Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux Noms de personnes

Bretagne

Breizh

blason ou logo en attente

Bro Dreger

Trégor

  Coatascorn  *** Koadaskorn  

page ouverte en 2003 * forum du site Marikavel : Academia Celtica dernière mise à jour 27/03/2010 20:58:36

Définition : commune de la Bretagne historique; Bro-Dreger / Trégor; évêché de Tréguier; .

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne"; département des Côtes d'Armor; arrondissement de Lannion; canton de La Roche-Derrien, sur le Jaudy.

Superficie : 805 ha.

Population : 600 'communiants' vers 1780; 814 hab. en 1852; 798 hab. en 1878; 745 hab. en 1881; 716 hab. en 1890; 281 hab. en 1970; 211 hab. en 1982; 212 hab. en 1990; 226 hab. en 1999; 

Blason; logo

 

Paroisse : église sous le vocable de saint Maudez.

Documents :

* Ogée (1780) : Coatascorn; sur un des bras de la rivière de Tréguier, à 2 1ieues au S.-S.-O. de Tréguier, son évêché; à 29 1ieues de Rennes, et à 1 1ieue 1/2 de Pontrieux, sa subdélégation. Cette paroisse ressortit à Lannion; on y compte 600 communiants. Le cure est à l'Ordinaire. Ce territoire, couvert d'arbres et buissons, forme un terrain plat; les terres y sont de bonne qualité et bien cultivées; on y voit peu de landes.

* Marteville et Varin (1843) : COATASCORN, commune formée de l'anc. par. de ce nom, aujourd'hui succursale. — Limit. : N. Prat ; E. Runan , Brélidy (rivière du Jaudit) ; S. et O. Bégard. — Princip. vill. : Couvent-Arhars, Kernevez-Bras, Kernevez-Bihan, Goas-Rivel, Traon-Josse, Kerthomas, Rubleizic , Kergreun , Garmel, Kernescop, Rue-Bois, Arzeuren, Kermadec, Kervenio, le Prado, Crehestic, Kergolo, Kerigel, Mezomeur, Kergoulec, Balthazard, Kerguiniou, Pen-an- Guer, Pen-an-Pavé, Coat-Briand, Pen-an-Crec'h, Kerjan, Kermorgar, Kerhalic. - Superf. tôt. 827 hect. 51 a., dont les princip. div. sont : ter. lab. 606; prés et pat. 36; bois 57; verg. et jard. 5; landes et incultes 85; sup. des prop. bât. 5; coût, non imp. 33. Const. div. 231; moulins 3 (de Kerizel, de Kermorgan, à eau.) >>> 11 y a, outre l'église, la chapelle Saint-Maudez. — Géologie : Granite. — On parle le breton.

>>> Ascorn, os en breton. On ignore d'où vient à cette paroisse le nom du Bois-de-1'Os. Si le mot os avait été employé au pluriel, qui est eskern, ossements, on aurait pu croire qu'elle le doit à quelque bataille livrée sur sou territoire. D. B.

Histoire

Cité des Ossismes

A l'époque de l'indépendance gauloise, puis durant l'empire romain, ce territoire fait partie de la cité des Ossismes, dont la capitale est Vorgium / Carhaix, située au centre géographique de la cité. 

De façon plus précise, le territoire de Coatascorn se trouve en Pagus Tricurius > Bro Dreger / Trégor. 

 

Carte extraite des Voies romaines en Côtes du Nord, d'Alain Le Diuzet pour Mouez ar Vro

Coatascorn / Koadaskorn est indiquée par le point rouge.

Les points mauves indiquent les évêchés du Yaudet et de Tréguier.

*****

Installation des Britto-romains

Le territoire fait partie de la dotation faite par l'empereur Maxime (Magnus Clemens Maximus Augustus) / Maxen Wledig, à son beau-frère, le Britto-romain Conan (Mériadec), vers 385. Il fait donc ainsi partie du premier 'royaume' breton de Bretagne armoricaine. 

A partir de l'organisation de la la Bretagne armoricaine, fin Vè siècle / début VI è siècles, le territoire de Coatascorn semble faire partie, selon R. Couffon, de la paroisse bretonne primitive de *Plegauguern, (successeur probable d'un fundus gallo-romain) comprenant Guénézan, Trézélan, Botlézan, Coatascorn, Lanneven, Saint-Norvez.. 

L'ensemble fait patrie intégrante du Trégor.

*****

Étymologie

* Marteville et Varin (1843) : "Ascorn, os en breton. On ignore d'où vient à cette paroisse le nom de Bois-de-l'Os. Si le mot os avait été employé au pluriel, qui est eskern, ossements, on aurait pu croire qu'elle le doit à quelque bataille livrée sur son territoire".

* J. Rigaud (1890) : " D'après les légendes du pays, le nom de cette commune viendrait des nombreux bois (coat) qui la couvraient autrefois, et de ascorn, ossements, peut-être en souvenir d'anciennes sépultures".

* Albert Dauzat et Charles Rostaing (1963-1978) : "coat = bois + askorn = os".

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "L'église de Coetascorn est citée vers 1330;  ... Quoitascorn était une paroisse dès 1429;  ... On rencontre ce nom sous sa forme actuelle à partir de 1505".

* Bernard Tanguy (1992) : "Coetascorn, vers 1330; Coatascorn, fin XIVè siècle; Quoitascorn, 1429; Coetscorn, 1439; Quatascorn, 1486; Coatascorn, 1505; en breton : Koadaskorn".

