonnières, le Bois- de-Beau, la Picotière. — Superf. tôt. 3552 hect. 45 a., dont les princip. divis. sont : ter. lab. 2197; prés et pat. 575; bois 282; jard. et verg. 44; canaux et étangs 71 ; sup. des prop. bat. 23; cont. non imp. 107. Const. div. 317; moulins 5 (de Hideux, de Paintourteau, de Libaret, de la Haie, de Geslin). >>> La cure n'était pas à présentation de l'Ordinaire, comme le dit notre auteur, mais à celle de l'abbé de Marmoutier. Il résulte du Cartulaire de cette abbaye que Hervé, qui était recteur en 1104, donna sa propre maison pour servir de presbytère avant de se retirer à Marmoutier; ce serait de cette époque qu'aurait daté le droit de cette abbaye. — Mondevert, ancienne trêve d'Erbrée, a été fondée en 1106 par Rivallon, prieur de Sainte-Croix de Vitré, qui avait acheté le terrain nécessaire de Guy de Laval, alors possesseur de la forêt du Pertre. Avant la Révolution, le chapelain de cette trève avait le droit de marier et d'enterrer, mais non de baptiser. — Outre l'église et cette trève, il y avait en Erbrée quatre chapelles, qui maintenant ne sont plus desservies. — Notre auteur a omis le principal fief de la commune, celui des Nétumières. Il y avait aussi le fief du Breilmanfany; mais depuis la loi de 1790 sur les enclaves cette terre est passée en Argentré. — Avant la Révolution, il y avait à Erbrée des registres de paroisse qui remontaient à 1500. Ils ont été détruits. — Le terrain de cette commune est généralement accidenté, et l'on doit citer les vues dont l'on jouit au Petit-Rocher, au Bois-Blin, etc. — L'étang de Paintourteau est un des plus beaux de Bretagne ; il a 59 hect. 78 a. ; ses eaux se jettent dans la Vilaine. — La commune est traversée de l'est à l'ouest par la route n° 12, de Paris à Brest. Elle est limitée à l'ouest en partie, puis traversée de l'ouest à l'est, par une des branches de la rivière de Vilaine, et enfin limitée vers le nord-ouest par l'autre branche de cette rivière. — Les écrevisses sont rares en Bretagne ; on en trouve dans la partie du cours de la Vilaine qui est la plus voisine de sa source.— Il y a plusieurs fours à chaux; le calcaire qu'ils emploient n'est pas extrait dans la commune, mais dans les communes limitrophes du département de la Mayenne; il en est de même pour le charbon de terre. — L'avoine est un des principaux produits du sol ; elle est renommée , et s'exporte à Laval. — Géologie : schiste argileux. — On parle le français.

*********

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Martin (1857-1884) Iliz sant Marzhin (1857-1884)
Château des Nétumières (XVè-XXè). Pigeonnier. Chapelle  
Manoir de la Goderie (fin XVIè et XXè)  
Manoir de la Picotière (XVIè et suiv.)  
Château de Bois-le-Beau (1842-1880)  
Château des Bretonnières (XVIIè, XIXè); chapelle  
Château de la Haute-Maison (origine XVIè)  
Manoir du Grand Chalonge (XVIè, rénové)  
Manoir de la Grande Ravenière. 1532; rénové XVIIIè.  

Étymologie

*Dauzat et Rostaing : (idem Erbray, en Loire Atlantique). nom tiré du latin arbor, arbre, et suffixe -eta

* Éditions Flohic : "il signifie : lieu planté de pommiers"

Personnages connus Tud brudet
Famille des Hays  
Famille Le Neptun  
Famille de la Plesse  
Alexandre de la Plesse

peintre

châtelain de Bois-le-Beau à la fin du XIXè siècle

 
Isaac Hay

prieur de Sainte-Croix de Vitré; recteur d'Erbrée

 

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Vitré Parrezioù kanton Gwitreg
Balazé Balazae / *Baledeg / *Belezeg
Bréal-sous-Vitré  
Champeaux  
La Chapelle-Erbrée  
Châtillon-en-Vendelais  
Cornillé  
Erbrée    
Landavran    
Marpiré    
Mecé    
Mondevert    
Montautour    
Montreuil-des-Landes    
Montreuil-sous-Pérouse    
Pocé-les-Bois    
Princé    
Saint-Aubin-des-Landes    
Saint-Christophe-des-Bois    
Saint-M'Hervé    
Taillis    
Val-d'Izé    
Vitré    

Communes limitrophes d'Erbrée Parrezioù tro war dro *Ervored
Vitré Balazé Saint-M'Hervé La Chapelle Erbrée Saint-Pierre-la-Cour Bréal sous Vitré Mondevert Argentré du Plessis

Sources; Bibliographie :

* Ogée : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. Marteville et P. Varin, continuateurs et correcteurs d'Ogée; 1843

* Albert Dauzat et Charles Rostaing : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. 2è édition. Librairie Guénégaud. 1963. 

* Éditions Albin-Michel : Dictionnaire Meyrat. Dictionnaire national des communes de France. 1970.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille et Vilaine. 2000.

* J.L RAMEL et A.J. RAUDE : Liste des communes du département de L'Ille et Vilaine. Rolaey dez comunn deu departamant deu l'Ill e Vilaeyn. Roll komuniou an departamant Il-ha-Gwilen.  Maezoe-Heveziken. 2003.

* Daniel DELATTRE : L'Ille et Vilaine. Les 352 communes. Éditions Delattre. 2004.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et Ille et Vilaine. 2008.

Liens électroniques des autres sites traitant d'Erbrée / Aèrbray / *Ervored : 

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Comptoir de Campagne. 22160. Callac-de-Bretagne. 

Tél / Fax : 02.96.45.51.06

Site weeb : http://www.comptoir-de-campagne.com/php/accueil.php

Retour en tête de page