Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne. Brittany

blason ou logo en attente

Bro Dreger

Trégor

  Lanvilin

Lanmérin

 

 pajenn bet digoret ar 24.09.2004 Page créée le 24.09.2004 forum du site Marikavel : Academia Celtica Dernière mise à jour 09/09/2016 18:34:45

Définition : commune de la Bretagne historique, en Bro-Dreger / Trégor; évêché d Tréguier.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département des Côtes d'Armor, arrondissement de Lannion, canton de Tréguier, sur la rive gauche du Guindy. 

Superficie : 415 ha.

Population : 450 'communiants' vers 1780; 566 hab. en 1859; 589 hab. en 1878; 569 hab. en 1886; 570 hab. en 1890; 261 hab. en 1970; 245 hab. en 1978-1985; 330 hab. en 1990; 

i

 

Blason; logo

 

Paroisse : église sous le vocable de saint Mérin (XVIIè siècle; en partie reconstruite en 1914-1921).

Histoire :

- civitas des Ossismes, dans le pagus Tricurius

Lanmérin se trouve sur une voie romaine reliant les fonds des estuaires du Jaudy, Kastell-Du / Château Noir, en Langoat, au pont de Kermaria, à Lannion.

 

Extrait de Vte de La Messelière : Voies romaines

Lanmérin est située sur une voie nommée ici Hent Glaz / Chemin vert

Il est probable que le nom de la Salle (manoir et chapelle), doive son nom à une station gallo-romaine située le long de cette voie.

(Ce nom n'a probablement rien à voir avec l'étymologie au sens de marécage proposée par Ed. Flohic, p. 1278).

- Trégor, probablement dans le plou originel de Louannec. 

- Évêché de Tréguier.

* Marteville et Varin (1843) : "En 1695, il n'y avait en cette paroisse aucune terre noble".

* Bernard Tanguy (1992) : "Petit territoire de 415 ha, érigée en commune en 1790, la paroisse de Lanmérin paraît, à en juger par sa configuration, avoir été démembrée de celle de Rospez (cf. ce nom), elle-même vraisemblablement constituée au détriment de celle de Louannec. Relevant jadis du fief épiscopal des Régaires de Tréguier, comme sa voisine Trézény, elle figure dans un compte des bénéfices du diocèse de la fin du XIVè siècle parmi les rares paroisses à n'être pas taxées du fait de la modicité de leurs ressources, situation à laquelle faisait écho l'expression bretonne Lanvilin baour "Lanmérin pauvre", employée autrefois pour la désigner".

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar vourch
Église saint Mérin Iliz sant Merin
Chapelle de Saint-Jérome de la Salle (XVIè) Chapel Sant-Jerom ar Sal (XVIt)
Pont romain Pont roman
Manoir de la Salle Maner ar Sal

Étymologie :

* J. Rigaud (1890) : "Appelée autrefois et aujourd'hui encore dans les campagnes Lanvilin, cette commune tire son nom de saint Mérin, moine, venu d'Écosse au VIIè siècle".

* Dauzat et Rostaing(1963-1978) : "Lan-, ... le plus souvent territoire consacré à un saint, sanctuaire ... + Merin, saint gallois)

* Régis de Saint-Jouan (1990) : "Une église appelée Lanmern et située près de la mer, non loin de Tréguier, est citée vers 1050 dans la 3è vie de saint Tugdual ... Ce nom semble être le même que celui de Lanmérin, que l'on rencontre déjà comme paroisse, avec sa graphie actuelle, en 1347". 

- "Dans le "Raoulin" en 1444 ... le nom s'écrit Lanmelin ..."

* Bernard Tanguy (1992) : "Lanmelin, fin XIVè siècle; Lanmerin, 1437; Lanmelin, 1444, 1481; en breton : Lanvilin".