"Si le nom, que l'on relève aussi comme lieu-dit à Quemper-Guézennec, parait bien être un composé du breton koat "bois" et askorn "os", sa raison d'être est difficile à expliquer, du fait de l'emploi du second terme au singulier. Lié à la présence d'ossements, le pluriel eskern serait, comme dans le toponyme Coat-an-Esquern, à Hengoat, plus approprié. Curieusement, cependant, un village de Garnel (de karnel "ossuaire, charnier") existe au sud-ouest du bourg, dénomination également présente, comme microtoponyme, au voisinage du lieu-dit Coz-Ilis "la vieille église". Ce nom n'est pas nécessairement l'indice d'un transfert du centre paroissial".

* Éditions Flohic (1998) : "du breton coat, bois, et askorn, os".

* Jean Maguer (1999) : "L'étymologie bretonne de Coatascorn évoque coat, le bois, ascorn, l'os, et s'expliquerait par la présence jadis sur la commune de nombreux bosquets d'ifs".

* Hervé Abalain (2000) : "Coetscorn en 1439; Coetenstourin en 1457; l'explication traditionnelle par 'koad' et 'askorn', "bois" et "os" est contestée et le sens de "Bois-de-l'Os" difficile à interpréter : s'agit-il d'un ossuaire ?

*******

Commentaire JC Even

- lieu-dit / village Ar Garnel = le Charnier, à l'ouest du bourg de Coatascorn.

- Il existe un lieu-dit Ysgwrn, village de Hedd Wyn, en Trawsfeynydd, en Pays de Galles. L'auteur qui en parle, Ifor Williams, compare ce nom au breton armoricain scourn, scorn. Il est vrai que cette étymologie bretonne skorn = glace (= eau gelée), a parfois été proposée. Reste à savoir sur quoi on peut alors baser localement cette étymologie.

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Maudez Iliz sant Vode
Croix de Kerlast Kroaz Kerlast
Croix de Kernevez Kroaz Kernevez
Croix du Harz Kroaz ar C'harz.
Chapelle de saint Emilion Chapel sant Mulion
Manoir de Kerguiniou Maner Kerginiou
Calvaire du Garnet Kalvar ar Garnel
Moulin de Brelantec (XVIIIè, XIXè)  

Personnes connues Tud brudet
P. Raoul de Kerguiniou, cordelier du couvent de Guingamp, témoin au procès de béatification de Charles de Blois P. Raoul a Gerginiou, santfransezad  e kouent Gwengamp, test e prosez gwenvidikadur Charlez Bleiz.
Réné MIDY, poète Reun MIDY, barzh

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Les blasons, logos et triskells rouges sont des liens actifs

Communes du canton de La Roche-Derrien Parrezioù Kanton ar Roc'h
Berhet Berc'hed
Cavan Kawan / Kaouan
Coatascorn Koadaskorn
Hengoat Hengoad
Mantallot Mantallod
Pommerit-Jaudy Peurid ar Roc'h
Pouldouran Pouldouran
Prat Prad
Quemperven Kemperven
La Roche-Derrien Ar Roc'h Derrien
Troguéry Trogeri

Sources :

* Ogée : Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne, dédié à la Nation bretonne, vers 1780; 

* A. Marteville et P. Varin : continuateurs d'Ogée, avec corrections et mises à jour adaptées à la situation post-révolutionnaire. 1843.

- Adolphe Joanne : Département des Côtes-du-Nord. Hachette. 1878.

- Adolphe Joanne : Dictionnaire des communes du département des Côtes-du-Nord. 1886.

- J. Rigaud : Géographie historique des Côtes du Nord. 1890.

- Frotier de la Messelière : De l'age probable des châteaux de terre, dans Société d'Émulation des Côtes-du-Nord, n° LXV 1933.

- René Couffon : Recherches sur les églises primitives, dans Société d'Émulation des Côtes-du-Nord; n° LXXV 1945-1946.

- Alain Le Diuzet : Voies romaines en département des Côtes du Nord. Mouez ar Vro. 1960.

- Albert Dauzat et Charles Rostaing : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Guénégaud. 1963-1978.

- Ifor Williams : Enwau Lleoedd. Gwasg y Brython. Laerpwl / Liverpool. 1969.

- Elwyn Davies : Rhestre o Enwau Lleoed / A gazetteer of Welsh Place-names. Gwasg Prifysgol Cymru / University of Wales Press. 1975

- Régis de Saint-Jouan : Dictionnaire des communes du département des Côtes d'Armor. 1990.

- Bernard Tanguy : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. Chasse-Marée - Ar Men. 1992

- Éditions Flohic : Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. 1998.

- Edmond Rébillé : Itinéraire littéraire en Côtes d'Armor. Coop Breizh. 1998.

- Jean Maguer : Kanton ar Roc'h. Petite histoire du canton de La Roche-Derrien. Impram. Lannion. 1999.

- Hervé Abalain : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

* Daniel DELATTRE : Les Côtes d'Armor. Les 372 communes. Éditions Delattre. 2004. 

Liens électroniques des sites Internet traitant de Coatascorn / Koadaskorn 

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Comptoir de Campagne. 22160. Callac-de-Bretagne. 

Tél / Fax : 02.96.45.51.06

Site weeb : http://www.comptoir-de-campagne.com

Retour en tête de page