Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro Roazhon

Pays de Rennes

Eskopti Roazhon

Évêché de Rennes

  Torcé

* Tourc'heg

 
pajenn bet digoret ar 13.05.2016 page ouverte le 13.05.2016     forum du site Marikavel : Academia Celtica  dernière mise à jour 29/11/2017 21:20:21

Définition :

Commune de la Bretagne historique, comté et évêché de Rennes.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département d'Ille-et-Vilaine, arrondissement de Rennes, canton d'Argentré du Plessis; sur les ruisseaux de la Bichetière et de l'étang de Vaux.

Superficie : 1200 ha. (ou 1403 ?)

Population : 710 hab. en 1881; 596 hab. en 1968; 681 hab. en 1982; 937 (ou 916 ?)  hab. en 1999

Armoiries; blason :

* Editions Flohic ( --) : "Ce sont les armes écartelées des Sévigné, associées au lion sans griffes ni dents des Hays des Nétumenières, propriétaires successifs du manoir de la Haye aux XVIIè et XVIIè siècles"

* Froger & Pressensé 2008) : "Ecartelé de sable et d'argent, au lion morné de l'un en l'autre, brochant". L'écartelé est de Sévigné, le lion morné est des Nétumières (sceau de 1298). Concepteur : M. Masclet. Décision municipale : 25 mars 1994.

--------

* JC Even : "palefarzhet etre sabel hag arc'hant, e leon kudennek an eil en egile, balirant".

Patronage : l' église est sous le vocable de saint Médard

Histoire / Istor :

* Ogée (1780) : Torcé; à 7 lieues à l’E. de Rennes, son évêché et son ressort, et à l lieue 3/4 de Vitré, sa subdélégation. On y compte 550 communiants; la cure est a l’alternative. Le territoire, d’une superficie plane, offre à la vue deux petits vallons, dans lesquels deux ruisseaux prennent leur source. Le terrain est couvert d’arbres à. fruits et très exactement cultivé. On y remarque les maisons nobles nommées le Plessis. le Fresne, la Chevalerie , le Châtel , la Beurerie , la Quemière , la Rimbourgère, la Haie de Torcé*, la Racinais, la Coliniere et la Gatelerie.

* Marteville et Varin (1843) : TORCE (sous l’invocation de saint Médard, fêté le 8 juin; commune formée de l'anc. par. de ce nom; aujourd'hui succursale. - Limit. : N. Cornillé, Saint-Aubin-des-Landos, Etrelles;  E. Etrelles; S. Vergéal, Bais; O. Louvigné-de-Bais. — Princip. vill. : le Menil, le Haut et le Bas-Montigne, le Plessix, la Maillardière, le Petit et le Grand-Hay, la Corbinais, Mausé. - Maisons importantes - Tesinere, Mainbié. — Superf. tot. 1399 hect. 89 a. dont les princip. div. sont: ter. lab. 889; prés et pat. 23a, bois 63; verg. et jard. 47; landes et incultes 98; sup. des pro bât. 11; cont. non imp. 52. Const. div. 169.  Ogée a omis de citer, parmi les terres nobles, celle du Plessix, ancienne seigneurie qui était jointe a celle de la Motte. Cette dernière, qui était le siége de la jurisdiction, n’est plus aujourd'hui qu’une ferme. On y voit encore non loin de l’église même de Torcé les restes d’une motte dont les "douves foncées" connue disent les anciens aveux indiquent l’importance. Le Plessix et la Motte appartenaient en1232 a Jehan Lesné, et M. le comte de Langle les a acquises en 1705. La Motte avait à l’église le banc seigneurial avec armes et armoiries prohibitives. Les propriétaires de la Courgeonnière lui devaient chaque année "une paire de gants avec ornements et enrichissements. En 1789, ce droit s’acquittait par une redevance de 12 sous. Cette même seigneurie avait droit de quintaine sur les mariés de l'année. (V. sur ce. droit, ci-dessus)  -  Mesbiés, ou Mainbié, était encore un fief de Torcé. Vers la fin du XVIIè siècle, une partie de ces terres furent vendues à la maison de Vitré, qui les annexa à Saute-Court. Cette propriété appartient maintenant à la famille du Bourdieu. Un Du Bourdieu (Ollivier) était, en 1495, gouverneur du château de Saute Court, situé à l'extrémité de l'étang de Daniel, en Louvigné. En 1760, les habitants de ce bourg obtinrent de M. le duc de la Trémouille l'autorisation de prendre, pour la reconstruction d'une partie de leur église, quelques matériaux de ces ruines importantes. Ils usèrent de cette permission de façon qu'il n'y a plus aujourd'hui que quelques tristes débris. - Le chemin de Saulnières, qui traverse une partie de la commune de Torcé, pourrait bien être une voie romaine. Dans tous les anciens titres, on lui donne le nom de Chemin-Chaussé, et il est tracé de façon à justifier notre position. En venant du côté de Châteaugiron, ce chemin laisse Torcé à droite, passe à Etrelles, à Argentré, au Pertre, à Beaulieu, à Entrammes (peut-être Interamnes), où l'on suppose que jadis une voie de Rennes au Mans traversait la Mayenne. Ce même chemin joint le route de Châteaugiron à La Guerche, près Saint-Aubin-du-Pavail (peut-être du Pavé), et se dirige probablement vers Nouvoitou, où Monsieur de Kerdrel a signalé l'emplacement d'une voie romaine. Nous portons ici ces indications comme jalon, regrettant de ne pouvoir donner le nom de la personne qui nous a fait cette communication. 