" On rencontre son nom ( ... ) en 1293, à l'occasion de la fondation par l'évêque Alain de Bruc d'une chapellenie de trois messes hebdomadaires dans la cathédrale de Tréguier, en partie dotée sur des biens qu'il possédait en Trézény et Lanmérin. Il ne paraît pas possible, en revanche, d'établir un rapport entre Lanmérin et une église de Lanmern, mentionnée dans la IIIè Vie de saint Tugdual, écrite dans la seconde moitié du XIè siècle : située sur une hauteur escarpée, cette église dominait, selon l'hagiographe, un bras de mer.
Greffé sur une ancienne voie conduisant de Cesson au Yaudet, par La Roche-Derrien, voie au bord de laquelle ont été mis à jour, près de la chapelle de la Salle, de nombreux débris de poteries et de tuiles romaines, le bourg a pour origine un ermitage du haut Moyen Age, en vieux-breton lann. L'église continue d'honorer son saint éponyme, saint Mérin, en breton sant Vilin. L'édifice, où son pardon se célébrait le troisième dimanche après Pâques, possède une statue du XVIè siècle qui le représente tête nue, en rochet, avec une chape, tenant dans les mains un livre ouvert. Mais il n'existe plus, semble-t-il, de tradition le concernant et la fontaine située à Bellefontaine, derrière l'église, a pour titulaire saint Jean.
A défaut d'être connu, son nom est du moins bien attesté. Honoré à Mantallot (cf. ce nom), il est l'éponyme de Plomelin (Fin.),
Ploemerin vers 1330, et de Plumélin (Morb.), Plemelin en 1288, et au pays de Galles, de Bodferin, chapelle du Carnarvonshire, et de Llanferin, paroisse du Monmouthshire. En Cornwall, il était également jadis le patron de la paroisse de St Merryn, avant d'y être détrôné par sainte Marine, vierge du VIIIè siècle originaire de Bythinie."

* Éditions Flohic (1998) : "de l'ancien breton lann, ermitage, et de saint Mérin"

* Hervé Abalain (2000) : "l'ermitage de Mérin"

Personnes connues Tud brudet
   

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Sources

- OGEE : Dictionnaire historique et géographique de Bretagne. vers 1780.

- A. MARTEVILLE et P. VARIN : continuateurs d'OGEE. 1843. Éditions régionales de l'Ouest. Mayenne. 1993.

- Benjamin JOLLIVET : Monographies des villes et villages de France. Côtes-du-Nord. Arrondissements de Lannion et Loudéac. Volume IV. 1859. Réédition Res Universis. 1990 / Rassorts Lorisse. 2002.

- Adolphe JOANNE : Département des Côtes du Nord. Hachette. 1878.

- Adolphe JOANNE : Dictionnaire des communes du département des Côtes-du-Nord. 1886. Éditions du Bastion. 1990.

- J. RIGAUD : Géographie historique des Côtes-du-Nord. Imprimerie Francisque Guyon. 1890. Réédition La Tour Gile. 1995.

- A. DAUZAT et Charles ROSTAING : Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France. Librairie Guénégaud. 1963 / 1978.

- Dictionnaire Meyrat : Dictionnaire national des communes de France. Albin Michel. 1970. 

- Régis de SAINT-JOUAN : Dictionnaire des communes . Département des Côtes d'Armor. Éléments d'histoire et d'archéologie. Conseil Général des Côtes d'Armor. Saint-Brieuc. 1990.

- Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses des Côtes-d'Armor. ArMen-Chasse-Marée. 1992.

- Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes des Côtes-d'Armor. 1998.

- Edmond REBILLE : Itinéraire littéraire en Côtes d'Armor. Coop-Breizh. 1998.

- Hervé ABALAIN : Noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000. 

Communes du canton de Tréguier Parrezioù kanton Landreger
Camlez Kamlez
Coatréven Koatreven
Langoat Langoad
Lanmérin Lanvilin
Minihy-Tréguier Ar Vinic'hi
Penvénan Pervenan
Plougrescant Plougouskant
Plouguiel Priel
Tréguier Landreger
Trézény Trezeni

Communes limitrophes de Lanmérin Perreziou tro war dro Lanvilin
Trézény - Trezini Coatreven - Koatreven Langoat - Langoad Quemperven - Kemperven Rospez

Liens électroniques des sites Internet traitant de Lanmérin / Lanvilin

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

hast buan, ma mignonig, karantez vras am eus evidout vas vite, mon petit ami, je t'aime beaucoup

go fast, my little friend, I love you very much

en dro d'ar penn kentan / retour en tête / back to the top