Patrimoine / Glad :
Le bourg Ar bourg
Eglise saint Médard (XVè-XVIè-XVIIIè) Iliz
Chapelle saint Roc'h (XIXè)  
Château des Rênières (XIXè)  
Calvaire. Monument aux Morts (1862 - 1924)  

i

Carte postale. 1912

Étymologie :

* Dauzat et Rostaing (1963-1978) : "Nom d'homme latin *Torcius, variante de Turcius"

* J.Y. Le Moing (1990) : de Torceio, 1093

* E. Vallerie : d° JY Le Moing

* Editions Flohic (2000) : du latin turris Caesaris "tour de César"

-------------

* JC Even : étymologies aléatoires, voir fantaisistes.

Personnes connues Tud brudet
Famille de Sévigné

 
Famille des Nétumières  
Famille de Langle  

Vie associative  
   

Communes du canton d'Argentré-du-Plessis Kumunioù kanton *Arc'hantred
Argentré-du-Plessis *Arc'hantred
Brielles  
Domalain  
Etrelles  
Gennes-sur-Seiche *Gen
Le Pertre  
Saint-Germain-du-Pinel *Sant-Gervan-ar-Pinell / *Sant Jermen-ar-Bineg
Torcé *Tourc'heg
Vergéal    

Communes voisines de Torcé Kumunioù tro-war-dro * Tourc'heg
Bais Cornillé Saint-Aubin-des-Landes Etrelles Vergéal

Sources; Bibliographie :

* OGEE : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne; vers 1780; 

* MM. A. MARTEVILLE et P. VARIN, continuateurs et correcteurs d'Ogée. 1843. 

* Albert DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Larousse, 1963; Librairie Guénégaud, 1978.

* Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire national des communes de France. 1970. Recensement de 1968.

* Jean-Yves LE MOING : Les noms de lieux bretons de Haute Bretagne. Coop-Breizh. 1990.

* Erwan VALLERIE : Traité de toponymie historique de la Bretagne. (3 volumes). Editions An Here. 1995.

* Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine; 2000

* J.L RAMEL et A.J. RAUDE : Liste des communes du département de L'Ille et Vilaine. Rolaey dez comunn deu departamant deu l'Ill e Vilaeyn. Roll komuniou an departamant Il-ha-Gwilen.  Maezoe-Heveziken. 2003.

* Daniel DELATTRE : L'Ille et Vilaine. Les 352 communes. Éditions Delattre. 2004.

* Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes des Côtes d'Armor et Ille et Vilaine. 2008.

* Ofis Publik ar Brezhoneg / Office Public de la langue bretonne : Roll kumunioù Breizh / Liste des communes de Bretagne. 2011.

Liens électroniques des autres sites traitant de Torcé /  * Tourc'heg :

* lien communal : http://mairie-torce.fr/

http://mairie-torce.fr/historique/

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Torcé : dessin JC Even sur logiciel Genhéral5. 

* Introduction musicale de cette page : Bro Goz Ma Zadoù, hymne national breton, au lien direct : http://limaillet.free.fr/MP3s/BroGoz.mp3

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

En dro d'ar penn ar bajenn * Retour en tête de page